APPROCHE-Paille


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils +33 (0)980-328-323
Association APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 En questions ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J-Pierre15
GREBien **"
avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Haute Loire
Projet : Maison GREB en construction
Age : 50
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: En questions ....   08.11.10 10:54

Bonjour à tous,
concernant le mortier GREB, un ami ingénieur m'envoie ce message. Je le livre à votre réflexion et attends vos remarques et données techniques confirmant ou infirmant :

Par contre pour le "mortier greb" je part du principe que le ciment et le bois ne vont pas bien ensemble. le melange des deux font perdre les qualités de l'une et de l'autre; les deux matériaux travaillent très diferament; le bois se dilate et se contracte très fort en fonction des variations de l'humidité et de la temperature; le ciment absorbe l'eau et forme un gel et ensuite il reste stable avec les variations d'humidité et se dilate très peu avec la temperature; en conséquance même si au début il y a une petite adérence, avec le temps cette adérence est détruite, le bois aura tendence à travailler indépendament et il est fort possible qu'il se degrade (pourriture)
En plus, la principale qualité du ciment est qu'il donne avec l'eau et la matrice (sable pierre) un matériau très résistent; en le melangeant avec la sciure cette qualité est compromise.
si tu trouve des études prouvant le contraire, je serais ravi d'aprendre des choses que je ne connaisais pas.


A vos méninges !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-fil-a-la-paille.com
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 32
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: En questions ....   08.11.10 13:40

Bonjour,

Je sens d'avance un débat très houleux...

Pour ma part, je suis assez d'accord avec le constat que bois et ciment ne sont pas de base "bons amis".
Comme dans tout assemblage, 2 matériaux qui travaillent différements sont rarement un bon choix.

Cependant, je pense que ton ami occulte dans son analyse la présence des clous. Il dit, je cite : "en conséquance même si au début il y a une petite adérence, avec le temps cette adérence est détruite, le bois aura tendence à travailler indépendament ". Hors, je pense que ce n'est pas l'adhérence qui fait la solidité de la liaison bois/mortier mais les clous.
C'est d'ailleurs pour ca que je clame l'utilisation de clous INOX. Ce n'est que mon avis mais pour moi c'est indispensable pour assurer la pérénnité de l'ouvrage.

On peut faire l'analogie avec les planchers bois/béton (voir sujet de MBL dans un autre topic). C'est l'usage des connecteurs qui fait en partie la résistance de ces planchers. D'ailleurs les logiciels de calculs de ce type de plancher détermine en fonction des portées et des charges le nombre et la taille des connecteurs à utiliser.
Pour moi les clous jouent le rôle de ces connecteurs.

Je rajoute que je ne comprend pas sa phrase : " bois aura tendence à travailler indépendament et il est fort possible qu'il se degrade (pourriture)"
Je ne vois pas le rapport entre le travail indépendant et la dégradation du bois...
Qu'a-t-il voulu dire ?

Pour la présence de sciure dans le mortier Greb, je pense aussi que la résistance finale est moins bonne que sans. Et alors ?!
Le rôle d'un "adjuvant" (au sens large du terme) est de modifier une propriété au profit d'une autre. On ne gagne jamais sur tous les tableaux !
Si la résistance finale obtenue est suffisante pour l'application qu'on en fait (et apparament c'est le cas au vu des retours d'expériences), pourquoi ne pas sacrifier le surplus de résistance au profit d'autres propriétés intéressantes ?!

La sciure diminue la résistance MAIS elle augmente la perspirance (je n'ai pas de preuve de ca mais j'en ai l'intime conviction), diminue la masse volumique (rendant le mortier plus facile à manipuler) et diminue le coût (sable et ciment sont plus chers que sciure).

Désolé d'avoir été un peu long mais le sujet est sensible et je ne voulais pas faire de raccourcis.

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
SoulMan
GREBiste ***


Nombre de messages : 143
Localisation : Région Toulousaine
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: En questions ....   10.11.10 14:31

mistoukwak a écrit:
Bonjour,

Je sens d'avance un débat très houleux...

Pour ma part, je suis assez d'accord avec le constat que bois et ciment ne sont pas de base "bons amis".
Comme dans tout assemblage, 2 matériaux qui travaillent différements sont rarement un bon choix.

Cependant, je pense que ton ami occulte dans son analyse la présence des clous. Il dit, je cite : "en conséquance même si au début il y a une petite adérence, avec le temps cette adérence est détruite, le bois aura tendence à travailler indépendament ". Hors, je pense que ce n'est pas l'adhérence qui fait la solidité de la liaison bois/mortier mais les clous.
C'est d'ailleurs pour ca que je clame l'utilisation de clous INOX. Ce n'est que mon avis mais pour moi c'est indispensable pour assurer la pérénnité de l'ouvrage.
Je pense pas qu'il parle del'adhérence entre le voile de mortier et les montants en bois mais de l'adhérence "granulaire" intra-mortier, entre les particules de ciment et copaux de bois.

mistoukwak a écrit:

La sciure diminue la résistance MAIS elle augmente la perspirance (je n'ai pas de preuve de ca mais j'en ai l'intime conviction), diminue la masse volumique (rendant le mortier plus facile à manipuler) et diminue le coût (sable et ciment sont plus chers que sciure).
A ce que je comprends, ce que dit l'ingé e question à ce sujet là est la chose suivante : le ciment qui a pris aura peut de variation avec l'humidité, les copeaux, eux, auront leur propre variation hygrométrique dans leur gange de ciment, et finiront par pourur car isolés dans du ciment qui ne laisse que très peu passer l'humidité.

Je pense qu'il fait là une erreur car, il a été déjà mesuré et dit plusieurs fois ici que le mélange ciment-chaux, même avec une faible proportion de chaux permet d'assurer une persipration proche de celle de la chaux.
Ainsi, l'humidité des copeaux peut être drainée à travers le mortier et n'est pas enfermée dans les copeaux qui finiraient par pourrir.

Ensuite, les copeaux ne servent à rien à part alléger, donc, même si ils pourrissaient ça ne changerait rien.

Pour ce qui est de l'aspect "travail", intuitivement, je dirais que la pression exercée par les copeaux qui se dilatent sur le mortier, c'est pinuts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 32
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: En questions ....   10.11.10 16:25

Hello,

Bien vu Soulman je suis passé à côté de ce qu'il a voulu dire...
En relisant une 2ème fois c'est surement toi qui a raison.
En fait il parle de "bois" et de "sciure" pour dire la même chose.
Alors que je pensais que par "bois" il parlait des montants.
Dsl.

Je suis d'accord avec ton analyse.

Je rajouterai juste qu'à mon avis la sciure n'a pas que le rôle que d'alléger.
Citation :
les copeaux ne servent à rien à part alléger
Dans le mortier, ils gonflent sous l'effet de l'eau. En séchant le mortier évacue l'humidité (là on est d'accord) et donc la sciure sèche et se rétracte.
Là ou je suis d'accord avec le collègue ingé, c'est qu'à ce moment là la liaison d'adhérence "ciment/sable" et "sciure" est rompue. Il se forme alors des micro bulles d'air qui améliore la résistance thermique du mortier et à mon avis facilite le passage de l'humidité et donc augmente la perspirance.

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
SoulMan
GREBiste ***


Nombre de messages : 143
Localisation : Région Toulousaine
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: En questions ....   10.11.10 16:34

Pour qu'il se forme des micro bulles d'air, il faudrait que le mortier ne soit pas étanche à l'air...
...mais il l'est... peut être pas totalement???

Alors, il se forme quoi quand le copeau perd de son humidité?

Sinon, en ce qui concerne l'aspect thermque du mortier, il ne semble pas élémentaire face à la résistance thermique de la botte enfermée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil19
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 357
Localisation : Corrèze
Age : 51
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: En questions ....   12.11.10 10:57

Bonjour à tous

@J-Pierre15

Tu peux te rassurer ainsi que ton copain. Le mortier greb est issu d'une recette utilisée en Amérique du nord pour les constructions en bois cordé et ce depuis plusieurs dizaines d'années.
Pas de pb à ce jour Very Happy.
Je te laisse le soin de chercher sur le net plus d'info.

@+
Phil19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En questions ....   15.11.10 17:17

Le mortier GREB aune résistance à la compression 30 fois inférieure (0.7 MPa) à celle d un béton classique (21 MPa).
Maintenant ça marche comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En questions ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
En questions ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur le comportement du lapin
» ..plusieurs questions
» [Asticots et fifises] Questions sur la coloration
» quelques questions sur les octodons
» Plein de questions pour débutants, en vue d adoption de rat!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Grands Thèmes :: Le Mortier :: Recettes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com