Forum APPROCHE-Paille

Bienvenue sur le forum d'APPROCHE-Paille !

Connectez-vous pour profiter de toutes les rubriques, ou enregistrez-vous si vous n'avez pas encore de compte. Cela ne prendra que quelques secondes.

A tout de suite Wink


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils : 0980 328 323
Website APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 risque de pourrissement de la paille

Aller en bas 
AuteurMessage
bracci
GREBouille *"


Nombre de messages : 28
Localisation : meuse Vassincourt
Projet : extension de 40 m2, sur un niveau.
Age : 54
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: risque de pourrissement de la paille   Lun 31 Mai 2010 - 7:15

Bonjour,
J'habite dans le nord est de la france (meuse), j'ai peur que la paille pourrisse si le mortier est trop long à sécher peut on encore couler le mortier en octobre quand les nuits sont fraiches et les journées plus très chaudes.
merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tf
GREBiste ***
avatar

Nombre de messages : 128
Localisation : lille / tournai
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Dim 6 Juin 2010 - 22:28

Bonjour bracci,

Je te conseille de ne pas couler si les températures sont trop faibles, ou l'humidité trop élevée, mieux vaut alors attendre le retour des beaux jours à moins que la maison soit fermée avant l'hiver. Si il y a un risque que le coulage ne soit pas fini avant l'hiver, il faut y réfléchir à deux fois parce que nous ça nous a joué des tours (en Belgique, donc climat proche du tien je pense) : http://www.cematinunlapin.com/2010/03/faire-defaire-refaire-cest-super/

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cematinunlapin.com
bracci
GREBouille *"


Nombre de messages : 28
Localisation : meuse Vassincourt
Projet : extension de 40 m2, sur un niveau.
Age : 54
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Lun 14 Juin 2010 - 23:04

bonjour tf,
je suis allé sur ton lien merci pour toute ces explications à moins de pouvoir fermer et chauffer mieux ne vaut pas prendre de risque. Message bien reçu et compris.
Bon courage à vous
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tf
GREBiste ***
avatar

Nombre de messages : 128
Localisation : lille / tournai
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Mar 15 Juin 2010 - 1:32

Salut bracci
De rien ! Si nos déboires peuvent servir, ça fait plaisir !! On apprend de ses erreurs mais c'est quand même mieux si on peut apprendre de celles des autres ;o)
Autre conseil (qui rejoint le sujet de la protection contre l'humidité) : pose ta sous-toiture avant de commencer la mise en place des ballots ! (si possible juste avant de commencer histoire qu'elle ne reste pas trop longtemps exposée). Tu t'éviteras de menus problèmes comme : devoir casser ton mortier tout frais pour arracher du mur les ballots posés quelques semaines plus tôt et tout recommencer à zéro ;o)

Merci aussi pour les encouragements ! ça fait plaisir, on en a toujours besoin :] donc bon courage à toi aussi !
a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cematinunlapin.com
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Mar 15 Juin 2010 - 8:34

Hello,

+1 avec tf.
Juste une petite recommendation sur la pose de la sous-toiture avant de couler : ATTENTION au vent !!!!
Des ossatures bois qui se cassent la gueule ca existent...
Donc contreventement SERIEUX !!!
Pas 2 ou 3 bouts de bois par ci par la...

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
jeronimo
GREBateur ***"


Nombre de messages : 297
Localisation : 24
Projet : Maison construite GREB R+1
Age : 44
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Mar 2 Nov 2010 - 15:34

Bonjour,

Je coule actuellement.
La météo est plutôt clémente mais je crains bien sur les semaines à venir.
Quels sont les premiers signes de pourrissement ? Une fois coulé comment savoir ?
Je mets régulièrement le nez sur la paille dans les quelques trous restant mais rien à signaler
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred_Bordeaux
GREBateur ***"


Nombre de messages : 243
Localisation : BORDEAUX
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Mar 2 Nov 2010 - 19:48

Pour info la paille ne pourri pas comme ca !! Ne pas confondre avec le foin qui fermente et qui pourri ensuite très rapidement avec 1 humidité importante.

J'ai moissonné cet été et j'ai laissé volontairement quelques bottes "sécher" dehors pour voir comment elles vont évoluer.

Hier j'ai jeté un œil et bien elles ont certes grisées et sont mouillées mais elles restent en bon état général malgré tout pas de signe de pourrissement. Pourtant elles ont pris de sérieuses averses depuis cet été!

Alors je pense que dans les murs si la paille n'est pas immergée dans l'eau, elle devrait s'en sortir plutôt pas trop mal.

En tout cas le premier signe révélateur et un changement de couleur du jaune or on passe au gris /marron/noir signe de contact prolongé avec l'eau.

++
Fred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canousbotte.over-blog.com/
jeronimo
GREBateur ***"


Nombre de messages : 297
Localisation : 24
Projet : Maison construite GREB R+1
Age : 44
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Mar 2 Nov 2010 - 19:59

Merci Fred

J'ai moi même fait involontairement ce test de la paille aux intempéries. En effet excellente "résistance"
Ma question porte plutôt sur les bottes qui ont étés banchées et qui ne sont donc plus visibles.
Comment savoir ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Mer 3 Nov 2010 - 8:48

Bonjour,

Une botte sous la pluie sèche facilement dès que le temps redevient clément.

En revanche, là on parle du coulage du mortier qui apporte énormément d'humidité dans la paille. De plus, la botte, recouverte de mortier, ne peut pas sécher aussi rapidement qu'à l'air libre.
Certains (dont tf) on fait les frais d'un pourissement de paille, alors oui la paille ne pourri pas comme ca mais ca n'arrive pas qu'aux autres non plus...

Ce n'est que mon avis mais quand on est obligé de coulé en période d'automne/hiver je conseillerai d'investir quelques centaines d'euros dans un bon déshumidificateur (un modèle pro coute un peu moins de 1000€), on pourra toujours le revendre et on limite les risques.
J'ai donné des liens vers des modèles ici :
http://approchepaille.forumactif.fr/ponts-thermiques-permeabilite-a-l-air-ventilation-f22/mesures-d-humidite-dans-la-paille-t917-20.htm?highlight=humidit%e9

Pour savoir, pas d'autre moyen que de casser le mortier à certains endroit et faire une mesure d'humidité. Ce sujet est aussi abordé dans le post en lien plus haut.

Bon courage.
++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
jeronimo
GREBateur ***"


Nombre de messages : 297
Localisation : 24
Projet : Maison construite GREB R+1
Age : 44
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Lun 14 Mar 2011 - 20:11


Mon coulage est terminé depuis plus d'un mois.

En perçant le bas d'un mur du rdc pour faire passer un tuyau oublié j'ai pu constater que la paille était humide sur toute la largeur avec des brins noircis.... Pas d'odeur de pourrissement cependant.

Après quelques heures la paille sortie ainsi que l'intérieur était parfaitement sec avec le retour d'une odeur conforme de paille et une couleur jaune foncée.

Je suis plutôt inquiet et je vais faire tourner la scie cloche demain, un peu partout.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Lun 14 Mar 2011 - 20:47

Ca ne fait qu'un mois que tu as fini le coulage et en plein hiver. Il faut plusieurs mois pour que tout sèche comme il faut. Si tu n'as pas d'odeur de pourrissement, je ne pense pas que ce soit inquiétant.
Ventiles bien, chauffe si possible et laisse sécher, tout devrait rentrer dans l'ordre.
++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
jeronimo
GREBateur ***"


Nombre de messages : 297
Localisation : 24
Projet : Maison construite GREB R+1
Age : 44
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Lun 14 Mar 2011 - 21:11

J'essaie de rester zen car en effet il y a peu que le coulage est terminé. Je pense pourtant que le morceau en question date de plus longtemps.

Je pose les menuiseries la semaine prochaine. et le beau temps revient. J'espère que tout ira bien.
Je ferai quand même tourner la cloche demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeronimo
GREBateur ***"


Nombre de messages : 297
Localisation : 24
Projet : Maison construite GREB R+1
Age : 44
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Ven 18 Mar 2011 - 23:24

J'ai fait une dizaine de trous en intérieur un peu partout (rdc, étage...) c 'est plus ou moins pareil partout. Les 2/3 premiers cm comportent 50% de brins grisés ensuite ca semble aller mieux mais la paille est toujours humide et j'ai du mal a accéder plus au centre.

Quand je dis humide, je dirais comme la sensation d'un gant de toilette bien bien essoré.

Demain j'essaie l'extérieur.

J'aimerai quand même bien avoir des retours d'expérience
.
Quelle est la sensation "d'humidité" quand on plonge la main dans un mur greb après 1 , 3, 6 mois.

J'ai bien envie de faire des trous partout pour aider un peu la paille.
C'est quand même dommage d'avoir une superbe paille bien sèche et de la rendre comme cela !
Qu'en est il de la qualité de l'air ensuite, et de la résistance thermique réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Mar 22 Mar 2011 - 11:31

Salut,

Malheureusement, je n'ai pas ce retour d'expérience...
Je ne peux que rappeler en préventif d'éviter de couler en saison froide.

En correctif, au delà de faire des trous partout, je suggererai de fermer la maison du mieux possible (étanchéité) et de mettre en route :
- chauffage : pour augmenter le taux d'humidité qu'est capable de transporter l'air
- VMC : pour renouveler avec de l'air neuf moins humide
- Déshumidicateur : pour aider à évacuer l'humidité au maximum surtout que plus l'air est chaud et plus le rendement est bon (jusqu'à 50l/jour pour le mien acheté 800€ sur le bon coin).

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
jean-pierre43
GREBiste ***


Nombre de messages : 191
Localisation : 43230
Projet : Construction en cours d'achèvement GREB en Corse 2010/2011
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   Mar 22 Mar 2011 - 15:45

Bonjour, je pense qu'il vaut mieux couler en saison douce ne serait ce que pour les travailleurs mais nous venons de terminer le coulage du mortier dans une structure GREB abritée, commencé, depuis le mois de novembre et pendant les périodes les moins froides.Bien que nous ayons frôlé des températures assez proche de - 10 . On a chauffé à l'intérieur.

Le mortier était extrêmement liquide avec le système de la plaque contre la botte.
En fait la plus grande partie de l'eau est éliminé en s'échappant de la banche constituée de trois planches de 20 cm ou de banches habillées de bâches plastique ( ensilage) On avait même des glaçons qui pendaient sous la banche ils se formaient dans la nuit.


l'eau s'écoule par les pourtours de la banche.
( constaté sur plusieurs constructions).
Par les trous qui ont été provoqué par un mauvais coulage on ne note pas d'humidité excessive dans la paille on peut même considéré que la paille est sèche.
Evidemment il faudrait mesurer l'humidité.


Donc bien sur c'est préférable de travailler par temps nettement moins froid mais les impératifs imposaient de prendre des risques.

Cependant dans le cas évoqué il s'agit d'une structure GREB destinée à fermer les vides d'une ossature de type poteaux poutres( ce qui n'est pas simple pour mettre en place l'ossature) donc le mortier n'a pas de rôle véritable de contreventement d'autant plus qu'il s'agissait de chaux nhl 5 z qui cependant au vu d'autres expériences me semble suffisamment solide et simplifie la préparation du mortier.


Dans ce cas précis le mortier a pu souffrir un peu à mon avis selon les périodes de coulage. A l'extérieur le maître d'œuvre avait choisi un banchage par fibralith pour faire un enduit.


Je me propose de prendre de la nhl 5 z pour ma propre construction qui aura par ailleurs un contreventement par cloisons lourdes internes.


Donc je pense qu'en laissant les portes et fenêtres ouvertes, l'humidité du mortier partira d'elle même . Nous sommes dans une région à l'atmosphère assez sèche par ailleurs.
mais je pense que sauf accident de fuite par le haut la paille ne subit que peu d'humidité.

Par ailleurs je pense que si le mortier et trop vibré il devient plus imperméable à l'eau sortante.

Avec un ciment à béton très résistant plus chaux et un vibrage assez poussé dans une autre construction j'ai ajouté une part de plus de sciure copeaux et moins vibré puis déglacé la surface au chemin de fer pour obtenir une surface moins lisse et à mon avis plus perméante.



Le séchage n'a pas posé de problème c'était en Corse au mois d'aout on pouvait décoffrer quelques heures après.

La paille a une capacité énorme a résister à l'humidité avec le printemps les murs vont sécher sans problèmes.


Sinon donc il vaux mieux éviter de couler par temps de gel sauf peut être sur la côte atlantique et évidemment la côte méditerranéenne et encore il faut se méfier.


Bon courage à tous.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: risque de pourrissement de la paille   

Revenir en haut Aller en bas
 
risque de pourrissement de la paille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» risque de pourrissement de la paille
» Isolation en paille et risque d'inondation
» pourrissement paille + enduit
» Maison paille, risques avec l'humidité
» Cloison fermacell - chaux/paille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Grands Thèmes :: La paille-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit