APPROCHE-Paille


Des maisons en paille simplement construites avec la technique du GREB !
visiter le site
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Proportion chaux hydraulique, aerienne et ciment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geocada
GREBiste ***


Nombre de messages: 121
Localisation: Boulonnais (Nord pas de Calais)
Projet:
Age: 38
Date d'inscription: 05/05/2007

MessageSujet: Proportion chaux hydraulique, aerienne et ciment   03.09.09 18:36

Bonjour,


Dans la recette du greb il ya deux volumes de liant , un de chaux aerienne et un de ciment.

Pourrait on remplacer un demi volume de ciment par un demi volume de chaux hydraulique NHL 3,5 ?

comme le remplissage commence ce week end , nous aimerions partir sur une bonne recette tout en minimisant le ciment.

Au plaisir,


Steve Bourgain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://christelebourgain.free.fr
jean-pierre43
GREBiste ***


Nombre de messages: 191
Localisation: 43230
Projet: Construction en cours d'achèvement GREB en Corse 2010/2011
Date d'inscription: 14/05/2007

MessageSujet: Re: Proportion chaux hydraulique, aerienne et ciment   03.09.09 21:33

Bonjour, peut être tout simplement en n'employant que de la nhl 5 sans Z. En laissant le banchage 3 ou 4 jours en place et en montant un, ou des murs entiers ou entre deux ouvertures pour ne pas fragiliser le mortier par le cloutage ou la pose du coffrage. Puis débancher prudemment en commençant par le bas. La nhl 5 commence à être suffisament solide en 3 ou 4 jours mais il ne faut pas brutaliser le mortier qui est quand même asssez peu épais.

Si on admet un peu de ciment on peut utiliser de la nhl 5 Z qui theoriquement contient 20% de ciment ou autre adjuvants. Interrogez les fabricants de chaux.

A mon humble avis il vaut mieux mettre une part de sciure de plus qu'utiliser de la nhl 3,5





La technique de coulage avec une plaque de plastique telles celles séparant les tuiles dans les palettes facilite bien le coulage le révolutionne même. Merci à celui qui l'à décrit. Evidemment il faut avoir tuiler avant les murs et il n'y en qu'une par palette ou fréquenter assidument les déchetteries.

Je souhaite faire des essais de solidité des différents mortiers mais je n'ai pas eu le temps.

En principe je construis en 2010. A l'heure actuelle je participe à plusieurs chantiers de diverses méthodes.

Je pense assurer le contreventement par une epine intérieure telle une colonne vertébrale, par des parois de refends maçonnées avant d'y fixer l'ossature du greb et ainsi utiliser un autre mortier que celui préconisé ou plus riche en sciure. et ne pas utiliser de chaux aérienne.

De plus les murs de refends assurent une bonne inertie construit sur une base en béton cellulaire assurant la rupture du pont thermique avec leurs fondations.

En tout cas j'en suis là dans mes réflexions, cela peut encore évoluer. Je compte aussi barder les murs les plus exposés à la pluie et adopter une autre technique de pose des ballots pour les autres faces.

je compte aussi étudier l'éventualité d'utiliser des chevilles de bois à la place des clous en moins grand nombre évidemment :2 par ballots je pense, chevilles dépassant de 15 cm au moins Évidemment il faut avoir le temps de fabriquer des chevilles ou d'utiliser des morceaux de tasseaux carrés légèrement plus gros que le trou.
préparé à l'avance à la chaine avec une perceuse sur pied et un ou une partenaire.

Sur un chantier j'ai vu des montants d'ossatures de 5cm d'épaisseurs et largement chanfreinés sur les deux angles en liaison avec le ballot pour retenir le mortier
Tout ceci évidemment demande du travail.
Mais la facilité du coulage avec plaque de plastique semi rigide permet certainement de récupérer largement ce temps passé. Je l'ai utiliser sur un chantier et c'est incomparablement plus rapide et plus facile il suffit de vibrer sans excés en appliquant une perceusse sans mêche en mode percussion de chaque côté.

Quelques secondes suffisent à vibrer et la durée du coulage dépent essentiellemnt de l'approvisionnement en mortier.

Dans ce cadre il serait intéressant d'utiliser un malaxeur de façadier avec son système de tuyauterie amenant le mortier directement dans la banche.

Il faudrait bien sur se regrouper à plusieurs et acheter ou louer un malaxeur, les banches etc etc..


Amicalement.

Jean Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geocada
GREBiste ***


Nombre de messages: 121
Localisation: Boulonnais (Nord pas de Calais)
Projet:
Age: 38
Date d'inscription: 05/05/2007

MessageSujet: Re: Proportion chaux hydraulique, aerienne et ciment   04.09.09 16:12

merci mais cela ne répond pas vraiment à ma question...

Il me semblait que quelqu'un avait déjà fait un mix de chaux aerienne et hydraulique + ciment mais je ne sais plus qui .

Je dis ça car j'ai un stock de NHL 3,5 sur les bras et que j'aimerai diminuer l'apport de ciment.

Alors j'ai fait un test , pas de probleme au melange ni au coulage.
decoffrage sans probleme le lendemain.
Le mortier est à peine dur mais solide , il s'effrite quand on gratte un peu.

des avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://christelebourgain.free.fr
 

Proportion chaux hydraulique, aerienne et ciment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPROCHE-Paille ::  ::  ::  :: -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit