APPROCHE-Paille


Des maisons en paille simplement construites avec la technique du GREB !
visiter le site
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Isolation périphérique de la dalle et soubassement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludo_poitiers
GREBquoi? *


Nombre de messages: 11
Localisation: Poitiers
Date d'inscription: 20/11/2009

MessageSujet: Isolation périphérique de la dalle et soubassement   09.02.10 14:06

Nous avons opté, avec les conseils de mon maçon, pour une dalle autoportée. Celle-ci est supportée par le muret de soubassement et repose également sur un remblai non tassé. C'est le compromis que nous avons trouvé, entre le vide sanitaire et le hérisson, entre les difficultés à isoler le premier et le confort lié à l'inertie apportée par le second.
J'envisage d'isoler la périphérie de ma dalle et du muret avec 10 cm de liège. Mon muret fera 95 cm environs de hauteur, (la dalle se trouvera à 20cm du sol fini). Je me questionne sur la hauteur de l'isolant. Doit-il descendre (depuis la dalle) jusqu'à la semelle ou puis-je économiser un peu, sans trop perdre en terme d'isolation ? Je pensais me limiter à 50 cm, taille standard des panneaux de liège. Des avis sur la question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-paille-bignoux.blogspot.com
MBL
GREBateur ***"


Nombre de messages: 433
Localisation: Toulouse
Date d'inscription: 28/01/2010

MessageSujet: Re: Isolation périphérique de la dalle et soubassement   12.02.10 9:51

Bonjour,

Normalement on considère un minimum de 50 cm sous le niveau du sol extérieur (à comparer au 1m20 horizontal périphérique).

Si j'ai bien compris, il faut que le parcours à travers la terre offre une isolation équivalente à celle à travers l'isolant.

Du coup 10cm de liège c'est plus isolant que les 6cm de polystyrène classique qui doivent correspondre à 50cm+6cm+50cm à travers le sol (quoique ça dépend tu type de liège!).

Moralité ça sert à rien d'épaissir l'isolant mais il faut le faire le plus profond possible.

Salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****


Nombre de messages: 1364
Localisation: Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age: 29
Date d'inscription: 15/06/2009

MessageSujet: Re: Isolation périphérique de la dalle et soubassement   12.02.10 12:07

Salut,

De mes lectures initiales sur le sujet (finalement ce sera une dalle bois sur plots béton), je confirme qu'il faut descendre le plus profond possible.

Si on ne descend pas assez bas, les calories s'échappent par dessous l'isolant et donc l'isolation est rendu inutile.

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
Ludo_poitiers
GREBquoi? *


Nombre de messages: 11
Localisation: Poitiers
Date d'inscription: 20/11/2009

MessageSujet: Re: Isolation périphérique de la dalle et soubassement   12.02.10 13:21

Merci pour ces réponses, du coup je vais descendre jusqu'à la partie supérieure de ma semelle, soit 1m en ne mettant que 5 cm de liège. Est-il utile de fixer le liège contre la maçonnerie, ou peut-il "tenir par magie", coincé entre cette dernière et le remblai périphérique de graviers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-paille-bignoux.blogspot.com
MBL
GREBateur ***"


Nombre de messages: 433
Localisation: Toulouse
Date d'inscription: 28/01/2010

MessageSujet: Re: Isolation périphérique de la dalle et soubassement   12.02.10 13:58

Ca se colle. Regarde le forum futura -sciences, il y a 15 pages sur le sujet:

http://forums.futura-sciences.com/habitat-bioclimatique-isolation-chauffage/73111-isolation-peripherique-fondations-14.html

Petite question, tu fais comment pour gérer ton ossature GREB et ton isolation périphérique? L'isolation est en surépaisseur du mur, car il faut bien avoir quelque chose de rigide sous l'ossature bois?

MBL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludo_poitiers
GREBquoi? *


Nombre de messages: 11
Localisation: Poitiers
Date d'inscription: 20/11/2009

MessageSujet: Re: Isolation périphérique de la dalle et soubassement   22.02.10 16:55

Merci pour ces conseils,
Pour notre projet, les murs seront bardés en douglas.
L'épaisseur des liteaux et du bardage sera à peu près le même que celui de l'isolant qui s'arrêtera 4 cm en dessous pour laisser un lame d'air sous le bardage (épaisseur de la semelle GREB).
A ce titre, je ne sais pas si je ne devrais pas faire monter mon liège au dessus de la semelle pour parfaire l'isolation.
J'essaie aussi de trouver des infos pour savoir s'il est possible de poser un enduit sur du liège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-paille-bignoux.blogspot.com
Quel art pierre
GREBien **"


Nombre de messages: 64
Localisation: Nibelle Forêt d'Orléans
Projet: apprendre puis faire puis transmettre
Age: 56
Date d'inscription: 07/03/2007

MessageSujet: Re: Isolation périphérique de la dalle et soubassement   22.02.10 17:49

Bonjour à tous et à toutes,
Un retour d'expérience sur notre choix.
Nous avons choisi de faire des fouilles profondes entre 120 et 140 cm que nous avons remplie pour arriver à - 50 cm avant le niveau du sol avec un béton dit cyclopéen composé de grosses pierres calcaires mélangées avec du sable et du batichaux (NHL 5 avec 20 % de ciment).
Sur cette semelle de propreté nous avons remonté une double rangé de brique monomur. 50 cm de haut, 20 cm de largeur de brique dix cm de vide et 20 cm de largeur de brique.
De ma lecture en diagonale j'ai zapé les 4 cm de liège sur le périmètre de la maison sur la profondeur des fouilles.
Nous avons un hérisson qui fait 50 à 60 cm, une dalle à la chaux NHL 5 de 15 cm et une chappe maigre NHL 3.5 de 8 cm.
L'objectif était de bénéficier de la masse sous la maison pour éviter la surchauffe en été.
Au plus froid après une longue période de gel nous avons une température au sol de 11.8.
Avec la ceinture de liège nous aurions eu certainement plus.
Nonobstant nous sommes content car l'objectif était de rafraichir la maison l'été puisque nous avons une verrière de velux de 8 mètre carré avec des volets roulants afin d'éviter la surchauffe et de grands très grand débord de toit au sud.
Dans l'ancienne maison que nous louions dont la dalle en ourdi non isolé sur sous sol, la température était au plus froid de l'hiver 2008-2009 d'environ 5 ° et jamais supérieure à 10 degré.
Au regard de l'expérience des projections peuvent se faire, une dalle chaux chanvre isolé mais nous aurions une perte du rafraichissement de la maison en été, ne pas oublié un ceinture d'isolant en périphérie et nous aurions un température au sol estimé entre 12 et 14 degré.
Il n'y a pas de solution vrai que des arbitrages pour aller vers ce qui à fonder nos priorités.
Bon profit en su construcion, Pierre et Virginie de la tribu des Queralt(s)
">
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Isolation périphérique de la dalle et soubassement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [BRICO] couleR dalle beton
» isolation périphérique en liège
» Isolation périphérique de la dalle et soubassement
» Rénovation. Isoler une dalle ciment
» Placement drain périphérique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPROCHE-Paille ::  ::  :: -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit