APPROCHE-Paille


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils +33 (0)980-328-323
Association APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mesures d'humidité dans la paille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pierre26
GREBien **"
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Drôme
Projet : Quasifini
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Mesures d'humidité dans la paille   20.08.10 10:30

Bonjour,

Pour ceux que le sujet intéresse, je fais des mesures du taux d'humidité de l'air dans la paille en de multiples endroits de ma construction Greb :

http://aurel-positive.over-blog.fr/pages/paille-et-humidite-mesures-2-3555550.html

Pour un mur, après un mois, les taux restent très élevés. Quelqu'un a-t-il déjà observé cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurel-positive.over-blog.fr
bientot sur la paille
GREBateur ***"


Nombre de messages : 366
Localisation : Gravelines (nord)
Projet : maison GREB terminée !
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   20.08.10 17:22

bonjour,

pour moi ce n'est pas anormal; le mortier contient beaucoup d'eau et une partie de cette eau a pénétré le ballot de paille sur qq cm. Donc il va falloir du temps pour que tout cela trouve son taux d'humidité stable de long terme.

Si dans 2-3 mois le taux qui t'inquiète n'a pas bougé alors il y a peut-être un prob.

Mais au jour d'aujourd'hui il n'y a pas lieu de s'inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-pierre43
GREBiste ***


Nombre de messages : 191
Localisation : 43230
Projet : Construction en cours d'achèvement GREB en Corse 2010/2011
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   20.08.10 17:25

Bonjour, je ne sais pas où sont placés tes capteurs d'humidité, au centre de la botte? Sur un coté?

Je ne suis pas étonné outre mesure que l'humidité pénétrant dans la botte lors du coulage du mortier soit importante. Il faut pas mal d'eau pour produire le mortier et assurer un coulage convenable Pour 4 seaux de sciure ,3 de sable 1 de chaux et 1 de ciment il faut environ 3O ou 4o litres d'eau Une partie de cette eau s'échappe lors du vibrage mais la plus grande partie se répand dans la balle donc il faut obligatoirement un certain temps pour que celle ci s'assèche et cela dépend en grande partie du climat.

Je pense que l'on pourrait réduire la quantité d'eau. Pour ma part j'utilise un mélange à part égale de copeaux et de sciure de scierie .On pourrait aussi utiliser du savon noir pour fludifier le mortier sans ajouter trop d'eau

Je fais des essais en passant à cinq partie de sciure copeaux et cela semble correct d'autant plus que vibrant le mortier on le densifie et je pense qu'il faut augmenter le dosage de sciure pour garder une perméabilté correcte.

De plus j'utilise la méthode de la plaque glissée contre la paille ce qui améliore grandement le coulage du mortier. Nous vibrons aver un perforateur portatif sur une ou des
planches vissées sur le coffrage.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre26
GREBien **"
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Drôme
Projet : Quasifini
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   20.08.10 17:58

Bonjour,
Les capteurs sont placés à 1/4 - 1/2 et 3/4 environ de la largeur de la botte. C'est ce que j'appelle respectivement "intérieur", "milieu" et "extérieur".
http://aurel-positive.over-blog.fr/photo-1687315-SANY0756_JPG.html
(et suivantes)
Je suis bien conscient que l'on ajoute environ 15 litres d'eau par botte lors du coulage - et qu'une bonne partie y reste.
Nous avons pas mal vibré avec un perfo. Nous utilisions une plaque (en zinc) contre la paille au début, et puis, pour accélérer un peu, nous l'avons presque abandonnée.
Ce qui m'inquiète, c'est qu'il y a une odeur style moisi que l'on sent assez nettement dans certaines pièces en rdc dès que l'on arrête d'aérer.
Selon la thèse de Jakub Wihan, on a un taux de décomposition de l'ordre de 1.8% par jour lorsque l'on a plus de 40% d'eau dans la paille (par rapport au poids sec). Alors 2-3 mois...

La baie vitrée principale de la maison doit être montée bientôt, et je l'espère, nous pourrons augmenter la température intérieure (et donc baisser le taux d'humidité).
Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurel-positive.over-blog.fr
jean-pierre43
GREBiste ***


Nombre de messages : 191
Localisation : 43230
Projet : Construction en cours d'achèvement GREB en Corse 2010/2011
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   20.08.10 19:32

Bonjour, je présume que si ce mode constructif a été conçu au Québec la paille a eu le temps nécessaire pour sécher avant l'hiver ou poursuivre son séchage ensuite sans dommage particulier. Onsignale cependant l'apparition dans les mois qui suivent la construction de petites bestioles qui pourraient être en rapport avec une certaine humidité demeurant dans la paille puis leur disparition qui pourrait correspondre à un asséchement de celle ci.


Pour ma part je suis en Corseen bord de mer et comme dans la Drome je pense que la chaleur de cette fin d'été et l'automne suffiront à assécher les murs.

.Nous avons utilisé des plaques de plastiques alvéolées de type panneau de chantier de permis de construire en fait c'est plus souple, ce sont les plaques séparant les rangées de tuiles dans une palette de100x1oo.
On les coupe en 2 dans le sens naturel et on les glisse contre la paille les coffrages sont eveloppés de polyane épais et il ne faut pas oublier de retirer la plaque en cours de coulage progressivement. Avec un déversoir latéral approprié cela va très vite, on coule 6O cm d'un coup soit 1 ballot et demi. Je pense que cela empèche la paille d'être trop mouillée car pour le premier rang l'eau résiduelle du mortier passait sous le banchage coulait sur le soubassement et mouillait la dalle.

On arrive à couler à trois 1om en 2 heures environ c'est plus long au fur et à mesure que l'on monte et dans les cas paticuliers.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bientot sur la paille
GREBateur ***"


Nombre de messages : 366
Localisation : Gravelines (nord)
Projet : maison GREB terminée !
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   20.08.10 20:17

l'odeur de moisi est plus inquiétant.

Pour ce mur avez-vous mis plus d'eau dans le mortier pour qu'il soit plus facile à couler ?

C'est une erreur qu'un ami a faite et cela a pourri les ballots sur une partie de mur; la météo n'avait pas été top en plus donc le séchage avait été impossible avant pourrissement.

Mon idée : attends encore 2 semaines; si le taux ne tombe pas et que l'odeur persiste, tu casses une petite surface de mortier et du regardes la paille. Tu peux refaire cela à 2-3 autres endroits. Tu seras alors vite fixé:

Si c'est ok tu bouches avec un mélange de mortier.

Si ça pourri et ben tu es bon pour casser et retirer les ballots. Dans ce cas tu laisses le mortier de l'autre côté en place, ça sera ça en moins à couler. Mais bon c'est peu probable hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benoit02
GREBeur **


Nombre de messages : 30
Localisation : 02
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   22.08.10 12:58

bonjour,
j'ai également quelques problème de moisissures.
En fait, j'ai du "à l'insu de mon plein gré" laisser quelques coffrages en place 1 semaine.
Au décoffrage, j'ai constaté à 60 cm du sol quelque manque en mortier à certain endroit et en approchant de plus prés la présence de spores, paille humide ainsi qu'une bonne odeur de moisi !
Après avoir cassé une partie de mon mur : le phénomène est constant, y compris sur les portions de murs ayant été débanché dans les 24 heures.

Je vais réessayer aujourd'hui en réduisant la quantité d'eau mais ça m'inquiète un peu tout ça!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papa'jah
GREBateur ***"


Nombre de messages : 202
Localisation : Sisteron (04)
Projet : une maison bien sûr !!!
Age : 37
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   22.08.10 13:23

Salut,

Est-ce que tout ça ne serait pas aussi lié à la chaleur ?
Pour produire une bonne moisissure, il faut de l'humidité mais aussi une température adéquate.
Couler du mortier sur la paille pendant les fortes chaleurs de cet été doit certainement aider au séchage (quoique, comme le béton, il ne faudrait pas que ça "tire" trop vite), mais crée aussi un milieu propice aux petits champignons.

Et si le coulage était un travail d'inter-saison ?

Juste une idée lancée en l'air, comme ça... j'attends vos avis.
A+
Ju.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maisonpaille.sigoyer.overblog.org
jean-pierre43
GREBiste ***


Nombre de messages : 191
Localisation : 43230
Projet : Construction en cours d'achèvement GREB en Corse 2010/2011
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   22.08.10 16:28

Bonjour, à propos de plaque en zinc ou autre pour faciliter le coulage je suis un peu étonné qu'elle ait été abandonnée pour faciliter le coulage alors que l'expérience me montre qu'au contraire elle améliore considérablement le coulage du mortier et réduit ainsi la teneur en eau résiduelle dans la paille.

Une plaque en zinc n'est peut être pas le plus aproprié, j'utilise des plaques de séparations entre les rangées de tuiles des palettes de tuiles ymeris et quelques plaques coupées en deux suffisent puisque la coulée ne dure que quelques minutes et on passe à l'espace suivant, évidemment on a veillé à retirer progressivement la plaque. Une feuille de polyane un peu épaisse pourrait aussi convenir bien qu'elle soit plus difficile à introdutre

Je coule sur 6O centimètres soit à peu près un ballot et un tiers avec un mélange de 5 parts de sciure /copeaux fins, trois de sable une de chaux hydraulique type 3 et un peu moins d'une partie de ciment de type 42,5 à béton

. Le décoffrage à lieu environ 6 à 12 heures aprés. je gratte la surface pour déglacer et enlever la laitance du ciment qui à mo avis bloque la perspirance.

A l'heure actuelle la température moyenne est de 3O degrés le jour et 25 degrés la nuit donc effectivement favorable à la fermentation potentielle; cependant avec le système de la plaque une quantité importante d'eau s'écoule par le bas du coffrage.


Sinon je pense que ces problèmes de fermentations devraient s'améliorer. Enfin j'espère. Ceux qui ont du ouvrir un mur GREB, il n'y en a pas beaucoup n'ont pas noté de problèmes particuliers. J'ai fait des doublages paille terre sur des murs qui ont séchés pendant tout un hiver sans problèmes de moisissures.

JPl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre26
GREBien **"
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Drôme
Projet : Quasifini
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   22.08.10 21:35

Bonsoir,
Pour le coulage, on a utilisé un "chapeau" en zinc :
http://aurel-positive.over-blog.fr/photo-1687315-SANY0745_JPG.html
http://aurel-positive.over-blog.fr/photo-1687315-SANY0746_JPG.html
Au début, on ajoutait en plus une plaque verticale coté botte :
http://aurel-positive.over-blog.fr/photo-1687315-SANY0747_JPG.html
Ca marche parfaitement, mais c'est long, car il faut couler un coté, enlever le chapeau, retirer la plaque (ce qui demande un peu de force quand on a bien vibré), remettre le chapeau, mettre la plaque de l'autre coté et recommencer. On aurait pu fabriquer une deuxième plaque, mais on a jugé que simplement le chapeau suffisait bien (les bords du chapeau retiennent les brins de paille sur les premiers 5 cm du haut de la botte et évitent ainsi les colmatages à ce niveau).
Pour ce qui est de couler en mi-saison, j'éviterais, ne serait-ce que pour le risque de pluie considérablement augmenté. A moins d'avoir un bâchage total très solide et relativement éloigné de la structure... ce qui me semble difficile dans des endroits ventés.

J'ai regardé un peu plus précisément l'état de la paille par un trou dans le mortier. A priori pas si grave : la paille est moins claire et présente quelques taches sombres mais rien qui n'altère sa structure.
J'ai lu les valeurs d'humidité des capteurs des différents murs et il apparait que l'humidité proche de 100% n'est observée que sur le pignon Ouest (qui a le plus de rangs).
Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurel-positive.over-blog.fr
jean-pierre43
GREBiste ***


Nombre de messages : 191
Localisation : 43230
Projet : Construction en cours d'achèvement GREB en Corse 2010/2011
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   23.08.10 9:19

Bonjour, la méthode de coulage que tu utilises ne permet pas d'obtenir un coulage rapide on ne peut placer de feuilles plastiques contre la paille car on est géné par le déversoir.

J'utilise un déversoir latéral qui est accroché sur la banche la feuille est contrela paille et on déverse le mortier en le posant sur le déversoir on le répartit en le laissant glisser avec .une truelle et on vibre à partie de la base. On remonte la feuille au fur et à mesure et on vibre à chaque seau, en construisnt un déversoir incliné et avec un mortier liquide on déverse directement. On travaille à deux en vis a vis et avec quelqu'un à la bétonnière et un autre qui approvisionne en seau à demi rempli au pied de l'échaffaudage.


A quatre en 4 heures on installe environ 1O mètres de balles sur deux hauteurs,feuillards; .


clous pose des banches de 6O centimètres sur 24O de l'OSB de 18 garni d'une feuille de polyane épais agraphé nettoyage des bottes et coulage sur 6O centimètres donc de haut soit un ballot et demi en gros. je pense qu'on pourrait aller jusqu'a deux ballots si l'espace de coulage est propre et assez large ossature de 37 ou 38 pour des bottes de 35.
JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 736
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 46
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   23.08.10 17:02

Bonjour à tous
Je viens apporter quelques éléments à cette réflexion sur l'humidité dans les murs GREB.

Ayant réalisé une construction en 2 mois et le propriétaire ayant posé de suite les huisseries, et malgré le fait que les fenêtres étaient souvent ouvertes, les parois internes du bâtiment n'étaient pas balayés par les courants d'air laissant très nettement ressentir l'odeur de moisi.
C'est un batiment commercial commencé en mai et utilisé à partir de septembre... je vous dis pas l'odeur de leurs fringues ! Au printemps, déjà ça allait beaucoup mieux et maintenant c'est terminé.


Pour moi, il n'est pas concevable de poser les menuiseries ou de ne pas les laisser 24/24 en grand avant 3 mois révolus après la fin du coulage, ce qui me semble être le délai suffisant pour l'évaporation de la plus grosse partie de l'eau contenue dans les murs.

Augmenter la chaleur peut aider mais si on ne ventile pas, c'est perdu d'avance, ça ne fait qu'accélérer le développement des champignons.

Ainsi, une ventilation constante et TRES importante à l'intérieur de la maison est vivement conseillée 24h/24 pendant 3 mois.
Si ce n'est pas possible les champignons vont se développer et l'odeur de moisi va persister jusqu'au séchage complet des murs qui peut alors durer plus de 6 mois.

Faites le nécessaire pour ventiller votre construction et dites nous les résultats de vos tests.

Je suis très heureux que vous ayez fait cette démarche de mettre des capteurs et ravi d'avoir ces résultats à exploiter. Toutefois, ne tirez pas de conclusions hâtives et ne détruisez pas vos murs parce que la paille sent le moisie.

Elle ne perdra pas pour autant, une fois sèche, ses qualités isolantes mais sera plus sensible aux champignons en cas d'apport d'eau ultérieur dans les murs.

Pour compléter votre recherche, faites un test simple :

Prenez 2 bottes de paille, versez dessus la même quantité d'eau qu'ils sont sensés recevoir lors du coulage. Placez en une à l'extérieur et une à l'intérieur de la maison et relevez si possible le taux d'humidité contenu pour constater l'importance de la ventilation.

Effectivement, au québec, les maisons ont été habitées des le 1er hiver. Toutefois, les murs coulés en aout et les fenetres posées en octobre.

Votre construction est très belle et très grande, votre paille va s'abimer c'est sûr, mais elle va sécher si vous ventilez!!

a bientot

JB


Dernière édition par JB le 24.08.10 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre26
GREBien **"
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Drôme
Projet : Quasifini
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   23.08.10 20:38

Bonjour, et merci pour vos réponses, je me sens moins seul..

Pour ce qui est de la technique de coulage que je voulais utiliser, elle est ici :
http://aurel-positive.over-blog.fr/photo-1693180-chapeau_coulage2_gif.html
Malgré la souplesse du zinc, le chapeau a tenu toute la construction sans broncher (bien qu'on pose des fois les seaux dessus pour reposer les bras dans des endroits difficiles d'accès). La tôle a été utilisée lorsqu'on craignait des mauvais remplissages.
J'ai trouvé toujours plus agréable de travailler rang par rang, surtout en hauteur.

J'avais aussi bricolé un système de remplissage par le coté :
http://aurel-positive.over-blog.fr/photo-1687315-SANY0749_JPG.html
Comme la structure bois présente de très nombreux intervalles entre poteaux verticaux inférieurs à 50cm; il m'a fallu le faire assez étroit - Résultat, le débit est faible, ça bloque souvent. On ne l'a donc presque pas utilisé.
A 4-5 personnes, en 7 heures, on faisait un rang d'une vingtaine de bottes de long environ. Tout compris, et on a enchaîné sans autres arrêts que les week ends. Sans traîner et avec 3 costauds. On a eu un renfort providentiel quand il a fallu faire un rang de 25 bottes à 4-6 mètres du sol.

Pour ce qui est de l'humidité, il me semble effectivement que la ventilation est primordiale. J'ouvre tous les jours du matin au soir, grand ouvert de jour, oscillo-battant de nuit (ce qui est assez contraignant même quand on habite tout prêt). La maison est plutôt exposée au vent et le Mistral était très présent en Juillet, moins en Aout.) En plus, la baie vitrée au Sud (4m de large et 7 m de haut!) n'est pas en place et laisse un trou qui ventile naturellement.
Cela dit, j'ai acheté un gros ventillo pour un test blowing-door. Je vais le mettre en place pour souffler dans les 2 pièces dont les murs tardent à sécher.
Noter que pour améliorer le confort d'été, la dalle sur terre plein n'est isolée qu'en périphérie et que le mur Nord est en béton au rdc, enterré. Tout celà est très frais et encore très humide.

Si ça ne s'améliore pas, je pense injecter de la chaleur (solaire) dans la dalle (j'y avais noyé du PER) et ventiler en même temps. Aucun risque que je casse les murs, je n'en aurais pas le courage.

J'essayerai de mettre à jour régulièrement les données de mesures. Ma petite contribution au magnifique projet Greb !
Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurel-positive.over-blog.fr
Fred_Bordeaux
GREBateur ***"


Nombre de messages : 243
Localisation : BORDEAUX
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   23.08.10 21:27

Salut Pierre,

Peux-tu me dire ou tu as acheté les capteurs d'humidité ?

++
Fred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canousbotte.over-blog.com/
pierre26
GREBien **"
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Drôme
Projet : Quasifini
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   24.08.10 0:03

Bonsoir,
Je les ai acheté là (au prix exceptionnel de 14$, mais c'est le double maintenant):
http://www.aestheticacoustics.com/sht11_01.htm
Je les ai encapsulées avec une résine époxy 3M (DP270 black) - en ajoutant le filtre SF1 (acheté chez Radiospares)

On peut trouver le capteur seul ici :
http://fr.farnell.com/sensirion/sht11/capteur-humidite-temp-v4/dp/1590511

Je ferai un système filaire pour centraliser les mesures (par les prises RJ45 inutilisées de la maison). Mais en attendant, j'ai bricolé des enregistreurs pour avoir des données juste après coulage.
Si l'on doit tout acheter, c'est très cher.

Il y a des solutions meilleur marché en mesurant l'humidité d'un morceau de bois placé dans la paille. Des infos par ici (mais pas d'enregistrements avec cette méthode) :
http://www.cmhc-schl.gc.ca/publications/en/rh-pr/tech/96-206.pdf

Pas facile de faire des mesures d'humidité, surtout dans les fortes valeurs..

Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurel-positive.over-blog.fr
vince
GREBeur **


Nombre de messages : 41
Localisation : Orléans
Projet : parler de la technique du GREB
Age : 48
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   03.09.10 0:38

Bonjour,

l'humidité dans la paille est normale, on faire rentrer de l'eau dans la botte. Si le chantier est bien ventilé en permanence, (donc ne pas obstruer les ouvertures la nuit), la paille va secher.
La première année, durant l'hiver, il reste de l'humidité à évacuer des murs, un extracteur d'humidité peut se révéler utile. On a un peu de mal à chauffer, souvent on a l'impression que le mur n'est pas isolant. On retrouve l'idée originelle de "essuyer les plâtres" (on logeait des pauvres dans les belles demeures la première année pour qu'ils chauffent et fassent sécher les plâtres des murs). Je vous rassure, tout s'arrange la deuxième année grace à la perspirance du mur (mortier+ poteaux).
Chez moi, après qqes années, j'ai ouvert une fenêtre dans mon mur GREB (fastidieux, c'est solide le GREB). Sur 5cm certains brins de paille étaient noirs mais secs (signe d'une moisissure ancienne lors du coulage). Le reste de la paille était comme neuve, blonde, craquante. Je l'ai utilisée pour boucher les trous avant de de couler du mortier autour de l'ouverture dans l'épaisseur du mur.


Par contre, il est vrai (voir le dernier livre de André De Bouter) que la température favorise la fermentation à humidité constante. Il faudrait en théorie, réduire l'eau du mortier quand il fait chaud..... mais couler de la pâte... bof bof bof.

La morale de cette histoire c'est que après quelques années, il faudrait casser ce qu'on a construit pour s'assurer que c'était finalement solide et fiable.

Bonne soirée

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 32
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   03.09.10 9:43

Retour d'expérience intéressant.
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
AnthonyB
GREBeur **
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Morlaix
Projet : Maison GREB sur la Penzé (Finistère)
Age : 42
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   03.09.10 10:36

merci merci, j'apprends beaucoup en vous lisant au moment où je débute le coulage et que j'ai beaucoup de questions.
Tous ces posts me rassurent et me permettent d'anticiper de futurs problèmes.
Anthonyb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://penzezpaille.over-blog.com/
AnthonyB
GREBeur **
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Morlaix
Projet : Maison GREB sur la Penzé (Finistère)
Age : 42
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   04.09.10 21:30

je pose une question à la suite de cette série de post sans savoir si cela correspond à la suite de ce débat.
Bref, nos ballots de paille ont mouillé lors du stockage de notre garage qui n'avait pas de couverture. 1/3 des bottes ont besoin de sécher. Cela met beaucoup de temps : entre 2 à 3 jours.
La question est de savoir quelle est le niveau de satisfaction ? Certaines bottes ont des petites zones humides au cœur : au touché, les brins sont moelleux, ont perdus de leur couleur brin pâle...
Nos murs sont respirant avec les panneaux diffusant en extérieur et le mortier à l'intérieur. Nous laisserons 3 mois sans fenêtre et porte pour une bonne ventilation et séchage.
Est-ce suffisant pour que nos bottes ne pourrissant pas dans les murs ?
Merci pour vos réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://penzezpaille.over-blog.com/
Phil19
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 357
Localisation : Corrèze
Age : 52
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   06.09.10 9:11

Bonjour

Perso, j'éliminerai les bottes mouillées à cœur, elles font mettre beaucoup de temps pour sécher complètement, avant de les utiliser...pour les remouiller. Mais tu peux les observer pour surveiller leur évolution.
J'avais fait l'expérience l'année dernière avec 2 bottes laissées intentionnellement aux intempéries jusqu'à 1 mois. Celle qui a été mouillé en surface à sécher en 2 / 3 jours alors que l'autre, mouillée à cœur à sécher en surface, mais 2 mois après, le cœur était toujours humide et avait commencer à moisir !!!

@+
Phil19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 32
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   06.09.10 9:33

Salut,

@Phil19 : Merci pour cet essai, c'est très intéressant.

@tous :
Pour notre chantier on a décidé d'investir quelques centaines d'euros dans un déshumidificateur professionel.
Nous l'utiliserons pour :
1 - éviter une reprise d'humidité de toute l'ossature (notamment les solives qui risquent le fluage) lorsque nous coulerons la dalle chaux sable sur le plancher bois
2 - évacuer le plus rapidement possible l'humidité dans la paille apportée par le coulage pour éviter les problèmes dont on parle dans ce post
3 - en fin de chantier nous l'installerons dans le vide sanitaire (asservi à une sonde hydrométrique) pour protéger notre dalle bois contre la condensation des froides journées d'hiver. Ce sera une sécurité supplémentaire au larges ouvertures de ventilation qu'on a laissé dans la maconnerie.

Ce n'est surement pas la solution la moins onéreuse, ni la plus écologique mais une solution possible pour ceux qui sont obligés de couler l'hiver ou pour ceux qui veulent simplement se rassurer.

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
bientot sur la paille
GREBateur ***"


Nombre de messages : 366
Localisation : Gravelines (nord)
Projet : maison GREB terminée !
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   06.09.10 11:47

juste une petite idée pour faciliter le séchage:
Ne serait-il pas possible de faire des trous dans le mortier, au niveau de la lisse basse pour que le surplus d'eau s'écoule et pour créer un "courant d'air" ?
On pourrait faire des trous tous les 30-40 cm; on les rebouche juste avant de faire l'enduit intérieur.

J'ai dit une connerie ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre26
GREBien **"
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Drôme
Projet : Quasifini
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   06.09.10 13:05

Pour moi, les lisses basses était légèrement surélevées (cales de bois de 5 à 10mm pour partir sur un niveau parfait). Donc il y avait des trous, mais rien qui fasse "courant d'air" - Heureusement, car pour le feu et les bêtes, j'aime autant pas avoir de courants d'air coté paille.
Quand j'ai vu une souris pas loin d'un de ces trous, je les ai bouchés au mortier (coté intérieur, car coté lisses extérieures, j'ai utilisé la mousse polyuréthane).
Pour le séchage à cœur de bottes, 2-3 jours me semble très faible. Il faudrait vérifier qu'elle est vraiment sèche (comparaison de son poids avec une bottes vraiment sèche). Je n'y crois pas si elles sont mouillées en profondeur.
De infos très intéressantes sur l'humidité de la paille :
http://maisonpaillecombrit.over-blog.com/article-mesures-d-humidite-dans-la-paille-37990067.html
Et ici aussi, (un peu effrayant :)
http://www.cmhc.ca/fr/prin/coco/masa/masa_004.cfm


@mistou: Des infos sur le déshumidificateur ? Litres d'eau par jour et conso élec, débit d'air, prix..

Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurel-positive.over-blog.fr
Phil19
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 357
Localisation : Corrèze
Age : 52
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   06.09.10 16:54

Bonjour

Tout à fait d'accord avec pierre26 quand à faire des trous dans les LB.

La botte sèche en 2/3 jours avait été légèrement mouillé. Il faut un peu de temps (suivant la compression de la botte) pour que l'eau pénètre à cœur et infiniment plus pour que la botte sèche à cœur. Et encore je ne suis pas sûr du tout qu'une botte mouillée plus qu'en surface puisse sécher sans trop se dégrader. Vu le prix des bottes autant se servir des mouillées pour faire du paillage que de faire courir un risque aux murs.
Pour mon expérience, la botte la plus mouillée avait été placée à l'abri de la pluie mais en plein vent et 2 mois après le cœur avait une couleur noirâtre et n'était toujours pas sec. Des sortes de champignons étaient apparus en surface :-) mais c'était pas des cèpes. Il faudrait que je retrouve les photos.
Comme le dit pierre le poids de la botte est un bon indice. Les 2 bottes légèrement mouillées ne paraissait pas avoir de sur-poids, alors que quand je l'ai laissé 1 mois dehors, elle pesait pas loin du double (estimé). Elle ne ruisselait pas car elle était posée sur une palette.

@+
Phil19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 32
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   07.09.10 9:14

Bonjour,

Pour répondre à pierre26 et donner un peu plus d'infos sur les déshumidificateurs, il faut savoir que :
- ils ne fonctionnent pas bien à basse température sauf ceux équipés de gaz chaud. Quoi qu'il arrive en dessous de 5°C l'efficacité est très faible.
[C'est encore une de mes interrogations pour l'utilisation dans le VS. Comme il est ventilé, on pourrait pensé que la température du VS sera celle de l'ext. Mais il parait que dans les caves même ventilées la t° descend rarement en dessous de 10° grace à l'inertie des parois en contact avec la terre. Des retours d'expériences ? Sinon on verra à l'usage.]
- il faut choisir théoriquement un modèle avec un débit 3 à 4 fois supérieur à celui du volume à traiter. Dans la pratique, je pense qu'on peut prendre en compte le volume d'un niveau. On le laisse en bas quand on coule le RDC et on le monte à l'étage quand on coule l'étage.
- il faut compter entre 750 et 1000€ pour avoir un modèle professionnel neuf avec un débit de 300 à 400m3/h (à mon avis suffisant pour nos applications)

Ces matériels servent souvent à limiter les dégats dans les murs après un dégat des eaux par exemple.

Dans notre cas, même s'il n'est pas capable de tenir une humidité de consigne (pas d'étanchéité des parois, pas de chauffage, etc...) tout ce qu'il enlève sera toujours ca de moins dans le bois et dans la paille. Ca ne peut y faire que du bien.

Le bémol c'est que l'investissement est important pour la bourse d'un autoconstructeur. Aussi je pense qu'il serait éventuellement intéressant de fonctionner comme pour les presses à briques de terre crue, c'est à dire avec une association qui s'en procure un et qui le loue.
Sinon il faut chercher du côté des occasions.

Quelques exemples de modèles :
http://www.avenuedesspecialistes.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=TTK130S&type=25&code_lg=lg_fr&num=8
http://www.avenuedesspecialistes.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=TTK140S&type=25&code_lg=lg_fr&num=8
http://www.avenuedesspecialistes.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=TTK150&type=25&code_lg=lg_fr&num=8

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mesures d'humidité dans la paille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mesures d'humidité dans la paille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mesures d'humidité dans la paille
» Humidité dans l'habitacle
» humidité dans la maison
» Puces ou micro bestioles dans la paille
» Humidité dans ma chambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Grands Thèmes :: Ponts Thermiques, Perméabilité à l'air, Ventilation-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit