Forum APPROCHE-Paille

Bienvenue sur le forum d'APPROCHE-Paille !

Connectez-vous pour profiter de toutes les rubriques, ou enregistrez-vous si vous n'avez pas encore de compte. Cela ne prendra que quelques secondes.

A tout de suite Wink


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils : 0980 328 323
Website APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des clous

Aller en bas 
AuteurMessage
Julio
GREBiste ***


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Des clous   Lun 19 Mar 2007 - 19:22

Bonjour,
Je viens de recevoir les bouquins et lus d'un trait.
les clous : Inox, ici en Espagne connaissent pas.
le fait de taper sur les clous pour les enfoncer (ce que Lapalisse avait découvert en son temps!!) ne gêne-t-il pas, ne désolidarise-t-il pas les parties déjà coulées ? Ne vaudrait-il pas mieux visser des vis inox, peut-être plus courtes s'il n'en existe pas dans ces longueurs (80/90). La répétition des coups me semble un handicap... qu'en pensent les spécialistes?
Les bandes metalliques de liaison entre poteaux : ne pourrait-on pas les remplacer par de la bande plastique qui cercle les emballages et que tout le monde jette. Je présuppose une excellente résistance mécanique et aussi pas de risque d'oxydation. 2 ou 3 aggrafes...
L'aiguille de 60cm pour coudre les bottes à retailler ? Avec quoi la faire pour pas qu'elle se plie en poussant ?
C'est tout pour ce soir.
Et encore bravo aux canadieux pour leur technique !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 47
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Lun 19 Mar 2007 - 21:18

Oki !!
Plein d'astuces à dévoiler alors!!
> clous galvas, ça va !
> feuillard métallique.... au choix... à essayer... tout ce qui peut permettre de tendre les poteaux entre eux... les agrafes, j'y crois pas trop... Ils ont un role important dans la structure et les feuillards sont galvanisés dons pas de pb...
> quant à l'aiguille, un fer à béton fait très bien l'affaire
C'est tout pour ce soir aussi!!

JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil19
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 357
Localisation : Corrèze
Age : 52
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Mar 20 Mar 2007 - 9:24

Bonjour

Les clous: ah les clous...un sacré poste...Quand nous sommes allé donner un coup de main (et apprendre) chez JC, c'est madame qui en a planté la plus grande partie (moi je faisait autre chose :-))...Et c'est fastidieux. Car ça ne parait pas, mais c'est dur le douglas et les pointes galva se tordaient (de rire ?) sous les coups de marteau :-) a voir si une cloueuse ferait l'affaire ?

Le feuillard: il sert à ne pas dépasser un certain écartement des poteaux lors du coulage...Cet écartement est "réglé" en vissant + ou - les vis du feuillard.
Si tu le remplaces par les bandes plastiques...Comment les fixer solidement ? Comment régler l'écartement ?
Si ces bandes sont très solides, qu'en est-il des fixations qui vont travailler en arrachement ? Ou alors faire le tour des poteaux !!!
A cogiter...

L'aiguille: Comme l'a dit JB, un fer à béton dont un coté est taillé en pointe et l'autre est écrasé au marteau, troué puis un petit coup de meuleuse pour l'ouverture.

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julio
GREBiste ***


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Mar 20 Mar 2007 - 19:00

Bongiorno a tutti,
Tout le monde connait le tube de Gainsbourg : "Ah si j'avais des clous, Je ferais des affaires, mais pour faire des affaires, il faut savoir les faires et avoir des p'tits clous!!". Ceux qui la connaissent pas ne pourrons plus le dire.
Donc clous galva OK : ouf!!!
Le feuillard plastoque, c'est qu'une idée. Voir si je peux récupérer un tendeur, l'outil qui sert à cercler, et faire une boucle autour des poteaux. C'est assez secondaire.
Questions plus sérieuses (enfin pas sur) :
Les coups de marteaux: personne n'a répondu. C'est y que rien ne bouge ?
La toiture : je voudrais isoler la toiture en ballots, pour garder un grand espace dessous. Dans la Paillobible, il est dit qu'on recouvre de mortier au dessus du pignon, et que d'une manière générale, le principe du GREB c'est d'enrober dans du mortier des bottes de paille. Celà signifie-t-il qu'il faille couler du mortier sur les bottes entre chaque chevron ? Le calcul du poids et donc de la section des chevrons peut s'en trouver changer.
Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.
Je salue tous les Grebistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
GREBeur **


Nombre de messages : 48
Localisation : Rouen
Age : 38
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Sam 24 Mar 2007 - 16:54

Bonjour,
La "paillobible", c'est le livre du greb ou est ce une autre ressource?

Sinon, une question pour les clous...

Vu que certains mentionnent les "tendinites" lié au clouage, j'ai vu en passant qu'une certaine marque de bricolage commencant par un C propose a la vente un cloueur electrique sans fils qui enfonce le clou (jusqu'a 15 cm) par de mltiple percussion et apparement a la demmande de l'utilisateur.

Un appareil comme celui ci ne pourrait il pas aider a la pose?

@ bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maisonlevallois.blogspot.com
JB
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 47
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Lun 26 Mar 2007 - 1:04

toute nouvelle expérience est bonne à réaliser, en prenant ses précaution et ensuite à partager...
c'est ce que nous enseigne le GREB!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julio
GREBiste ***


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Lun 26 Mar 2007 - 19:48

Bonjour à tous,
Personne ne me répond sur les coups portés à la structure et au mortier quand on plante les clous de la deuxième ligne de ballots et des suivantes. Pas grave, je ferais des essais.
Quand à moi, je pense démarrer un test Grebeux avec un cabanon. Toiture isolée paille, d'où ma question sur le fait de badigeonner de mortier l'ensemble du toit ou non.
Le cabanou : 7.50 x 3.75 (côtes intérieures sous réserve de trouver des peties bottes de paille, ... sous peu)
Je devrais dessiner le système de raccord fermes/poteaux avec Archicad. Je ferais des liens le moment venu.
A propos des clous et de leur vibrations choquantes, des vis du type de celles qui s'utilisent pour fixer les tôles sur les toits ou similaires... ça éviterait les coups.
Grosse galère en Espagne pour avoir de la chaux. Ils n'en utilisent plus que pour restaurer des monuments. Pour le reste, il existe maintenant "un produit bien plus moderne qu'on ajoute au ciment... et c'est pareil que la chaux!"...
J'en trouverai, sinon faudra que je monte à Perpignan...
Bien le bonsoir à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil19
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 357
Localisation : Corrèze
Age : 52
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Lun 26 Mar 2007 - 19:54

Bonjour

Pour les clous, je n'ai pas la réponse, certainement que c'est pareil pour d'autres :-)
Remplacer les clous par des vis...Tu vas exploser le budget ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 47
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Lun 26 Mar 2007 - 21:37

Slt
je crois que la question des vibrations ne se pose pas. Pourquoi je pense ça ?
parce que si ça se posait pour le plantage des clous, ça se poserai aussi pour les coups donnés dans le coffrage lors du banchage.
de plus, malgré toute mes observations, c'en est une que je n'ai jamais faite... je regarderai bien la prochaine fois !
Concernant la chaux, nous non plus on n'utilise plus la chaux que dans la restauration c'est pour ça que lorsque tu commandes de la chaux st astier NHL 3.5 chez b*** ou P***, ils te livrent de la chaux lafarge nhl3.5Z. Il s n'y connaissent pas grand chose.
enfin, je suis étonné qu'il n'y ai pas un fournisseur vers chez toi??? avec tous ces murs blancs "encaldado" !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
GREBeur **


Nombre de messages : 48
Localisation : Rouen
Age : 38
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Lun 26 Mar 2007 - 22:33

Bonjour,
Pour la question des feuillards plastiques, il existe des boucles autobloquantes qui permet une fixation simple:

On fait le tour des 2 poteaux, on sert et c'est tout!

Raja fait des kits tout pret!

Le surcout de la distance est negligeable vu que l'on peut trouver des kit de 750 m et de 250 boucles pour moins de 30€

Je precise que je ne travaille pas pour eux, mais c'est vrai que ca a l'air pas mal ce systeme...

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maisonlevallois.blogspot.com
vince
GREBeur **


Nombre de messages : 41
Localisation : Orléans
Projet : parler de la technique du GREB
Age : 48
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Mer 18 Avr 2007 - 23:29

Bon, pour les vibrations à cause des clous, on a regardé et ...... il ne se passe rien.
En fait, entre deux rangs de paille il s'est passé 24h au moins en général, le mortier a durci quelque peu et le poteau est bien maintenu dans les deux sens par le mortier.
Donc les coups de marteaux ne font rien au mortier d'en dessous sauf si on tape comme une mule dans le poteau pour enfoncer les clous mais là je ne vois pas bien l'interet

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julio
GREBiste ***


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Sam 21 Avr 2007 - 23:34

Je verrai moi aussi sur le "cabanon" test que je vais démarrer incessamment sous peu dès que j'ai trouvé la paille.
Je vais aussi isoler le toit en paille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 47
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Lun 11 Juin 2007 - 22:39

Un petit détail pratique pour ceux qui veulent éviter de vibrer les poteaux en plantant les clous, laisser les coffrages en place pendant les opérations d'installation de la pailles
dont acte !
;o)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aktivx
GREBeur **


Nombre de messages : 31
Localisation : au coeur de la nucléocratie
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Ven 15 Juin 2007 - 16:32

il existe aussi des clous torsadés! reste le matériaux qui les compose mais ce peut il être un plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al3es.over-blog.fr/
Phil19
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 357
Localisation : Corrèze
Age : 52
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Ven 15 Juin 2007 - 16:47

Pour résister à la condensation qui ne manquera pas d'attaquer le métal composant les clous, on utilise de l'acier galvanisé...je n'en n'ai pas vu de torsadé...mais ça ne veut rien dire.
D'ailleurs l'intéret du clou torsadé n'est-il pas de résister bien mieux à l'arrachement ?

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surlapaille
GREBquoi? *


Nombre de messages : 6
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Jeu 21 Juin 2007 - 20:17

Bonsoir à tous,
J'ai lu votre livre et j'ai commencé à lire toutes les discussions ici.
Je suis maçon (écologique), d'un age plus que certain (mais toujours jeune dans l'âme) et je m'interesse de prés à la construction écologique et en particulier en bottes de paille.

Si j'interviens dans cette discussion, c'est qu'effectivement les questions que pose Julio sont interpellantes :
- il semble certain que les seules vibrations du marteau vont désolidariser les pointes de leur gange de "béton" au bout de 24 h seulement de séchage. Dans mon métier, je l'ai constaté souvent dans des bétons ou enduits de ciment. Là, nous avons affaire à un "enduit" encore plus friable d'aprés la composition que vous préconnisez. Je pense qu'un temps de séchage beaucoup plus long (7 à 10 jours) devrait être respécté avant d'emettre des vibrations sur la structure sous peine de voir le travail de solidarisation réduit à néant et donc d'avoir une structure fragilisée.

-En ce qui concerne les tendeurs metalliques, beaucoup de ressources déconseillent l'utilisation de métal dans la paille pour éviter la création de points de condensation ; Votre site est le seul à en proposer l'utilisation.
Ce là parait un peu paradoxal, alors que c'est à la suite d'étude canadienne que ce grave défaut a été mis à jour (pourissement de la paille autour des masses metalliques enfermées dans les murs).Vous devriez trouver une autre solution garantissant la longévité de la paille.

J'éspére que mes reflexions pourront contribuer à améliorer votre jeune technique et à la rendre plus sûr pour ceux qui l'utilisent.
Je vais continuer à suivre vos débats et à y participer dans la mesure de mes connaissances.


Cordialement,
Henri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil19
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 357
Localisation : Corrèze
Age : 52
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Ven 22 Juin 2007 - 17:23

Bonjour à tous

surlapaille a écrit:

- il semble certain que les seules vibrations du marteau vont désolidariser les pointes de leur gange de "béton" au bout de 24 h seulement de séchage.
Que penses-tu de l'idée de JB : laisser les coffrages en place pendant les opérations de mise en place de la paille + plantage des clous ?

Citation :
-En ce qui concerne les tendeurs metalliques [... ]Vous devriez trouver une autre solution garantissant la longévité de la paille.
Un rapide calcul donne moins de 3g de condensation par m² et par jour pour 20°C à l'int et -10°C à l'ext...3g pour 1m² ça ne fait pas beaucoup et c'est largement "gérable" par la paille.
Et 1 m² d'épaisseur de tendeur c'est énorme, ça en fait des feuillards !!!
Avec la technique du Greb, le tendeur métallique est à 5°C (avec l'hypothèse de base) et il ne faut pas oublier que ce tendeur est entre 2 morceaux de bois (isolant et peu respirant (mu=40))

Je serai intéressé de lire cette étude, pour voir les montage qu'ils ont étudiés

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surlapaille
GREBquoi? *


Nombre de messages : 6
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Ven 22 Juin 2007 - 23:00

Phil19 a écrit:
Bonjour à tous

surlapaille a écrit:

- il semble certain que les seules vibrations du marteau vont désolidariser les pointes de leur gange de "béton" au bout de 24 h seulement de séchage.
Que penses-tu de l'idée de JB : laisser les coffrages en place pendant les opérations de mise en place de la paille + plantage des clous ?

Bonsoir,
Je n'ai pas un haut niveau internet et j'éspére que j'ai réussi à encadrer ta question ( Tu permets que je te tutoie)?!

Je parlais precedement d'un plus long temps de séchage ! je ne pense pas que laisser les banches en place lors du clouage de la partie supérieure(quelques heures de répit) change le probléme ; car, il va falloir remonter les banches et à nouveau vibrer la structure.
je pense que la solution est plus dans un mise à plat des problémes(j'en retrouve quelques uns à la relecture de ton livre) que soulévent ta jeune technique quitte à en repenser certains preceptes.
J'ai participé l'année passée à un stage de Pascal Thépaut et j'ai été passionné par l'utilisation minimum du bois qu'il faisait. De plus, il n'utilise qu'une seule section de bois sur tout son chantier ; c'est vraiment fabuleux de voir la simplicité et la rapidité de ce travail qui plus est reproductible par n'importe qui, sans connaissance particuliére.
Vous devriez vous interresser à ce type de technique qui simplifie énormément le travail et limite l'utilisation du bois. Vous pourriez éventuellement vous en inspirer pour améliorer votre technique.
je mets beaucoup de temps à rédiger et il est déjà tard : bonne nuit à tous.

Cordialement,
Henri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 47
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Sam 23 Juin 2007 - 1:03

Bonjour Henry
Merci de tes commentaires, qui nous permettent d'approfondir les différents points qui paraissent te questionner ...
En premier lieu, ta réflexion sur la vibration des clous est partiellement juste car elle prend en compte l'aspect "onde de choc" dans la structure (en passant, cela me permet d'apporter un bémol à ce que je disais concernant l'utilisation d'un appareil électrique style perfo pour vibrer, ce que je trouve du coup moins intéressant), mais par contre, elle ne prend pas en compte le mortier, sa texture, sa structure et sa souplesse. Je ne suis pas sur que ce soit mieux si le mortier a fait sa prise (7 jours), ce qui pourrait faire apparaître des fissures...
Vous remarquez que j'utilise le conditionnel, car ce sont des hypothèses et au jour d'aujourd'hui, ni dans un cas ni dans l'autre (avant ou après la prise, vu que les deux ont été réalisés), il n'a été constaté de désordre...

Dans tous les cas, Phil19, ta réflexion est juste et justifié et désormais, lors du stage nous faisons comme tu le dis, c'est à dire nous installons la paille, les clous et les feuillards avant de décoffrer...

Citation :
J'ai participé l'année passée à un stage de Pascal Thépaut et j'ai été passionné par l'utilisation minimum du bois qu'il faisait. De plus, il n'utilise qu'une seule section de bois sur tout son chantier ; c'est vraiment fabuleux de voir la simplicité et la rapidité de ce travail qui plus est reproductible par n'importe qui, sans connaissance particuliére.
Vous devriez vous interresser à cetype de technique qui simplifie énormément le travail et limite l'utilisation du bois. Vous pourriez éventuellement vous en inspirer pour améliorer votre technique.

Je serais très heureux de connaitre la technique qu'il utilise !!
bien-sur :o) et au contraire, car si l'autoconstructeur ne peut pas ,pour diverses raisons, construire avec la technique du GREB, quelle technique puis-je lui conseiller?
Tu me dis que sa technique est reproductible. C'est pour moi un élément fondamental !
Si aujourd'hui je suis capable de former à la technique du GREB, c'est parce que c'est la seule aujourd'hui dont le process de réalisation est clairement défini, de A à Z, abordant tous les aspects architecturaux d'une maison individuelle.
S'il existe une autre technique dont je n'ai pas la connaissance et qui a les mêmes qualités, voire de nouvelles que je ne soupçonne pas, je suis preneur, bien-sur...

Est-ce qu'il existe une documentation?
un film?
des photos?
quelque chose sur lequel s'appuyer pour échanger à ce propos? débattre et faire progresser la construction en paille?

Hier, j'ai rencontré quelqu'un qui voulait contruire une maison en paille tellement particulière (avec des rondeurs partout) que je n'étais pas sur qu'il puisse utiliser la technique du GREB, quoique...
Je n'ai rien pu lui proposer d'autre, dans le cadre d'une autoconstruction en paille...
Si tu m'apportes de nouvelles réponses, c'est encore la construction en paille qui y gagne !!!

D'autres techniques répondent à d'autres exigences, ont d'autres contraintes. Ce qui est difficile, c'est d'en parler, car aujourd'hui, la technique du GREB est la seule et unique technique identifiée, décrite et détaillée sur laquelle on peut échanger...
Pour les autres technique, c'est chacun fait un peu comme il veut, comme il peut et il n'est pas encore né le jour ou Philippe Liboureau pourra transmettre sa (ses) techniques de construction avec autant de simplicité que nous l'avons fait dans notre livre...

Quant à la technique du GREB, ce n'est pas la notre, je ne la revendique pas , je n'en suis pas l'inventeur, je n'en ai pas cette prétention.
Par contre, je pense être celui qui la connait et la maîtrise la mieux...

A bientot
Cordialement, en attendant avec impatience des nouvelles de cette technique !!!!!

JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julio
GREBiste ***


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Sam 23 Juin 2007 - 21:59

Bonsoir,

***Propos supprimés ne respectant pas la chartre du forum svp***

***Phil19***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surlapaille
GREBquoi? *


Nombre de messages : 6
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Dim 24 Juin 2007 - 1:04

Bonsoir
****Propos supprimés ne respectant pas la charte du forum ****

***Phil19***

Cordialement,
Henri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 47
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Des clous   Dim 24 Juin 2007 - 10:00

Bonjour

Le message de Surlapaille a été transféré dans le forum "autres techniques"
Voici le lien : ICI
et j'en fait une copie ici
Citation :
Bonjour,
Oui, tu as peut-être raison sur les 7 jours de séchage ?
Mais,
si vous mettiez tous les clous du bas en haut avant de pratiquer le
coulage, il n'y aurait plus de vibrations puisque vous visser les
banches.

En ce qui concerne la technique dont je parlais, ce
n'est pas Philippe Liboureau, mais Pascal Thépaut et il la transmet
trés simplement pendant ses stages et remet à la fin de ceux ci un
document technique qui permet de reproduire sa méthode.

Je te donne le lien de l' asso locale qui organise les stages avec Pascal et d'autres formés à sa technique : http://www.kejal.fr

J'essaye de joindre une photo de son travail :
C'est
une maison de 9 m sur 7m sur 1 niveau et demi où a eu lieu le stage. En
principe, il suffit d'une personne pour préparer les murs et fermettes
et de deux personnes pour mettre tout ça debout.
J'ai l'impression qu'il est difficile de faire plus simple ?

Cordialement,
Henri

Citation :
Mais, si vous mettiez tous les clous du bas en
haut avant de pratiquer le coulage, il n'y aurait plus de vibrations
puisque vous visser les banches

Impossible hélas, car il serait vraiment difficile de passer les ballots sans y laisser sa peau (au 1er sens du terme) !!!!
lol

Citation :
En ce qui concerne la technique dont je parlais,
ce n'est pas Philippe Liboureau, mais Pascal Thépaut et il la transmet
trés simplement pendant ses stages et remet à la fin de ceux ci un
document technique qui permet de reproduire sa méthode.

Oups, excuse moi, je n'ai pas été clair et j'ai fait un raccourcis rapide qui a nuit à mon propos.
Pascal Thépaud fait et développe un technique, qu'il diffuse localement, sans intervenir dans le réseau national et avec humilité.
Je ne connais pas précisément sa technique, même si je la suppose. Donc, je citais philippe Liboureau car il est pour moi un peu le représentant national, le "communiquant" qui porte aux autoconstructeurs une technique différente de la technique du GREB.
Malheureusement, je suis toujours en attente d'un "descriptif", un document technique, même simplifié, qui permettrai de parler technique en ayant des éléments.
Donc, effectivement, la technique du GREB a des défauts qu'il ne faut certainement pas nier, mérite d'être modifiée dans certains cas, mais je le répète c'est aujourd'hui la seule technique identifiée et décrite aussi précisément.

Donc, si Philippe Liboureau lit ce post, j'espère que ça l'incitera à rédiger un petit document qui pourrait aider les autoconstructeurs, notamment pour comparer et choisir celle qui s'approche le plus de ses besoins et de ses capacités.

Citation :
C'est une maison de 9 m sur 7m sur 1 niveau et
demi où a eu lieu le stage. En principe, il suffit d'une personne pour
préparer les murs et fermettes et de deux personnes pour mettre tout ça
debout.
J'ai l'impression qu'il est difficile de faire plus simple ?

Je ne réponds pas sur ce fil, mais vais modifier et créer un sujet sur le thème des autres techniques...
Ne perdons pas de vuie que le thème ici, c'est les clous.... lol

@+
JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des clous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des clous
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Utilisation des clous pour accrocher le mortier
» pb sur clous annelés
» Vieux clous de l'armée...
» De bois de fil & de clous
» boîte à clous ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Grands Thèmes :: La paille-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit