Forum APPROCHE-Paille

Bienvenue sur le forum d'APPROCHE-Paille !

Connectez-vous pour profiter de toutes les rubriques, ou enregistrez-vous si vous n'avez pas encore de compte. Cela ne prendra que quelques secondes.

A tout de suite Wink


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils : 0980 328 323
Website APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-15%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 15% sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 € 229.99 €
Voir le deal

 

 Fixation métallique de l’ossature

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tijules
GREBateur ***"
Tijules

Nombre de messages : 482
Localisation : Nantes (maisdon sur sèvre)
Projet : maison ossature bois et isolation paille
Date d'inscription : 10/03/2008

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptySam 27 Juin 2009 - 16:29

merci mistou ;-)

bon ça me rassure un peu même si en gros je serai à 6/7cm du bord...
on verra bien ce que ça donnera avec les premiers mis en place.

pour l'arase, oui, ce sont les maçons qui me l'ont conseillée, plus rigide, plus solide selon eux pour monter une ossature dessus.

J'espère que je ne tomberai pas trop dans le chainage en perçant les trous pour les goujons.

A++

_________________
Le site de notre maison GREB "Fermacell terminé au RDC"
==> http://maison.julesetstef.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://maison.julesetstef.free.fr/
Invité
Invité



Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyVen 7 Aoû 2009 - 19:14

Bonjour à tous, j'ai une idée concernant la fixation des LB :

Avant de couler la dalle placez des morceaux de tige filetée que vous aurez préalablement plié, la partie noyée dans la dalle doit faire au moins 20cm voire 30cm, et la partie verticale sortant de la dalle doit faire la hauteur de votre ou vos briques monomur plus 5cm ( 4cm de lisse + 1 pour mettre l'écrou et la rondelle)
Toute façon si c'est trop long c'est pas grave un petit coup de disqueuse et lime et hop.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyVen 7 Aoû 2009 - 19:27

ah j'oubliais , pour fixer vos tiges sur la pré dalle ou les hourdis, des plots de ciment pas trop liquide feront l'affaire.
a+
Revenir en haut Aller en bas
Fred_Bordeaux
GREBateur ***"


Nombre de messages : 243
Localisation : BORDEAUX
Date d'inscription : 29/09/2008

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptySam 13 Mar 2010 - 10:53

Bonjour,

Je vais avoir une dalle béton "classique" avec une épaisseur de dalle de 12 cm.

J'aimerais fixer mes lisses basses avec des goujons d'ancrages.
Quelle dimension conseillez vous en diamètre et en longueur ?

Il faut les espacer de combien sur les lisses ?

(Ma maison a un étage)

++
Fred
Revenir en haut Aller en bas
http://canousbotte.over-blog.com/
Invité
Invité



Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptySam 13 Mar 2010 - 23:29

Bonjour Fred Bordeaux, tu vas "goujonner" ta lisse basse directement sur ton chainage ? au final je me demande si un rang de monomur sert vraiment avant l'ossature.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptySam 13 Mar 2010 - 23:34

C'est vrai que tu risque de tomber sur la ferraille en percant, tu risque d'etre ennuyé. Réfléchis à mon histoire de tige filletées coudées à 90°, par exemple ne pourrais tu pas les souder ou attacher avec lien metal à ce chainage avant de couler dans les parpaings de chainage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyLun 15 Mar 2010 - 14:09

Salut Fred,

Pour la fixation de la lisse basse en construction bois tradi (DTU 31.2) on doit au minimum:
"boulons scellés sur une profondeur minimale de 10cm et d'au moins 8mm de diamètre (...) ou tout autre système donnant un résultat équivalent (...) l'espacement des fixations ne doit pas excéder 1 m."

On peut remplacer les boulons scellés par des chevilles à expansion ou chimique (diamètre 8mm, longueur éventuellement plus courte).

Les fixation de la lisse basse servent à 2 choses:
1-reprise des efforts tranchant (pour éviter que le mur bois ou GREB glisse sur le sous bassement)
2-reprise des efforts de soulèvement (dus au contreventement )

Pour une maison à étage, le poids des murs + plancher est normalement inférieur aux efforts de soulèvement (voir le sujet "contreventement" sur ce forum).

Il y a facilement entre 500kg et 1 tonnes de soulèvement à reprendre par ancrage (pour la tempête du siècle). Du coup, il faut ancrer la lisse basse dans un élément pesant 500kg à 1 tonnes par ml , c'est à dire la semelle de fondation ou la dalle, dans un élément en béton armé donc, pas dans un parpaing.

Une fois que la lisse basse est ancrée dans la fondation il faut encore vérifier qu'elle ne casse pas, les fixations doivent donc être le plus près possible des montants (on pourrait aussi augmenter la lisse basse à une section de 5x15).

Enfin, il ne faut pas que le montant s'arrache de la lisse basse. Deux vis lardée en diagonale sont bien moins solide qu'un boulon d'ancrage, pour assurer un ancrage super solide (et à mon avis c'est nécessaire pour une maison avec des murs de 6 m de haut), il faut ajouter des équerres aux angles du bâtiments et de part et d'autre des portes et fenêtres.

L'équerre doit alors être fixée directement au boulon et directement au montant.

Voir par exemple les sites suivants:

http://www.simpson.fr/catalogue/categorie.php?fam=23&cat=96


http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.crit.archi.fr/Web%2520Folder/bois/Bois/5.TechnologiesInnovantes/MurOssature/Images/70049.jpg&imgrefurl=http://www.crit.archi.fr/Web%2520Folder/bois/Bois/5.TechnologiesInnovantes/MurOssature/MurOssature.html&usg=__Xasbrx3At60WlQ5byX3XALCdTd0=&h=269&w=202&sz=47&hl=fr&start=2&um=1&itbs=1&tbnid=prwrETU9sq0LPM:&tbnh=113&tbnw=85&prev=/images%3Fq%3D%25C3%25A9querres%2Bparasismiques%2Bbois%2Bancrage%26um%3D1%26hl%3Dfr%26tbs%3Disch:1

Il est d'autant plus nécessaire de soigner la connexion montant/lisse basse (pour les montants soumis au soulèvement) que dans la technique du GREB il n'y a pas de panneau d'OSB (résistant à la traction) pour connecter montant et lisse basse comme dans les maisons à ossature bois. Il faut donc faire des ancrages plus costaud qu'en construction bois et non l'inverse.

Ceci ne concerne que les montants d'extrémité en bout de mur et au droit des portes ou fenêtre et pour des murs de 5 à 6m de haut (ailleurs, pas d'équerre).

A+
Revenir en haut Aller en bas
Tijules
GREBateur ***"
Tijules

Nombre de messages : 482
Localisation : Nantes (maisdon sur sèvre)
Projet : maison ossature bois et isolation paille
Date d'inscription : 10/03/2008

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyLun 15 Mar 2010 - 18:41

bonjour,
il faut aussi prendre en compte que le mortier devient solidaire de la lisse basse grâce aux clous
(même si la liaison est moins bonne, y en a un bon paquet quand même).

Du coup, es-tu sûr de l'utilité des équerres?

A++

Julien

_________________
Le site de notre maison GREB "Fermacell terminé au RDC"
==> http://maison.julesetstef.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://maison.julesetstef.free.fr/
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 35
Date d'inscription : 15/06/2009

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyLun 15 Mar 2010 - 19:16

Bonjour,

Premièrement merci à MBL pour ces infos détaillées.

Par contre cela m'amène des interrogations concernant les dalles bois.
La lisse basse est ancrée dans les 22mm de l'OSB avec des vis et basta...
Les poutres en LC qui forment le contour de la dalle bois sont fixées avec des gougeons d'ancrage dans les plots bétons mais ces plots sont bien loin de faire les 1tonne par ancrage....

Pour autant les maisons sur dalle bois ne s'envole pas en cas de tempêtes (enfin j'espère... ;-) )
Du coup je reste interrogatif ???

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
Phil19
GREBateur ***"
Phil19

Nombre de messages : 357
Localisation : Corrèze
Age : 54
Date d'inscription : 17/02/2007

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMar 16 Mar 2010 - 9:35

Bonjour

Je remercie aussi MBL pour son partage de connaissances et de documentations.

@MBL
Pourquoi tu ne tiens jamais compte du poids des murs et surtout de la toiture dans tes calculs de soulèvement ?

@+
Phil19
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMar 16 Mar 2010 - 11:16

Salut Phil,

Si si j'en tiens compte, voir:

https://approchepaille.forumactif.fr/caracteristiques-techniques-f25/contreventement-des-structures-greb-t768.htm

Si le bâtiment est haut, le poids des murs et de la toiture et du plancher ne suffit pas forcément à garantir l'absence de soulèvement, d'où la nécessité de mobiliser le poids de la dalle ou des fondations.

De plus plancher et toiture ne portent généralement que dans un seul sens, si le long pan est chargé, pour le pignon, on ne peut compter que sur le poids propre des murs, et vice et versa.

Pour une maison sur dalle bois c'est à peu près le même sujet il faut ancrer la dalle dans les plots de fondations et que ceux ci soit suffisamment lourds.

Evidemment, il faut normalement faire un calcul détaillé pour chaque projet, mais je peux te garantir que la question devient importante dès que les murs ont 5 ou 6m de haut.

Il y aura normalement peu de sinistres immédiat, en effet une pression de 100 kg/m2 par exemple correspond à une vitesse de vent de 145km/h (q=V²/16.3 en m/s) et encore les bâtiment sont mieux abrités que les stations météo, si bien que les vitesse de vent annoncées à la météo sont supérieures à celles subies par les bâtiments.

Ce sont des charges de vent extrême selon le règlement Neige et vent (NV 65) dont la période de retour théorique est de 1 fois tout les 50 ans. Il n’empêche que la prise en compte des charges réglementaires est obligatoire et que personne n’a envie de voir sa maison s’envoler tout les 50ans.

Ci joint quelques photos pour faire peur:
http://www.scribd.com/doc/20034765/08-Constructions-en-Bois-DPEA
et
http://www.afpcn.org/070514Antilles/AFPCN-070514-09-Quistin-AC.pdf

Les document concernent le contreventement parasismique et cyclonique, mais c'est du contreventement quand même.

Enfin et surtout un exemple de calcul:
http://syl20.h.free.fr/BD_gene/fic/StabiliteEquilibre_OB.pdf

A+
Revenir en haut Aller en bas
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 35
Date d'inscription : 15/06/2009

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMar 16 Mar 2010 - 13:46

Salut MBL,

Encore merci pour toutes les précisions que tu apportes à chaque réponse.

Tu commencerais presque à m'inquiéter là.... :-(
Parceque ma maison c'est :
- Murs de 6m de haut
- 3/4 de la facade sud sans contreventement horizontal (pas de plancher (vide sur salon)
- dalle bois sur plots béton (20 plots de 650Kg en moyenne)
En gros tout ce qu'il faut pas...

Je regarderai ton doc en détail ce soir pour voir si je peux calculer tout ca.

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
Fred_Bordeaux
GREBateur ***"


Nombre de messages : 243
Localisation : BORDEAUX
Date d'inscription : 29/09/2008

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMar 16 Mar 2010 - 15:59

Salut à tous

Merci pour toutes ces infos, je regarderais moi aussi tout cela avec intérêt ce soir car là je dois filer mais je ne manquerais pas de revenir sur le forum pour en discuter...

Faudrait pas qu'elle s'envole ma belle maison :-)

++
Fred
Revenir en haut Aller en bas
http://canousbotte.over-blog.com/
Phil19
GREBateur ***"
Phil19

Nombre de messages : 357
Localisation : Corrèze
Age : 54
Date d'inscription : 17/02/2007

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMar 16 Mar 2010 - 20:03

@MBL
Bon je dois vraiment avoir un pb de lunettes :-) je ne vois pas à quel moment tu tiens compte de la couverture ... ainsi que de la force du vent sur celle-ci.

@+
Phil19
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMer 17 Mar 2010 - 12:23

Salut Phil,
Dans l'exemple je n'avais en effet pas tenu compte de la toiture, ce qui est le cas pour un pignon d'une maison avec toiture en fermette où ni plancher ni toiture portent sur le mur pignon.

On doit bien sûr en tenir compte lorsque plancher et toiture porte sur le mur. Mais quand tu fais le calcul, c'est rarement suffisant pour justifier l'absence d'ancrages.

Enfin, il faut surtout tenir compte des portes et fenêtres qui transforment un mur en autant de morceaux de murs dont la longueur est celle du trumeau. Du coup, il faut des ancrage de part et d'autre de chaque morceau de mur.

Un petit exemple illustré:
http://books.google.fr/books?id=KTfm3mnpPk0C&pg=PA398&dq=construction+bois+%22les+parois+de+contreventement+comportent+souvent+des+ouvertures%22&cd=1#v=onepage&q=&f=false

A+
Revenir en haut Aller en bas
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 35
Date d'inscription : 15/06/2009

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMar 23 Mar 2010 - 9:40

Salut à tous,

Voilà déjà un de mes premiers calculs grossier (ordre de grandeur) pour la résistance au soulèvement de ma maison dans le cas d'une dalle bois sur plots (risque de soulèvement su au vent qui s'engouffre sous la dalle).

On prend la tempête à 100Kg/m2.
Dalle bois de 80m2, ca fait 8tonnes.
Si on considère des corrections de pressions (hypothèse les mêmes qu'horizontales avec intuitivement le sentiment que le vent qui se déplace plutot horizontalement a un effort moindre sur le plancher que sur le mur).
Je prend donc 1,3 comme coeff.
Ca fait 8x1,3 = 10,4 tonnes.

Ma maison a à peu près 40m linéaire de périmètre de murs sur une hauteur de 6m. J'ai choisi 7cm de mortier int et 4cm à l'ext. On a donc 40x6x0,11 = 26m3 de mortier à 1500Kg/m3 environ.
J'ai donc déjà pas moins de 39 tonnes de mortier...

C'est très approximatif mais si on raisonne sur les ordres de grandeur on peut dire que même sans ancrage aux plots de fondations, si j'ai pas fait d'erreur dans mon calcul, la maison ne peut pas s'envoler ! Ouf...

Voila pour le calcul au soulèvement.
Reste maintenant à voir le déversement.

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
Invité
Invité



Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMar 23 Mar 2010 - 15:47

Slaut,

Ce qui est le plus pénalisant c est le renversement, c est a dire le vent sur les murs multiplié par le bras de levier.

MBL
Revenir en haut Aller en bas
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 35
Date d'inscription : 15/06/2009

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMar 23 Mar 2010 - 20:05

Salut,

OK MBL, je me suis donc lancé dans un petit calcul (toujours en ordre de grandeur) de la stabilité au renversement.

Tout d'abord un petit schéma des notations et longueurs :
Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Img-194450utn0a

Maison RDC +1
La zone jaune transparente c'est le vide sur salon.

Je ne fais que le calcul qui me semble le plus défavorable juste pour avoir une idée.
Je partirai donc avec un vent qui souffle perpendiculairement à la grande face devant nous sur le schéma repris uniquement par A et par C (B étant une cloison intérieur, je pars du principe qu'elle sera mal contreventée et donc inutile).

Prenons un vent à 100daN/m².
Coeff de pression : 0,8 - -0,5 = 1,3
Donc effort du vent de 130daN/m2
Sur une hauteur de 6m on a 780daN/ml de facade

La pente du toit est de 40% soit 21,8°
Il y a un débord de 0,7m
Donc une longueur de rampant de (12m/2 + 0,7m)/cos(21,8) = 6,75m.
Coeff de pression : -0,57 - -0,38 = -0,19
Donc effort soulagé : -0,19x100xsin(21,8)x6,75x2= 100daN/m2

L'hypothèse est prise que le plan B ne reprend que la moitié des efforts du murs + ceux des versants (négatifs).
Note : c'est l'hypothèse pour un plain pied. Est ce que ca marche pour un étage ? MBL ?

On a donc 780/2 - 100 = 290daN/m de facade.

Le plan A ou C reprend 6m de facade.
C'est à dire un effort de 290x6 = 1740daN

L'effort R de renversement est donc égale (d'après l'exemple de Syl20 donné par MBL) = 1740 x 1,75 (coeff) x 6m (hauteur) / 8m (largeur petite facade) = 2300daN

Cet effort est à reprendre par le poids des murs et de la toiture.
Dans mon cas, si on ne considère que le mortier:
J'ai 4cm intérieur et 7cm extérieur soit 0,11m.
Ca fait un volume de 6mx8mx0,11m=5,3m3
Avec une densité d'environ 1500Kg/m3.
Ce qui nous donne 7,9t soit environ 7900daN
Soit environ 4x plus que nécessaire !

On est donc très largement couvert contre le risque de renversement !
Ouf...

J'ai mal à la tête moi maintenant...

T'en penses quoi MBL de mon calcul (grossier je te l'accorde mais le but c'est l'ordre de grandeur dans un premier temps) ?

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
Invité
Invité



Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMer 24 Mar 2010 - 10:54

Salut,

Région vent selon NV 65 : région 2
Vent normal : 65kg/m2 vent extrême : 105 kg/m2
h=6+40%*4=7.6m
Kh= 2.5*(h+18)/(h+60)=0.946
Site normal
Ks=1
Pas d’effet de masque
Km=1
Effet de dimension (plus grande dimension 12m) :
δ=0.82
Coefficient de majoration dynamique
β=1

Action d’ensemble :
0,8 - -0,5 = 1,3

Donc effort du vent de :
P=q10*kH*Ks*Km* δ* β*(Ce-Ci)
Vent normal : 65.54 kg/m2 vent extrême : 105.88kg/m2

Dans le cas ou il n’y a pas de vide sur salon, l’effort de
vent sur les murs est repris au niveau du rez de chaussée : pour moitié directement sur la fondation, pour moitié par le plancher haut du rez de chaussée ; pour l’étage : moitié par le plancher haut du rez de chaussée, moitié par la toiture.

Soit un effort global de 105.88*4.5=476.46kg/ml et un moment
de renversement de (105.88*3)*3+(105.88*1.5)*6=1905.84kg.m/ml

Pour la toiture :
λa=h/a=7.6/12=0.633
λb=h/b=7.6/8=0.95
b/a=0.666
d’où γ0=1 (abaques)
pente 21.8°
Ce = 0.38 sous le vent Ci = 0.48 au vent (abaques)

Donc effort soulagé : (0.48-0.38)*105.88*sin(21.8)*6.75=26.51kg/ml
Moment soulagé= 26.51*6.8=180kg.m/ml

Résultante par pignon sous vent extrême:
Effort Tranchant ELU= (476.46-26.51)*6=2699kg
Moment de renversement ELU= (1905-180)*6=10350kg.m

L’effort de soulèvement amené par le vent sans prise en
compte du poids propre est :
-Pour un mur plein de 8m de long : 10350/8=1293kg
-Pour un mur plein de 4m de long (+1 fenêtre de 2m20 et
un bout de mur de 1m80): 10350/4=2587.5kg
-Pour 3 murs de 1.2m (+2 fenêtres de 2m20) :10350/1.2/3=2875kg

Poids du mur (11cm mortier GREB) :
0.11*1250+0.35*100=172kg/m2
soit 172*6.8=1169kg/ml

Les résultantes sont donc :
-Pour un mur plein de 8m de long : il faut mobiliser 1.10m de mur, pas de problème
-Pour un mur plein de 4m de long (+1 fenêtre de 2m20 et un bout de mur de 1m80): en considérant le mur appuyer à ses deux extrémité seulement R=4*1169/2-2587kg=249kg de soulèvement
-Pour 3 murs de 1m20 (+2 fenêtres de 2m20) : R=1.2*1169/2-2875=2173.6kg de soulèvement.

CONCLUSION : Il faut prendre en compte les fenêtres! Il faut faire la vérification dans les 2 directions. Dans ton cas, le calcul est fait pour 11cm de mortier GREB, on aura des résultats sensiblement équivalents pour 8cm de GREB+2*1cm de mortier chaux. Enfin toiture et plancher doivent assurer le rôle diaphragme donc OSB seul ou OSB par-dessus plancher apparent. A
priori je mettrai une poutre horizontale de 45 cm de largeur noyée dans le mur au niveau du vide sur salon pour reprendre le mur dans des conditions normales.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyMer 24 Mar 2010 - 11:00

Tout cela correspond assez bien à la règle simplifiée du DTU 31.2 « constructions bois » (où les ancrages se font dans du béton armé relié par du béton ramé à une fondation en béton armé):

L'entrepreneur doit justifier la stabilité de la construction.

Cette justification de stabilité, pour autant que la construction satisfasse aux spécifications du présent Cahier des Clauses Techniques, est réputée satisfaite pour les murs en maisons individuelles ou en bande à deux niveaux habitables au plus qui
répondent aux conditions ci-dessous :


1 chaque façade extérieure doit comporter au minimum 4,8 m de partie pleine constituée d'éléments de voile travaillant (cf. point 4 ci-dessous) dont la largeur est ≥ 1,20 m et la hauteur ≤ 2,6 m.
La distance entre deux murs parallèles résistant à des efforts horizontaux dans
leur plan est ≤ à 9 m ;


2 le plancher intermédiaire en panneaux ne comporte pas de percements autres que celui nécessité par la trémie d'escalier ou le passage des gaines ;

3 l'espacement des montants est ≤ à 0,60 m ;

4 l'un des parements des parties opaques des parois verticales est constitué par des voiles travaillants:
· contreplaqué extérieur conforme à la norme NF B 54-161 d'épaisseur ≥ 7 mm,
· panneaux de particules CTB-H conformes à la norme NF B 54-112 d'épaisseur ≥ 10 mm,

fixé sur la structure porteuse par des pointes, agrafes ou vis d'un diamètre minimal de 1,8 mm. L'enfoncement dans le bois sous-jacent sera d'au moins 35 mm. Le compostage de la face du panneau par la fixation doit être évité. Les fixations horizontales et verticales sur les montants et traverses périphériques du cadre doivent être espacées au maximum de 0,15 m. L'espacement maximal sera porté à 0,30 m sur les montants et les traverses intermédiaires du cadre ;

5 le parement intérieur assure une protection du voile travaillant, dans les conditions spécifiées au chapitre 6 du DTU « Règles Bois-Feu 88 » .

Les conditions ci-dessus sont acceptables pour les bâtiments édifiés en :
· région I site normal
· région I site exposé
· région II site normal.

Elles ne s'appliquent pas à des bâtiments édifiés en Région II site exposé ou Région III (cf. pour le vent le DTU Règles NV 65 ).

Pour la justification de stabilité des bâtiments qui ne répondent pas à la définition ci-dessus, on peut utiliser une méthode de calcul proposée par un organisme notoirement compétent, par exemple :
· étude CTBA/CSTB « Le contreventement des maisons à ossature
en bois », Cahier du CSTB 2213 de janvier/février 1988 ;

· étude CATED/UTI « La distribution des efforts horizontaux sur
les refends et pignons des constructions à ossature bois », Annales de l'ITB 463 de mars/avril 1988 ;

· étude CATED/UTI « Recueil
de contributions au calcul des éléments et structures en bois », Annales de
l'ITB 466
de juillet/août 1988.
Revenir en haut Aller en bas
Fred_Bordeaux
GREBateur ***"


Nombre de messages : 243
Localisation : BORDEAUX
Date d'inscription : 29/09/2008

Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 18:52

Salut bon comme il faut faire des choix sinon on commence jamais... :-)

Donc pour nous, ca sera dalle "classique" 1 rang avec renfort métallique latéraux dans la dalle armée épaisse de 12cm, et renfort dans les angles et sous mes 2 colonnes d'appuis soutenant ma poutre en LC de 11m de portée.

Les lisses seront fixées avec des goujons d'ancrage 10*120 espacés tous les 70cm (donc ca fera 80mm de réelle fixation dans la dalle)

En fait j'aurais préfère des 12x150 mais on peut me donner environ 130 goujons de 10*120 et comme j'ai 80 ml de lisses à peu près...ca colle.

Je fixerais des équerres métalliques en complément à chaque angle et aussi des renforts aux fenêtres de la face OUEST, face la plus longue et la plus exposée aux vents chez nous.

Pour l'etage, les madriers de 75x225 seront recouverts d'osb3 structurel de 18mm et je ferais aussi un renfort aux angles et aux fenêtres.

Voili, voila...

Vu de dessus cela devrait ressembler à ca : (sauf pour les 100x250 :-))
Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Img-184918qbfnh

++
Fred


Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Img-184918qbfnh.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://canousbotte.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty
MessageSujet: Re: Fixation métallique de l’ossature   Fixation métallique de l’ossature - Page 1 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fixation métallique de l’ossature
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Grands Thèmes :: L'ossature :: L'ossature, la colonne d'appui, les pignons-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit