Forum APPROCHE-Paille

Bienvenue sur le forum d'APPROCHE-Paille !

Connectez-vous pour profiter de toutes les rubriques, ou enregistrez-vous si vous n'avez pas encore de compte. Cela ne prendra que quelques secondes.

A tout de suite Wink


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils : 0980 328 323
Website APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?

Aller en bas 
AuteurMessage
seboseb
GREBiste ***


Nombre de messages : 101
Localisation : Hauteville-Lompnes (01)
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?   Mer 22 Avr 2009 - 12:29

Bonjour à tous,
la technique GREB rend assez difficile le calcul de performance thermique ; plusieurs points créent des incertitudes :
- feuillards métalliques traversants
- performance des enduits pour l'étanchéité à l'air et au vent (super important !)
- mortier qui pénètre dans l'isolant (pas facile de calculer les épaisseurs respectives...)
- lambda du mortier, et retrait du mortier par rapport aux montants,
- etc !

Tout cérébral que je suis, je dois me rendre à l'évidence : il me faut lâcher la feuille de calcul excel et regarder du côté de la vraie vie ! J'aimerais donc beaucoup avoir des retours d'expériences sur les performances des maisons GREB déjà habitées : combien d'énergie (ou de stères de bois !) pour le chauffage ? sous quel climat ? pour quelle surface ? Avec quels équipements (types de fenêtres, type de ventilation...).

Merci d'avance,
Seb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maisonpaillebugey.over-blog.com
Eddie
GREBien **"


Nombre de messages : 87
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?   Mer 22 Avr 2009 - 20:48

Courage Seb les prises de tête sont monnaie courante le tout c'est de ne pas tourner en rond

Eddie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quel art pierre
GREBien **"


Nombre de messages : 64
Localisation : Nibelle Forêt d'Orléans
Projet : apprendre puis faire puis transmettre
Age : 60
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?   Jeu 23 Avr 2009 - 17:46

Bonjour Seb,
Un peu de clavier pour saluer la planète GREB et pour te dire Seb que je comprends et connais les interrogations de tous styles qui viennent encore bien souvent la nuit entre 2h30 et 6h00 là où je peux pas faire grand chose !!! Et puis lorsque je retourne sur le chantier j'écoute si je peux dire mes intuitions sans faire parler la machine rationelle.
Pour le dire autrement je me rapelle avoir été sur le forum de futura science et d'avoir passé près d'une demi journée à vouloir comprendre ce fameux rapport de 5 à 1 , rapport théorique et adapté au MOB (Maison à ossature bois) pour le passage de la vapeur et du point de rosée y tout y quanti.
Et puis j'ai revu ces maisons poteau et ossature adapté 32.1 pour la paille poutre sur lesquelles j'avais donnée un coup de main, certaines fini avait d'un coté de la terre et de l'autre coté de la terre, d'autres avaient d'un coté de la chaux et puis de l'autre coté de la chaux. Et toutes ces maisons isolées en paille respirer sans se ficher du point de rosée et du rapport théorique de 5 intérieur à 1 extérieur.
Alors j'ai continué mon banchage sans bronché, doublement fatigué par mon manque de sommeil et par le travail du jour qui j'esperais viendrait interrompre mes angoisses de la nuit à venir.
J'ai eu la même chose pour la part de ciment dans le mortier et puis là je vais faire cour, Bruno Pignal auteur de Terre Crue Edition Eyrolles, parle que pour stabilisé la terre dans les banche de pisé l'on peut y adjoindre de la chaux (jusqu'à tout est normal) et/ou du ciment, sa seule réserve est que le ciment pour les pays du tier monde est horriblement cher.
tout çà pour dire ciment ci où ciment çà n'est que le pretexe pour moi de puriste qui par aileurs font des dalles en béton armée ( il le faut aussi, tout le monde n'à pas la chance d'avoir une nature de terrain qui permet des fondations cyclopéennes), bref d'un coté le ciment nous est utile et de l'autre il serait paillement incorrect !!!
Tout est affaire de nuance mais surtout pas de dogme.
Voilà un bon bout de temps que j'avais pas taquiné le clavier alors emporté par l'élans de la générosité de tous les Grebbeurs à travers ce long post je leur dit encore merci pour leur générosité, quelqu'un de lettré en parle de la générosité comme ce "petit suplément d'âme".
Avec toute ma tendresse de pailleur, Pierre de la tribu des Queralt(s).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijules
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 482
Localisation : Nantes (maisdon sur sèvre)
Projet : maison ossature bois et isolation paille
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?   Jeu 23 Avr 2009 - 18:24

content de te revoir parmis nous Pierre et merci pour ce rappel ;-)

_________________
Le site de notre maison GREB "Fermacell terminé au RDC"
==> http://maison.julesetstef.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison.julesetstef.free.fr/
seboseb
GREBiste ***


Nombre de messages : 101
Localisation : Hauteville-Lompnes (01)
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?   Jeu 23 Avr 2009 - 20:52

Merci Pierre, ça ne répond pas à ma question mais je me sens moins seul dans mes errances rationalisantes nocturnes ! Tu as raison, bien sûr, il faut aussi faire confiance à son instinct et aux expériences d'autrui.
C'est juste que, comme la technique est encore jeune (je parle du GREB et pas de la construction paille en général) et peu répandue, il me faut laisser de côté certains schémas de pensée théoriques pour aller vers l'inconnu... Ce qui m'angoisse un peu, d'une part du fait me ma nature émotionnelle (on ne se refait pas...), d'autre part compte-tenu de l'engagement financier que représente une maison, (même "pas chère") et qui pèsera non seulement sur moi mais aussi sur ma p'tite famille.
Tout le monde a ressenti ça, je pense, même si chez moi ça se manifeste un peu violemment !!

C'est pourquoi je lance cet appel aux retours d'expériences : la peur se maitrise par la connaissance !

Bon courage à tous,
Seb

PS : je reste très motivé n'en doutez pas ! Et une fois totalement convaincu, je deviendrai même assez prosélyte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maisonpaillebugey.over-blog.com
JB
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 47
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?   Ven 24 Avr 2009 - 17:45

Bonjour
Citation :
la technique GREB rend assez difficile le calcul de performance thermique ; plusieurs points créent des incertitudes :
- feuillards métalliques traversants
- performance des enduits pour l'étanchéité à l'air et au vent (super important !)
- mortier qui pénètre dans l'isolant (pas facile de calculer les épaisseurs respectives...)
- lambda du mortier, et retrait du mortier par rapport aux montants,

concernant les feuillards, ma théorie est celle de dire que la masse des feuillards est insuffisante pour transporter la chaleur (ou le froid) d'un coté à l'autre de la paroi. De plus fixés à l'intérieur de l'ossature, ils ne sont pas en contact direct avec l'extérieur.

Concernant l'étanchéité à l'air d'un enduit, RAS, si il n'a pas de fissure, c'est étanche à l'air.
dans le cas d'un bardage en bois, ce n'est pas la même chose par contre et il est possible que le badigeon ne suffise pas à rendre complètement étanche le mur à l'air.
A vous de rendre étanche à l'air par l'intérieur avec un parement adequat

Epaisseur du mortier : il faut partir sur une épaisseur moyenne de 5cm. le lambda "doit" être entre le béton cellulaire et l'enduit, avec 1/6eme de la surface intérieure et extérieure avec des poteaux en bois...

Enfin, le mortier n'a pas de retrait, il ne s'agit que du retrait du bois et là pas de détail précis puisque ça dépend du niveau de séchage des bois, du niveau de retrait du bois etc etc...

voilà ce que je peux dire
bonne cogitation !!
@+
jb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
addy89
GREBiste ***
avatar

Nombre de messages : 191
Localisation : Auxerre
Projet : Construction MI GREB, PC accordé !
Age : 35
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?   Lun 1 Mar 2010 - 9:36

Bonjour,

Je me pose une question sur les feuillards. J'ai bien lu le livre du GREB, le forum, la FAQ sur les feuillards et les ponts thermiques. Effectivement sur la théorie dont parlé JB, je pourrais être d'accord, mais n'y a t-il pas eu de thermographie sur des maisons GREB avec feuillards métalliques pour la valider ?

Bonne journée.

Addy 89

Presque en achat du terrain pour du GREB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-paille-yonne.over-blog.fr/
addy89
GREBiste ***
avatar

Nombre de messages : 191
Localisation : Auxerre
Projet : Construction MI GREB, PC accordé !
Age : 35
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?   Ven 5 Mar 2010 - 14:26

Un petit 'up' pour cette question

Merci par avance pour vos retours d'expériences...

Addy89
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-paille-yonne.over-blog.fr/
SoulMan
GREBiste ***


Nombre de messages : 143
Localisation : Région Toulousaine
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?   Lun 22 Mar 2010 - 23:42

Bonjour.

Voici une tentative de calcul du lambda d'une maison GREB (je me posais aussi la question... :) )

Alors en partant de l'hypothèse que le mur est étanche, n'oublions pas les clous qui solidarisent les montants au mortier.

Au niveau des montants, on a :
- Résistance superficielle interne : 0,11
- Bois 4cm : 0.94
- Paille 34cm : 6.07 (cf ce
lien
)
- Bois 4cm : 0.94
- Résistance superficielle externe : 0,06
R Total : 8.12



Au niveau des enduits, c'est là que ça se complique
A ce qu'on peut lire dit ici :
MBL a écrit:
Le poids propre d'un panneau est le suivant (2cm d'enduit
chaux =0.02*1750=25kg + 8cm mortier greb = 0.08*1250=100kg + 35cm paille
= 35kg soit 160kg/m2 environ)
--> pour un mur de 250cm de haut --> 160*2.5 = 400Kg/m
Hors
JB a écrit:

Ensuite, le poids. On tourne autour des 375kg/ml/niveau
une fois le mortier coulé.
Donc, la densité du greb est de 1250*0.75 = 937.5Kg/m3
Le lambda étant en régle générale proportionnel a la masse volumique, on peut voir qu'en gros les maçoneries d'une masse volumique ~=1000 ont un lambda ~= 0,5.

on a :
- Résistance superficielle interne : 0,11
- Enduis 4cm : 0.5
- Paille 34cm : 6.07 (cf ce
lien
)
- Enduis 4cm : 0.5
- Résistance superficielle externe : 0,06
R Total : 7.24

Sachant qu'on a un montant de 10cm tous les 60cm, on a 1/6 de la surface en montants et 5/6 de la surface en enduis

Si on applique le ration entre les lambdas et les surfaces:

on obtiens un R de 7.37 (lambda de 0.136)

Pour ce qui est des feuillards métalliques, l'acier a un R de 0.016
Pour un feuillard de 17mm de large * 0.9mm d'épaisseur,
Ca nous donne :
- Résistance superficielle interne : 0,11
- Enduis 4cm : 0.5
- Feuillard : 0,016
- Enduis 4cm :
0.5
- Résistance superficielle externe : 0,06
R Total : 1.186

Si on part du principe que pour visser le feuillard, il faut une surface de l'ordre d'un disque de diamètre 17mm soit 2,26cm²
Sachant qu'il y a a pau près 4 feuillards par m², ça donne ça :

Si on applique le ration entre les lambdas et les surfaces, soit pour 1m² :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Performance thermique et GREB : retours d'expériences ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pont thermique enduit greb/pierres
» GREB et réglementation thermique RT 2012 : triple ossature
» départ mur greb à partir plafond rdc
» Désherbeur thermique
» NHL 5-Z et enduit GREB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Caractéristiques techniques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit