APPROCHE-Paille


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils +33 (0)980-328-323
Association APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Encrage de l'étage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bientot sur la paille
GREBateur ***"


Nombre de messages : 366
Localisation : Gravelines (nord)
Projet : maison GREB terminée !
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Encrage de l'étage   07.07.10 16:45

Bonjour à tous,

j'ai lu sur un post de MBL qu'il était préférable (indispensable ?) d'encrer fortement les montants aux angles, aux portes, aux ouvertures, dans les fondations et pas seulement dans les lisses basses.

Mais qu'en est-il pour l'étage ? Faut-il, et si oui comment , "ancrer" les montants pré-cités pour l'étage ? En effet ne risque-t-on pas d'avoir une structure rez-de-chaussée solidement ancrée mais pas le premier étage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 32
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Encrage de l'étage   08.07.10 8:30

Bonjour,
Il faut bien évidemment aussi ancré l'étage sur le RDC.
Pour cela tu peux utiliser des connecteurs métalliques plats.
++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
bientot sur la paille
GREBateur ***"


Nombre de messages : 366
Localisation : Gravelines (nord)
Projet : maison GREB terminée !
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Encrage de l'étage   08.07.10 10:45

Comme ces connecteurs n'est-ce pas ?





Je comptais renforcer les liaisons montants/lisses avec cela, aussi bien au Rez-de-chaussée qu'à l'étage. Mais je me demandais s'il ne fallait pas utiliser autre chose de plus costaud ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encrage de l'étage   08.07.10 13:45

Salut,

Tes connecteurs se fixe sous presses c'est pour fermettes industrielles.

Si c'est toi qui fixe, il faut des connecteurs cloués (simpson par exemple).

A priori equerres en pieds suffisent car c'est à cet endroit seulement que les efforts de contreventement diffusé dans l'ensemble de l'enduit se ramène sur un point ponctuel (la tige d'ancrage).

C'est en tout cas là que l'on met des renfort pour cette raison sur une maison à ossature bois OSB).

Ci joint un essai sur la conception du contreventement GREB:

fichier
pdf: conception contreventement greb.pdf


Je garantis pas à 100% que ce soit suffisant, mais je garanti à 100% que si on respecte pas ça sur une maison à étage sans calculs spécifiques de bureau d'étude d'ingénieurs, ça marche pas.

La règle est simple:
- Il faut 1 mètre de longueur de mur de refends ou pignon par ml de façade frappée par le vent.
-Les morceau de mur de moins de 1m20 ne sont pas comptés.
-Il faut impérativement mettre des ancrages sur les morceaux de murs devant assurer le contreventement lorsqu'il font moins de 4 mètres de long sans porte et sans fenêtre.
-En pratique il est bon de mettre des équerres suivant détail joint à chaque angle, porte, fenêtre ou about de murs.
-Plancher et toiture doivent être parfaitement rigides (diaphragmes)
-si on respecte pas la règle de 1m de refends pour 1m de façade, il faut ajouter des murs de refends en béton armé auto-stables.
-pour détail des fixations voir




http://approchepaille.forumactif.fr/fondations-f7/debut-de-chantier-choix-de-fondationsplans-t863-70.htm#4940



De tout ça il résulte que:
-Le RDC doit être ancré.
-L'étage n'a probablement pas besoin d'ancrage particulier si on respecte la régle de 1m de refends pour 1m de façade car les efforts sont trois fois plus faibles que sur le RDC (on visse mais pas d'équerres)
-Pas de construction à plus de 1 étage ou alors bureau d'étude, mur de refends en béton armé au RDC et ancrage du premier étage sur le RDC.



MBL


Dernière édition par MBL le 20.07.10 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 32
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Encrage de l'étage   08.07.10 14:42

Salut MBL,

Encore merci pour ton essai, je trouve ca franchement super.

As-tu recu mon mail ?
Je te posai une question sur la règles des 1m de pignon pour 1m de facade.
Comment il faut appliquer la règle quand on a 1 étage ? Pour chaque pignon de chaque étage? globalement ?(mais il y a le problème des fenêtres qui ne sont pas placés l'une au dessus de l'autre)

Qu'entends tu par autostable pour un refend ?
J'ai prévu mon mur d'inertie de la manière suivante :
- moellons rempli de terre sur toute la largeur du pignon + un retour à 90° à 2/3 du mur sur 2m de long. Le mur est placé à environ 1/3 de la facade Sud.
- chainage horizontal armé en bas (moellon en U), chainage vertical armé tous les 2m et chainage horizontal armé en haut
- Les solives de ma dalle bois séparant ce mur et le muret de soubassement (entre les 2), j'ai prévu de mettre des connecteurs (plaque acier 3ou4mm de récup) entre les solives, gougeonnés dans le chainage haut du muret de soubassement et dans le chainage bas du mur d'inertie.
- le mur est chargé d'1/3 des solives du sol de l'étage.
- le bas du mur sera noyé dans la dalle chaux sable sur 10cm.

Je pense donc qu'on peut le considérer comme contreventant la structure.
Je met un schéma ce soir si c'est pas très clair.

Merci
++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
bientot sur la paille
GREBateur ***"


Nombre de messages : 366
Localisation : Gravelines (nord)
Projet : maison GREB terminée !
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Encrage de l'étage   08.07.10 16:09

Merci beaucoup pour ces réponses.

J'ai du mal à comprendre ceci :
Citation :
Il faut 1 mètre de longueur de mur de refends ou pignon par ml de façade frappée par le vent.
Pour respecter cette règle il faudrait une maison de forme carré non ?


Autre chose:
Citation :
-Plancher et toiture doivent être parfaitement rigides (diaphragmes)
Pour ma part je compte faire une toiture mono pan avec des poutres i composites dans lesquelles je mettrai des plaques OSB pour faire des coffrages afin d'y placer des ballots de paille pour l'isolation. Je fermerai au-dessus par des plaques pare pluie en fibre de bois. (viens ensuite des liteaux et du bac acier).
Pour l'étage, pour le solivage, je compte mettre soit des poutres i également , soit des poutres de section rectangulaires. Dans tous les cas je voulais fermer en dessous par de l'OSB et aussi au dessus. Le vide intermédiaire serait comblé par un béton allégé, pour des raisons d'inertie et d'isolation phonique.

Cette façon de faire était-elle bonne du point de vue structurel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encrage de l'étage   08.07.10 16:14

Salut,

Ca s'applique également pour l'étage et le RDC dans l'idée que l'étage n'est pas ancré au RDC autrement qu'avec les vis, donc la charge admissible est réduite des 2/3.
Effectivement dans ton cas c'est pas bon pour le RDC.
On avait trouvé après un vrai calcul 2700kg ELU par pignon.
2700/550 = 4.9 mètres c'est un peu plus favorable que la règle précédente qui est simpliste.
On pourrait renforcer avec des feuillards de contreventement, mais ce n'est pas facile de trouver une manière intelligente de les ancrer en haut et en bas, c'est vraiment moyen comme garantie.
La solution conventionnelle serait d'ajouter un mur de refends intermédiaire en lieu et place d'une cloison.
Je ne sais pas comment est aménagé ton RDC.
J'ai dessiné un mur de refend pour Jérome à Bergerac, je t'envoie ça.
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]

voir aussi:
dl.free.fr/vDHEaLH9jdl.free.fr/vDHEaLH9j
dl.free.fr/pJdKjYkCc
dl.free.fr/vtotQ9Np4

[/url]

Tu peux sinon faire une ou des cloisons bois ce qui devrait mieux te plaire
En théorie, 1m20 de refends OSB 4 (ou OSB3) 2 faces devrait suffire.
En pratique le refends en OSB risque d'être plus rigide que les murs pailles et il faudrait le dimensionner pour la moitié des charges (donc 2700 kg) soit
2700/470/2=2.87m, mets 2m40 ça ira bien.
Par contre bonjour l'ancrage et les efforts dans la fondations.
Sur le refends béton il faut déjà mobiliser une longueur énorme de semelle,
l'avantage c'est qu'il est lourd donc auto-stable suivant croquis joint.

Pour toi ça marcherait aussi en considérant que tes murets de sous bassement transversaux forment une énorme poutre. Par contre il faudra dimensionner les ancrages.
Je ferais ça à ta place.

Edit : je viens de voir ton post OK mur d’inertie, c’est mieux. On peut remplacer le béton armé entre les chaînages par une maçonnerie solide. Les tirants verticaux en béton armé sont indispensables, le chaînage horizontal en béton armé est indispensable, l’ancrage à une fondation massive armée en console et débordant de par et d’autre du mur est indispensable.

J’ai rien compris à ton explication et je suis en vacances à
partir de ce soir…

MBL


Dernière édition par MBL le 08.07.10 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encrage de l'étage   08.07.10 16:28

Pour bientot sur la paille:

Exemple: 12m de façade donne 6 m de refend plein de chaque coté sinon mur de refend intermédiaire (dans le cas d'une maison à un étage au dessus du RDC).

Diaphragme = OSB 3 cloué tout les 15cm et collé au niveau des languettes ou Agenpan DWD, suivant règles de l'art et DTU.

Normalement, la distance entre refends est limité à 9m (DTU ossature bois) et la longueur d'un ensemble de panneaux OSB entre joints de 10mm à 7mètres (DTU plancher).

Comme il faut mieux faire les joints entre surface OSB sur refends ça donne longueur maxi sans refends 7m.

Au delà il faut un refend intermédiaire. La bonne solution c'est un mur d'inertie derrière le poele en béton armé comme sur dessin posté.

En construction bois (MOB), on fait des cloisons bois de refends, c'est l'autre solution courante, il faut alors un radier ou une longrine lourde de fondation en béton armé.

MBL
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encrage de l'étage   08.07.10 16:40













































à l'ELS à l'ELU















rupture/3,7 admissible








type type type épaisseur paille rupture rupture rupture = admissible x 1,4








d'enduit d'armature d'entretoise cm kips DaN DaN/ml DaN/ml DaN/ml























mur A terre sans avec 45 3,2 1423 584 158 221
http://www.ecobuildnetwork.org/images/stories/ebnet_pdfs/InPlane_Wall_Tests_Large.pdf
mur B terre moyen avec 45 4,7 2091 857 232 324
http://www.ecobuildnetwork.org/images/stories/ebnet_pdfs/InPlane_Wall_Tests_Large.pdf
mur C terre important avec 45 6,1 2713 1113 301 421
http://www.ecobuildnetwork.org/images/stories/ebnet_pdfs/InPlane_Wall_Tests_Large.pdf
mur D ciment-chaux minimum avec 45 6,4 2847 1168 316 442
http://www.ecobuildnetwork.org/images/stories/ebnet_pdfs/InPlane_Wall_Tests_Large.pdf
mur E ciment-chaux moyen avec 45 19 8452 3466 937 1311
http://www.ecobuildnetwork.org/images/stories/ebnet_pdfs/InPlane_Wall_Tests_Large.pdf
mur F ciment-chaux important avec 45 18,2 8096 3320 897 1256
http://www.ecobuildnetwork.org/images/stories/ebnet_pdfs/InPlane_Wall_Tests_Large.pdf
GREB ciment-bois sans avec 35 3500 1458 394 552
http://www.approchepaille.fr/pdf/jb_thevard_resistance_mecanique_technique_du_greb.pdf
CST terre sans sans 35
2750 753 204 285
http://www.grappaille.be/documents/Presentations/tests_destructif_CST_%20lignt.pdf
OSB 3*






240 336
http://www.ccl.fr/pdf/eco-construction-ccl-OSB3%20KRONO.pdf

OSB 4* 336 470
http://tdb-atec.cstb.fr/fichiers/pdf/GS05-F/FC071949.pdf

fermacel






59 83
http://tdb-atec.cstb.fr/fichiers/pdf/GS02-C/AC091373.pdf

Agenpan DWD





273 382
http://www.isoroy.com/pdf/pv-at/AT_AGEPAN_DWD






































* théoriquement la charge admissible sur un OSB3 ou un OSB 4 est
approximativement la même, par contre kronofrance (OSB3) se réfère à l'ancien
référentiel (CB71) ou les charges sont limité par le déplacement en tête du
panneau, tandis que Isoroy se réfère à l'Eurocode où cette notion est
absente, de plus Isoroy ne donne les valeurs que pour le Triply 5OSB4)










































Avec
2 panneaux OSB (1 par face), on double la charge admissible.































La charge admissible telle que définie pour les constructions
paille ne prend pas en compte les déplacement, il est donc possible que les
déforamtions soient complètement excessives. A titre d'exemple plus de 20cm
de déplacement sur le mur CST à la rupture.










































http://www.approchepaille.fr/pdf/jb_thevard_resistance_mecanique_technique_du_greb.pdf ). Aucun article, enregistrement, ou mesure de déplacement ne permet de s'assurer de la fiabilité de la valeur indiquée) " width="821" height="51">La
valeur indiqué, pour le GREB est basée sur celle donnée sur le site
d'approche paille (
http://www.approchepaille.fr/pdf/jb_thevard_resistance_mecanique_technique_du_greb.pdf
). Aucun article, enregistrement, ou mesure de déplacement ne permet de s'assurer
de la fiabilité de la valeur indiquée)










































ATTENTION: La vérification de la charge de cisaillement
admissible ne garantit pas la stabilité de la construction, il faut en outre
vérifier que le dimenssionnement des ancrages et des fondations garantit
contre le non renversement des morceaux de murs. Les morceaux de murs de
moins de 1m20 en paille ne doivent pas être pris en compte, les morceaux de
mur de moins de 60cm en matériaux industriels ne doivent pas être pris en
compte.
























Revenir en haut Aller en bas
bientot sur la paille
GREBateur ***"


Nombre de messages : 366
Localisation : Gravelines (nord)
Projet : maison GREB terminée !
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Encrage de l'étage   10.07.10 11:56

Merci beaucoup pour ces explications. Je prendrai le temps de décortiquer tout cela car c'est dense !!

Je me rends compte que cela risque de ne pas être facile pour mon projet au niveau structurel car ma (future) maison est divisée en 3 parties:
- une partie ouest avec au RdC cuisine et salle à manger
- une partie centrale, sans étage, qui sera le jardin d'hiver/salon
- une partie est avec au RdC notre chambre/SdB/dressing et à l'étage les 2 chambres enfants avec SdB

Je me dis que le fait de ne pas avoir une continuité de dalle d'étage (à cause du jardin d'hiver qui va du sol RdC jusque la toiture) ne va pas être facile à gérer du point de vue structurel.
De plus, du côté nord le mur GREB fait toute la longueur mais du côté sud le mur GREB est interrompu au niveau du jardin d'hiver car j'aimerai n'avoir que du vitrage sur la largeur du jardin d'hiver et sur toute sa hauteur.

Une idée de conception/solution de structure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encrage de l'étage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encrage de l'étage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» besoin de conseil pour étage svp
» architecte et modification étage
» Chauffage à l'étage
» Maison en deux parties dont une avec étage
» Tétage intensif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Grands Thèmes :: L'ossature :: L'ossature, la colonne d'appui, les pignons-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit