Forum APPROCHE-Paille

Bienvenue sur le forum d'APPROCHE-Paille !

Connectez-vous pour profiter de toutes les rubriques, ou enregistrez-vous si vous n'avez pas encore de compte. Cela ne prendra que quelques secondes.

A tout de suite Wink


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils : 0980 328 323
Website APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Interrompre le coulage - solutions alternatives.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jeronimo
GREBateur ***"


Nombre de messages : 297
Localisation : 24
Projet : Maison construite GREB R+1
Age : 45
Date d'inscription : 20/06/2010

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMar 1 Fév 2011 - 20:52

A la faveur d'un redoux début janvier, j'ai pu couler une bonne dizaine de jours. Du coup tout l'intérieur est terminé. il ne me reste plus que l'étage Est extérieur, et 2/3 étage sud extérieur soit env. 10% du total. Je suis en train de poser mes tuiles et devrait reprendre (finir?) le coulage prochainement (nouveau redoux) .

Concernant la protection :
J'ai un pare pluie sur la toiture depuis fin octobre. Efficacité totale ! rien a signaler ! il s'agit de spirtex300.

J'ai donc posé l'ensemble de mes bottes sans bancher dans la foulée (gel)
J'ai finalement trouvé cette technique beaucoup plus rapide ( pailler tout, puis couler)
J'ai une bâche bien épaisse qui protège la façade sud , sud ouest car les pluies et le vent viennent la plupart du temps d'ici.
Je ne constate aucun pourrissement, ni odeur. Je fais un mortier pâte a crêpe. Je constate qu'une grande partie de l'eau en excédent( permettant le coulage) est évacuée très rapidement. par le fond de banche mais aussi par des trous dans l'osb (ancienne vis) ce qui du coup est à mon avis une piste à explorer ( faire des trous dans les banches) . J'ai la "chance" d'avoir très souvent une légère brise ce qui aide évidemment au séchage.

Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
Tijules
GREBateur ***"
Tijules

Nombre de messages : 482
Localisation : Nantes (maisdon sur sèvre)
Projet : maison ossature bois et isolation paille
Date d'inscription : 10/03/2008

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMar 1 Fév 2011 - 20:59

juste une petite précision puisque j'ai le même Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 553819
l'écran de sous-toiture c'est du spirtech 300

A++

Julien (qui est bien content d'en avoir terminé avec ces foutues bâches...)

_________________
Le site de notre maison GREB "Fermacell terminé au RDC"
==> http://maison.julesetstef.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://maison.julesetstef.free.fr/
jeronimo
GREBateur ***"


Nombre de messages : 297
Localisation : 24
Projet : Maison construite GREB R+1
Age : 45
Date d'inscription : 20/06/2010

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMar 1 Fév 2011 - 21:00

Ouch c'est vrai pourtant en ce moment j'ai l'occasion de le lire 100fois par jour Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bientot sur la paille
GREBateur ***"


Nombre de messages : 366
Localisation : Gravelines (nord)
Projet : maison GREB terminée !
Date d'inscription : 28/08/2007

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMer 2 Fév 2011 - 8:11

Bon, bon. Même avec une toiture finie avec l'ossature (couverture bac acier), il faut que je prévoie l'achat de bâches solides ...

D'après vos expériences, qu'elle est la bâche la plus appropriée/solide ? La bâche agricole ?
Revenir en haut Aller en bas
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 34
Date d'inscription : 15/06/2009

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMer 2 Fév 2011 - 8:25

Salut,

Citation :
J'ai finalement trouvé cette technique beaucoup plus rapide ( pailler tout, puis couler)

Le sujet avait déjà été abordé et tu n'es pas le 1er à dire que ca a des avantages.
J'étais plutôt sceptique au début mais pour des raisons de place (ma zone de déchargement est petite) ca pourrait m'arranger de "ranger" la paille dans les murs dès son arrivée pour pouvoir faire livrer de quoi faire le mortier.

Tu peux développer un peu stp en quoi tu trouves que ca fait gagner du temps ?

Merci
++
Mistou

PS : pour la bache, on est en train de commander de la bâche d'ensilage, vraiment pas chère et plutot costaud.
Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
Tijules
GREBateur ***"
Tijules

Nombre de messages : 482
Localisation : Nantes (maisdon sur sèvre)
Projet : maison ossature bois et isolation paille
Date d'inscription : 10/03/2008

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMer 2 Fév 2011 - 10:47

bientot sur la paille a écrit:

D'après vos expériences, qu'elle est la bâche la plus appropriée/solide ? La bâche agricole ?


hello, la bâche qui a résisté le plus longtemps, c'est celle-ci:
http://www.baches-gangloff.fr/baches-vertes/4-vert-rouleau-9.80-x-25m-130g-m.html


ce n'est pas complètement imperméable, mais suffisamment "déperlant" pour protéger les murs.
Gros plus, c'est super respirant et l'humidité est évacuée sans problème.


PS: je n'ai pas de lien avec cette boîte, même si vous trouverez l'adresse de notre site sur cette page.
Le vendeur a simplement vu notre blog et nous a demandé s'il pouvait mettre le lien sur sa page.


A++

Julien

_________________
Le site de notre maison GREB "Fermacell terminé au RDC"
==> http://maison.julesetstef.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://maison.julesetstef.free.fr/
jean-pierre43
GREBiste ***


Nombre de messages : 191
Localisation : 43230
Projet : Construction en cours d'achèvement GREB en Corse 2010/2011
Date d'inscription : 14/05/2007

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMer 2 Fév 2011 - 10:58

Bonjour, il est tout a fait possible de placer toutes les bottes avant de procéder au coulage du mortier. Mais il me semble difficile de pouvoir placer rapidement toutes les bottes nécessaires. C'est plutôt adapté à la possibilité d'approvisionner les bottes à la demande.

Tout en étant prêt on peut au lieu de couler en bandes horizontales couler sur toute la hauteur en adaptant la largeur aux banches disponibles, cela évite de déplacer l'échafaudage et assure une meilleure cohésion des banches successives puisqu'elles sont coulées toutes dans la même foulée.

Si les bottes sont assez denses et bien serrées cela ne déplace pas ces bottes et permet de ne couler qu'une face puis l'autre. A vérifier, sinon maintenir l'espace non rempli derrière avec des chevrons pour conserver l'espace nécessaire.

Sinon avec un mortier très liquide et le système des plaques contre la paille, des déversoirs latéraux des banches lisses et une aiguille vibrante ou en vibrant les banches( avec modération et prudence) cela va assez vite à deux. Il faut que les banches puissent laisser évacuer l'eau en excédent.
On peut utiliser des planches de coffrages fixées successivement sur l'ossature. qui ont l'avantage d'être assez légères faciles à remplir. Elles permettent une bonne évacuation de l'eau, la paille n'est pratiquement pas mouillée. . On peut récupérer les planches de la base le lendemain. Les murs étant prêts, clous étant en place on les place à côté et on recommence.
Avec des banches de 25 ou 30 cm de haut il n'est pas nécessaire de vibrer on secoue la plaque en la sortant au fur et a mesure du coulage.

Utiliser les plaques noires qui séparent les tuiles ou des plaques de déclaration de chantier à négocier avec les marchands de matériaux deux ou trois suffisent puisqu'on les enlève aussitôt le coulage même progressivement en cours de coulage sous peine de ne pouvoir les retirer.

Elles font environ 10cm de moins que l'espace à remplir (place des clous) on les retire au fur et a mesure du coulage on peut vibrer avec deux liteaux)


Voir l'excellente vidéo sur le site de mecakizi qui à indiqué cette excellente idée.



On peut aussi mieux traiter l'insertion des boitiers électriques et assurer un coulage de qualité.

On peut facilement remplir jusqu'en haut sous la lisse haute en glissant le mortier toujours avec la fameuse plaque en poussant la dernière botte puis on la fixe définitivement par les feuillards.l

Pour résumer le gain de temps est assuré par la taylorisation du procédé et la technique de coulage.

je pense que le temps consacré au coulage peut varier facilement de 1 à 5 suivant la technique utilisée




Sinon pour revenir au sujet il est vrai que le temps actuel dans bien des régions n'est guère propice Pour la protection de la pluie le coulage total d'une portion de mur simplifie la protection du mur qui peut sécher tranquillement. En cette saison cependant il y a un gros risque de gel.

Sinon pour terminer, une fois le mur débanché ( faire glisser la banche après un petit coup de maillet latéral après dévissage pour éviter d'arracher le mortier du mur. L'avantage de la planche de coffrage est qu'on peut assez facilement la manipuler seule) Donc après deux ou trois jours de séchage raboter les éventuelles sur épaisseurs avec un chemin de fer de maçon de plus cela rend rugueuse la surface du mortier pour un meilleur accrochage.

J'ai l'opportunité de participer et d'avoir participé à divers chantiers et j'ai pu expérimenter tout cela. il reste encore pas mal de choses à peaufiner dans les différentes techniques


Vous devinerez qu'aujourd'hui le temps n'est guère propice au coulage.

JP
Revenir en haut Aller en bas
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 34
Date d'inscription : 15/06/2009

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMer 2 Fév 2011 - 11:57

Merci JP pour ta réponse complète.
J'ouvre un autre sujet :
http://approchepaille.forumactif.fr/t1001-remplissage-paille-complet-avant-coulage#6356
pour ne pas polluer celui là.
Merci
++
Mistou


Edition faite ;-), Tijules
Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 34
Date d'inscription : 15/06/2009

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyLun 4 Avr 2011 - 14:02

Salut à tous,

je reprend mon post du début de ce topic :

Citation :
Salut Julien,

</SPAN>
Citation:
Je suis pas convaincu par le fait de laisser les bottes sous la pluie, même si elles sont assez résistantes à l'humidité...

Elles sont pas sous la pluie.
Elles sont un peu exposée en cas de pluie en biais mais il y a les bâches sur la charpente quand la pluie est verticale.
Surtout que le haut du mur est en plus bien protégé par le débord de toit.
Donc elle ne doit pas voir trop souvent la pluie.

Je livre 2 expériences pour appuyer mes propos :
- tf avait coulé son mortier ext avant la mortier int. Il avait ensuite coulé l'int en saison froide. La paille a pourri ! En effet, il a apporté beaucoup d'eau dans la botte qui n'a pas pu l'évacuer : la bâche a empêcher le mortier de sécher et l'air étant froid il n'y pas eu d'évaporation.
- en poteau poutre, il est courant de faire l'enduit intérieur avant l'extérieur et ca pose pa de problème.
Je cite Tho un collègue autoconstructeur mayennais d'un message d'il y a 2 jours sur son blog :

Citation:
tiens, j'ai inspecté la paille hier, sur les endroits les plus en danger, à savoir pieds de murs et angle sud ouest. la paille est grise en surface (et encore intacte), et à 1 cm en dessous, quand on écarte un peu, elle n'a pas bougé, bien dorée et sèche !
je suis moi même un peu étonné, après 1 automne et demi exposé ainsi, rien à redire... et il parait que la mayenne est une région un peu humide !!!
La paille est restée nu sur l'extérieur et même en pied elle est encore potable car justement elle est libre de sécher.

Pour insister un peu, je constate chez moi qu'après un bon orage quand l'argile devient marécage il faut 3-4 jours de soleil pour sécher le terrain alors qu'un seul jour de vent suffit à tout sécher !
Et en position verticale la paille sera plus souvent en contact avec le vent qu'avec la pluie !
C'est en cela que je pense qu'une bâche permanente n'est pas une bonne idée, elle coupe le vent et comme la température ne suffit pas à évacuer l'humidité elle stagne et la botte s'abime.

Donc à mon avis, il est bon de bâcher lors des phases de neiges ou d'une grosse semaine de pluie annoncée et laisser au vent le reste du temps.

++
Mistou

Voici des photos de la maison de mon pote en mayenne qui a sa paille à tout vent depuis 2 ans sans bâches et sans protection :

http://tho.over-blog.com/article-a-vos-marques-70090439.html

Grise en surface sur 1cm et jaune dedans !

J'en conclu qu'on peut bel et bien se passer de bâche sans risque !

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
fix
GREBiste ***


Nombre de messages : 180
Localisation : Vendée (85)
Age : 41
Date d'inscription : 19/01/2009

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyLun 4 Avr 2011 - 22:00


Se passer d'une bâche sur un mur Greb entamé, n'est pas si simple que sur un mur de paille nu comme on le voit sur le dernier blog cité.
En effet, selon le sens du vent (je me suis fait surprendre avec des pluies Nord-Est), l'eau peut rentrer entre le mortier extérieur et la botte, et descendre jusqu'en pied de mur.
Si la saison n'est pas propice au séchage, surtout au Nord, l'eau peut rester piégée très longtemps et pourrir la paille surtout au pied de mur.
Ce n'est pas le cas avec un mur nu, car il peut évacuer plus rapidement les éventuels apports d'eau.




Revenir en haut Aller en bas
http://paille.martinet85.over-blog.net
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 34
Date d'inscription : 15/06/2009

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMar 5 Avr 2011 - 10:50

Salut,

En fait, il faut remettre mon post dans son contexte et relire le fil de la discussion.
Le conseil que je donnais c'était lié au sujet du coulage en saison froide.

Si on veut couler en saison froide, on a le risque de pourrissement de la paille car l'eau amenée par le mortier ne peut pas s'échapper.
Je conseillais donc de couler tout l'intérieur pendant la saison froide et de laisser l'extétieur complètement à nu comme sur la photo plus haut.Ainsi l'humidité peut s'échapper. Certains proposaient de bâcher, ce qui me semble une moins bonne solution que de laisser à nu. C'est pourquoi j'ai rajouter ce lien pour montrer que laisser un côté paille non baché ne représente pas un risque pour le mur, d'ou ma conclusion.

En revanche, je suis d'accord avec toi pour un mur en cours de coulage.

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
tf
GREBiste ***
tf

Nombre de messages : 128
Localisation : lille / tournai
Date d'inscription : 18/07/2008

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMar 19 Juil 2011 - 2:45

mistoukwak a écrit:
J'en conclu qu'on peut bel et bien se passer de bâche sans risque !

aie aie aie, qu'est ce qu'il faut pas lire Smile

salut mistou ! ça va ?

je me permets juste de rebondir à ce (vieux) post parce que c'est un sujet qui me tient à coeur et que je pense que c'est important pour les futurs constructeurs.

Je trouve que tu tires des conclusions un peu hâtives de l'exemple que tu donnes. Je sais pas dans quelle région se trouve le chantier en exemple, mais il existe de nombreux contre-exemples de chantiers GREB où les gens ont du défaire des ballots de leurs murs et casser leur mortier pour des problèmes de protection à la pluie inadéquate.
J'ai l'impression (mais je peux me tromper, je suis fatigué) qu'on mélange dans ce topic deux sujets différents : la protection à la pluie et la période de coulage.

La pluie ne fait pas de distinction entre période chaude ou froide, le problème est le même quelque soit la saison. j'ai en tête au moins 4 chantiers GREB avec des problèmes de paille pourrie (et pourtant ça fait bien longtemps que je ne suis plus avec autant d'assiduité les constructions greb, j'ai assez avec la mienne Wink ). Une protection adaptée (sous-toiture rigide posée avant le début du coulage + bâchage type chapiteau) est indispensable sauf si on construit à Marseille et qu'on est certain de mettre moins de 2 mois à tout monter et qu'on a confiance (mais ça j'ai l'impression que ça ne se produit que dans les contes de fée).

Pour la période de coulage c'est vrai qu'il a un impact mais dans ce cas la protection avec la bâche ne joue aucun rôle tant qu'elle est posée intelligemment (pas de montage étanche), ni favorable ni défavorable, sur notre chantier par exemple, les soucis d'humidité viennent principalement du mortier des lisses basses et pas de la protection à la pluie !

Allez un petit vol de citation Wink :
tf a écrit:
J'en conclu qu'on ne peut absolument pas se passer de bâche sans risque !
Après ça reste des choix personnels et chaque constructeur fait les siens, mais il faut quand même faire attention à ce qu'on dit quand on poste sur le forum parce que parfois des gens suivent nos conseils Shocked Very Happy

Voilà, c'était mon post annuel, je retourne dans ma grotte Smile
Et courage pour ceux qui sont encore dans les travaux, et aussi à ceux qui ne savent pas encore que la route est plus longue que ce qu'on imagine !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cematinunlapin.com
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 34
Date d'inscription : 15/06/2009

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMer 20 Juil 2011 - 7:35

Salut tf,

Ben nous ça va, ça avance petit a petit mais on sait déjà que la route est plus longue qu'elle n'y parait ! Wink

Pour ma phrase qui a l'air de choquer tant de monde, je vais reformuler le fond de ma pensée :
Je parle uniquement du coulage en saison froide d'un mur de botte déjà rempli jusqu'en haut et protégé avec un pseudo toit en pare pluie (+ bâche éventuellement).

Quand on coule on apporte beaucoup d'humidité.
Pour évacuer l'humidité, il faut ventilation et chaleur.
En saison froide on a uniquement la ventilation comme solution.
Et pour ça le vent est la meilleure arme.
Si on bâche, on se prive de se moyen de séchage.
Même si on laisse un peu d'air circuler entre la bâche et le mur c'est toujours moins efficace que le vent.
C'est aussi pour ça que je conseille de couler la face intérieure avant l'extérieure.

Si on ne bâche pas les bottes évacuent à mon avis beaucoup plus l'humidité apporté par le coulage que ce que la pluie rajoute.
J'ai fait des essais en laissant des bottes dehors, certaines avec une plaque d'OSB sur la tête et d'autres sans.
Celles qui se mouillent uniquement par le côté sèche quasiment dans la journée s'il y a un peu de vent.
Celles qui se sont mouiller par dessus pourrissent très vite car l'eau rentre à coeur et on ne peut plus ventiler car la botte est trop compressée.

J'ai d'ailleurs laissé mes colonnes d'appui remplies de paille sans bâche, avec juste un toit sur la tête et je n'ai pour l'instant pas de problème. Les côtés se mouillent un peu mais sèchent au moindre coup de vent.

C'est le même cas que la photo que j'ai montré de mon collègue.
D'ailleurs son chantier est en Mayenne ou la région n'est pas réputée sèche...

Citation :
Après ça reste des choix personnels et chaque constructeur fait les siens, mais il faut quand même faire attention à ce qu'on dit quand on poste sur le forum parce que parfois des gens suivent nos conseils
Tu as raison mais ce n'est pas une conclusion hâtive que je donne. C'est le fruit de mon expérience et de celle d'un collègue.
J’explique aussi mon raisonnement pour que chacun se fasse une idée.

Quoi qu'il en soit, je déconseille fortement de couler en saison froide, avec ou sans bâche !
Je propose juste une réflexion sur les problèmes que certains rencontrent quand ils sont obligés de couler en saison froide.
Pour moi les exemples que tu cites ou il y a eu des problèmes d'humidité sont toujours liés à un coulage extérieur en saison froide, non ?

Bon courage pour la suite !

++
Mistou

Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
addy89
GREBiste ***
addy89

Nombre de messages : 191
Localisation : Auxerre
Projet : Construction MI GREB, PC accordé !
Age : 36
Date d'inscription : 04/01/2010

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMer 20 Juil 2011 - 10:36

Salut à tous,

Merci pour vos rex.

Vu le temps actuel, je voulais faire un espèce de chapiteau pour pouvoir être protéger lors du coulage mais la pluie pour le moment ne me le permet pas (échelle + pluie + le reste...pas top), j'attends le retour du beau tps pour faire des espèces de rails en 10*4 sur lesquels nous pourrions dérouler un bâche agricole et ensuite latté.

Cela permettrait une bâchage express et un débâchage peu contraignant. (j'aurais du m'y pencher lors qu'il faisait beau mais il y a tellement à faire...héhé)

Qu'avez-vous fait de votre côté ?

Ad
Revenir en haut Aller en bas
http://maison-paille-yonne.over-blog.fr/
tf
GREBiste ***
tf

Nombre de messages : 128
Localisation : lille / tournai
Date d'inscription : 18/07/2008

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMer 20 Juil 2011 - 22:37

mistoukwak a écrit:
Ben nous ça va, ça avance petit a petit mais on sait déjà que la route est plus longue qu'elle n'y parait ! Wink
Félicitations en tout cas pour l'avancement ! L'ossature c'est mon meilleur souvenir du chantier, c'est incroyable de voir les volumes se mettre en place si rapidement, d'imaginer les pièces, profitez bien de ces moments magiques (c'est vrai que la suite du chantier est un peu moins glamour Wink ) !

mistoukwak a écrit:
Citation :
Après ça reste des choix personnels et chaque constructeur fait les siens, mais il faut quand même faire attention à ce qu'on dit quand on poste sur le forum parce que parfois des gens suivent nos conseils
Tu as raison mais ce n'est pas une conclusion hâtive que je donne. C'est le fruit de mon expérience et de celle d'un collègue.
J’explique aussi mon raisonnement pour que chacun se fasse une idée.

Désolé pour la phrase un peu "sèche", il était tard, j'ai mal formulé mon idée. mea culpa. Embarassed Je ne doute pas du bien fondé de l'expérience que tu mettais en exemple mais c'est surtout le lien avec ta phrase "choc" qui est gênant. Au final ton idée je la comprends et je peux même envisager que ce ne soit pas complètement farfelu, néanmoins c'est de conclure de ces deux expériences que l'on peut se passer de bâche sans risque qui est un peu hâtif.

Les exemples de GREBeurs qui ont du casser leur mortier et défaire une partie de leur paille pourrie dont je parle ne viennent pas d'un coulage en saison froide mais d'infiltration d'eau de pluie. Nombreux sont ceux qui n'ont pas suffisamment protégé leur chantier et qui l'on regretté amèrement, et je peux te dire que quand il faut défaire sa paille, ça fout les boules "grave". Je ne dis pas ça pour étayer ma thèse, je n'ai pas d'actions dans des sociétés de fabrication de bâches et si l'on pouvait éviter de faire tourner le commerce de produits plastifiés, j'en serais vraiment ravi.
Mais le fait est que si dans le cas particulier que tu donnes (d'un mur rempli jusqu'en haut et coulé à l'intérieur en saison chaude, mais avec juste un toit et du vent) on pourrait peut être se passer de bâchage, tous les autres cas ne le permettent pas -et je ne vois pas de raison de le faire- de faire l'économie de ces protections simples.
Après ça peut paraitre étonnant mais le bâchage en mode "chapiteau" (pente + bâche qui ne descend pas jusqu'au sol avec un écart important de l'ossature) laisse passer le vent. Mais de toute façon si c'est bien bâché, le vent, on s'en fiche un peu puisque si j'ai bien compris on est tous d'accord pour déconseiller de couler en période froide et que si ya des bâches ya pas de pluie et donc pas de surplus d'humidité à évacuer Wink

Bref, j’arrête là ce message trop long, si l'on me demande mon avis (et même si on ne me le demande pas d'ailleurs Razz ) pour moi c'est minimum : sous-toiture + chapiteau de bâches vraiment costaud tout autour de la maison. C'est ce qu'on m'a conseillé avant de débuter mon chantier, et j'ai pu constater que c'était vraiment indispensable.

a+

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cematinunlapin.com
tf
GREBiste ***
tf

Nombre de messages : 128
Localisation : lille / tournai
Date d'inscription : 18/07/2008

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyMer 20 Juil 2011 - 22:59

addy89 a écrit:
Qu'avez-vous fait de votre côté ?

Salut addy89,

Sur notre chantier, on a utilisé les poteaux qui servaient de contreventement et qui étaient fixés d'une part dans l'ossature et d'autre part dans des pieux plantés dans le sol. Si il y avait des renforts horizontaux sur certains bois, on les a inclinés vers l'extérieur pour éviter que l'eau de ruissellement ne puisse être amenée vers la maison.
On a fixé dessus de la bâche (agricole au départ qu'on avait commandé au départ pour un autre usage, puis bâche spécialisée) plaquée contre le bois par des morceaux de bois de contreventement vissés dessus (attention aux arêtes des bois, avec le vent et le temps, les coins peuvent craquer la bâche, à la fin on faisait ces bois "arrondis" aux angles).
quelques photos pour illustrer le truc : http://www.cematinunlapin.com/?s=bache (il faut descendre un peu dans la page)

A noter que si c'était à refaire :
- on prendrait des bâches plus costaud dès le départ en ne cherchant pas à faire des économies de bouts de chandelles
- on ferait le bâchage en une seule fois (sur notre chantier, on a pas anticipé et on a fait plusieurs couches de bâche au fur et à mesure qu'on avançait dans le remplissage des murs) en remontant les bois de contreventement de l'étage directement au point le plus haut du mur

Sinon l'avantage du système en plus de protéger la paille c'est qu'on peut travailler par tout temps (et en Belgique ça compte !!)

On avait aussi pensé à faire un système amovible mais au final ça ne nous a pas gêné car les bâches étaient assez éloignées de la maison et permettaient de travailler à l'aise. Vue la fragilité d'un système de bâches je ne sais pas si dérouler / visser / dévisser / renrouler la bâche ne peut pas poser des soucis d'infiltrations (l'eau se faufile vraiment partout !) mais je crois que d'autres l'ont fait donc à voir avec eux leur retour d'expérience.

a+

ps : utiliser des 10x4 pour ça ça me semble un peu surdimensionné, pas besoin de beau bois sauf si tu en as en rab dont tu ne sais pas quoi faire Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cematinunlapin.com
addy89
GREBiste ***
addy89

Nombre de messages : 191
Localisation : Auxerre
Projet : Construction MI GREB, PC accordé !
Age : 36
Date d'inscription : 04/01/2010

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 9:01

Salut tf,

J'ai commencé le même type de bâchage que toi avec du 10*4 (j'en ai en rab, notre scieur nous a mis gratos les bout flashé) qui récupère les piquets à terre en faisant un espèce de chapiteau en mettant des lattes pour éviter de trop trouer la bâche.


De notre côté (ayant une amie agri) nous avons acheté de la bâche agri verte et noire de 150 microns.

J'espère que cela tiendra.

@+

Ad
Revenir en haut Aller en bas
http://maison-paille-yonne.over-blog.fr/
addy89
GREBiste ***
addy89

Nombre de messages : 191
Localisation : Auxerre
Projet : Construction MI GREB, PC accordé !
Age : 36
Date d'inscription : 04/01/2010

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyLun 25 Juil 2011 - 9:42

Salut,

Petit retour d'exp :

Ce week-end a été placé sous le signe du faire/défaire...oups

A cause de quinze jours de pluie assez intense parfois, nous avions une ouverture météo pour bâcher tout le chantier...ouf

Par contre les dégâts étaient déjà fait, on a du enlever un petit rang de paille moisie + le rang qu'on avait fait en stage GREB...bnn c'est pas grave c'est l'expérience qui rentre !

Ad
Revenir en haut Aller en bas
http://maison-paille-yonne.over-blog.fr/
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 34
Date d'inscription : 15/06/2009

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyLun 25 Juil 2011 - 11:54

Merdum !

La paille était couverte par dessus ? sur les coté ?

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
addy89
GREBiste ***
addy89

Nombre de messages : 191
Localisation : Auxerre
Projet : Construction MI GREB, PC accordé !
Age : 36
Date d'inscription : 04/01/2010

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyLun 25 Juil 2011 - 12:02

Il y avait un bâchage partiel sur les côtés (on ne pensait pas qu'on aurait un temps aussi pourris, quinze jours de flotte dans un caravane à voir les petits dégâts, ça change un homme ...hihihi

L'eau est venu haut et à suivi gentiment les poteaux...

Ce n'est pas grave, on va repartir sur des bases saines...si jamais on a assez de paille !

Ad
Revenir en haut Aller en bas
http://maison-paille-yonne.over-blog.fr/
mistoukwak
GREBationneur ****
mistoukwak

Nombre de messages : 1410
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 34
Date d'inscription : 15/06/2009

Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 EmptyVen 29 Juil 2011 - 11:36

Salut,

Comme je le disais, le problème c'est toujours l'eau qui arrive par en haut.

Pour prêcher un peu pour ma paroisse Wink voir le site LA
dans lequel Luc Floissac (instructeur des règles professionnelles paille) dit :
Citation :
« La pluie battante n’est pas très dégradante ; la paille devient grise — comme certains bois — sur une épaisseur d’environ 3 cm

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
http://jonetflo.free.fr
Contenu sponsorisé




Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Interrompre le coulage - solutions alternatives.    Interrompre le coulage - solutions alternatives.  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Interrompre le coulage - solutions alternatives.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» alternatives beton parpaing
» feuillage clematite
» Energies Alternatives
» Chapelet bizarre
» terrassement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Grands Thèmes :: Le Mortier :: Mise en oeuvre-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit