APPROCHE-Paille


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils +33 (0)980-328-323
Association APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Questions générales à propos de la méthode du GREB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marieetjul
GREBquoi? *


Nombre de messages : 11
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Questions générales à propos de la méthode du GREB   18.03.08 0:53

Bonjour,

Je voudrais d'abord présenter ma démarche de construction puis poser tout un ensemble de question qui me sont venues. Je suis désolé cela peut faire beaucoup de lecture d'un coup mais je pense qu'il est important de mener une démarche d'ensemble dans ce genre de projet.

Ma démarche est la suivante :
1. Ancien -> Construction : Ce que nous trouvions dans l'ancien ne nous plaisez pas surtout à la vue des tarifs pratiqués
2. Construction -> Autoconstruction : Les économies possibles, les retours de problèmes nombreux et variés avec des professionnels, la possibilité de faire plein de choses soi-même, d'apprendre et de réaliser, et la possibilité surtout de penser plus loin que les 'pro' du batiment qui manient avec virtuosité le complexe brique/laine de verre/plaques de platre
3. Traditionnel -> Bois : Quite à construire, autant essayer de construire sain, économique à la réalisation, économique à l'usage. La grande force du bois est de permettre une isolation répartie ce qui me semble la clé de voute d'une isolation de qualité
4. Bois ossature -> Paille : Une fois la décision de faire une ossature bois avec isolation répartie prise, il faut trouver un isolant performant mais aussi économique et quite à faire sain : la paille s'est alors présenté à moi.

La conclusion c'est que dans cette démarche ce n'est pas la fibre écologique qui m'a guidé en premier plan, mais bien la volonté de faire économique: économie à la réalisation en terme de matériaux et de temps de mise en oeuvre, et économie de fonctionnement pour le chauffage et le rafraichissement (par exemple je pense sérieusement à toilettes seches, récupération eau pluie, eau chaude solaire ...mais tout cela avec un maximum d'autoconstruction). Je suis donc prêt à utiliser des méthodes/matériaux qui ne sont pas parfaits du point de vue écologique (engins, pse ou laine de roche si nécessaire ...). Peut être que cela chagrinera un certain nombre de personnes, mais je n'ai que 60k€ pour la réalisation de la première tranche de la maison (bati, branchements, assainissement, au moins une partie habitable ...). Donc on peut dire que je viens à l'écologie de manière pragmatique, parce que c'est le moyen à long terme de faire l'économie de notre planete !

Mon idée de maison serait en R+1 avec le +1 petit sous rampant (hauteur des murs du : 2m). Orientation Sud evidement, Toit 2/4 pentes 30% de pente (urbanisme du sud ouest) donc, protections à l'ouest pour les intempéries du vent d'autan, pieces de services/tampons au nord, cuisine repas plutôt sud ou est, suite parentale en bas, 3 chambres à l'étage, eventuellement mezzanine sur vide sur pièce de vie avec un poele (au moins scandinave, peut être de masse mais il semble que ce ne soit pas essentielle pour une maison solaire et bien isolée). Surface habitable ~160m², surface de mur ~200m² (pour l'ordre d'idée). J'essaye aussi d'y insérer les principes d'une véranda solaire pour gagner en chauffage mais c'est pas évident ..

Mes questions principales :

- Je vois beaucoup de maisons pailles avec toit à pente (>30%) sur approche paille ou ailleurs, et il me semble plutôt que cette méthode de construction est adaptée pour les climats froids (forte isolation mais moindre inertie..). Je me demande qu'elle est l'adéquation d'une telle méthode constructive avec le climat de par chez moi, à savoir la région toulousaine où il faut aussi penser à ce protéger de la chaleur estivale et du vent qui rend fou !
- Le reproche principal que je ferais dans une maison à étage avec plancher bois c'est la transmission des bruits à travers ce même plancher, aussi bien les bruits d'impact que la transmission des bruits aériens du rdc vers l'étage, alors qu'un plancher béton est quand même il me semble bien supérieur de ce point de vue. Ma grande intérrogation est donc comment s'y prendre pour résoudre ce problème : peut on imaginer un plancher lourd qui fasse preuve des même qualités que le plancher béton, mais à ce moment l'ossature est elle assez costaud pour porter tout ca, ou alors en plus il faut ajouter des piliers pour porter tout ca ??

"" Voir les autres sous sections du forum pour les questions particulières ..."


Dernière édition par marieetjul le 18.03.08 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijules
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 481
Localisation : Nantes (maisdon sur sèvre)
Projet : maison ossature bois et isolation paille
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Questions générales à propos de la méthode du GREB   18.03.08 1:34

elles m'intéressent bien ces questions parce que moi aussi je m'en pose un paquet!
J'attends les réponses avec impatience!

_________________
Le site de notre maison GREB "Fermacell terminé au RDC"
==> http://maison.julesetstef.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison.julesetstef.free.fr/
JB
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 736
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 46
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Questions générales à propos de la méthode du GREB   18.03.08 1:52

Bonjour à tous...

Cette réflexion est très riche et de nombreux points méritent réponse.
Toutefois, il est impossible de laisser de tels messages sur le forum ! les réponses vont partir dans tous les sens et il n'y aura alors pas de fil de discussion.

Donc, je t'invite à copier ton message sur un fichier sur ton PC et de copier-coller les questions une par une et ouvrir un sujet dans les chapitres correspondant (ossature, fondation, mortier....) le forum a été organisé pour ça.

Je te promets que les réponses seront beaucoup plus intéressantes et surtout, ça ne rebutera pas le forumeux qui préfère surfer d'une question à une autre, et d'apporter une réponse qu'il a sous la dent à ce moment là....

Aller, courage, il faut disséminer les graines pour avoir une bonne récolte!

Au fait, n'oublie pas de cliquer sur "surveiller ce sujet" juste en dessous.

à bientot sur tout le forum !
jb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marieetjul
GREBquoi? *


Nombre de messages : 11
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Questions générales à propos de la méthode du GREB   18.03.08 12:46

Je tiens compte de la remarque de JB et je reposte ce message. Ici le message principal et les questions subsidiaires dans les autres sections.

Bonjour,

Je voudrais d'abord présenter ma démarche de construction puis poser tout un ensemble de question qui me sont venues. Je suis désolé cela peut faire beaucoup de lecture d'un coup mais je pense qu'il est important de mener une démarche d'ensemble dans ce genre de projet.

Ma démarche est la suivante :
1. Ancien -> Construction : Ce que nous trouvions dans l'ancien ne nous plaisez pas surtout à la vue des tarifs pratiqués
2. Construction -> Autoconstruction : Les économies possibles, les retours de problèmes nombreux et variés avec des professionnels, la possibilité de faire plein de choses soi-même, d'apprendre et de réaliser, et la possibilité surtout de penser plus loin que les 'pro' du batiment qui manient avec virtuosité le complexe brique/laine de verre/plaques de platre
3. Traditionnel -> Bois : Quite à construire, autant essayer de construire sain, économique à la réalisation, économique à l'usage. La grande force du bois est de permettre une isolation répartie ce qui me semble la clé de voute d'une isolation de qualité
4. Bois ossature -> Paille : Une fois la décision de faire une ossature bois avec isolation répartie prise, il faut trouver un isolant performant mais aussi économique et quite à faire sain : la paille s'est alors présenté à moi.

La conclusion c'est que dans cette démarche ce n'est pas la fibre écologique qui m'a guidé en premier plan, mais bien la volonté de faire économique: économie à la réalisation en terme de matériaux et de temps de mise en oeuvre, et économie de fonctionnement pour le chauffage et le rafraichissement (par exemple je pense sérieusement à toilettes seches, récupération eau pluie, eau chaude solaire ...mais tout cela avec un maximum d'autoconstruction). Je suis donc prêt à utiliser des méthodes/matériaux qui ne sont pas parfaits du point de vue écologique (engins, pse ou laine de roche si nécessaire ...). Peut être que cela chagrinera un certain nombre de personnes, mais je n'ai que 60k€ pour la réalisation de la première tranche de la maison (bati, branchements, assainissement, au moins une partie habitable ...). Donc on peut dire que je viens à l'écologie de manière pragmatique, parce que c'est le moyen à long terme de faire l'économie de notre planete !

Voici mon projet : mon idée de maison serait en R+1 avec le +1 petit sous rampant (hauteur des murs du : 2m). Orientation Sud evidement, Toit 2/4 pentes 30% de pente (urbanisme du sud ouest) donc, protections à l'ouest pour les intempéries du vent d'autan, pieces de services/tampons au nord, cuisine repas plutôt sud ou est, suite parentale en bas, 3 chambres à l'étage, eventuellement mezzanine sur vide sur pièce de vie avec un poele (au moins scandinave, peut être de masse mais il semble que ce ne soit pas essentielle pour une maison solaire et bien isolée). Surface habitable ~160m², surface de mur ~200m² (pour l'ordre d'idée). J'essaye aussi d'y insérer les principes d'une véranda solaire pour gagner en chauffage mais c'est pas évident ..

Mes questions principales primordiales très importantes :-D :

- Je vois beaucoup de maisons pailles avec toit à pente (>30%) sur approche paille ou ailleurs, et il me semble plutôt que cette méthode de construction est adaptée pour les climats froids (forte isolation mais moindre inertie..). Je me demande qu'elle est l'adéquation d'une telle méthode constructive avec le climat de par chez moi, à savoir la région toulousaine où il faut aussi penser à ce protéger de la chaleur estivale et du vent qui rend fou !
- Le reproche principal que je ferais dans une maison à étage avec plancher bois c'est la transmission des bruits à travers ce même plancher, aussi bien les bruits d'impact que la transmission des bruits aériens du rdc vers l'étage, alors qu'un plancher béton est quand même il me semble bien supérieur de ce point de vue. Ma grande intérrogation est donc comment s'y prendre pour résoudre ce problème : peut on imaginer un plancher lourd qui fasse preuve des même qualités que le plancher béton, mais à ce moment l'ossature est elle assez costaud pour porter tout ca, ou alors en plus il faut ajouter des piliers pour porter tout ca ??
- Le PDF de présentation de la méthode fait état d'un prix au m² autour de 15€ (ossature, paille, mortier, clous et vis?). Cela correspond-t-il à vos expériences ? Est-ce que cela inclus les subtilités comme : baie vitrée, changements d'angle...

Et merci de voir aussi les questions particulières que j'ai postées dans les sections fondations, charpente, paille et général.

Merci beaucoup pour vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foehn
GREBeur **


Nombre de messages : 49
Localisation : 81 bientot 41
Projet : construction, reconversion
Age : 38
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Questions générales à propos de la méthode du GREB   18.03.08 13:12

Bonjour !

Citation :
Le reproche principal que je ferais dans une
maison à étage avec plancher bois c'est la transmission des bruits à
travers ce même plancher, aussi bien les bruits d'impact que la
transmission des bruits aériens du rdc vers l'étage, alors qu'un
plancher béton est quand même il me semble bien supérieur de ce point
de vue.
Pas d'accord pour deux raisons :
Lecture de "l'isolation phonique écolo" (que je n'ai pas sous la main, désolé pour l'auteur...) ou l'on nous explique qu'un plancher beton n'est pas la panacée, et qu'il y a netement mieux, et encore qu'il n'y a pas que le plancher a prendre en compte.
Experience pratique : la maison de ma mere plafont torchis + parquet + moquette, résultat exceptionel !
Citation :
peut on imaginer un plancher lourd qui fasse
preuve des même qualités que le plancher béton, mais à ce moment
l'ossature est elle assez costaud pour porter tout ca
Tu aurras surement de nombreux retours d'expérience la dessus, mais j'ai fait des petits calculs et rien que le bois de la structure est capable de suporter de nombreuses tonnes, donc pour moi c'est tout a fait envisageable (mais vérifications a faire avec les données précises du projet tout de meme !)

Stève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julio
GREBiste ***


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Questions générales à propos de la méthode du GREB   18.03.08 14:55

Bonjour,
En vrac :
- Je me demande qu'elle est l'adéquation d'une
telle méthode constructive avec le climat de par chez moi, à savoir la
région toulousaine où il faut aussi penser à ce protéger de la chaleur
estivale et du vent qui rend fou !
Votre serviteur a construit en Espagne, Aragon... question chaleur, désolé, mais on est mieux loti que Toulouse (que je connais très bien, le Flo de la grande époque, la Cave, etc)
- Toit, le mien : 10º
- La méthode Julio me semble interessante à
condition d'isoler le vide à l'intérieure. Je serais assez enclin à
penser que la paille n'est pas très adaptée pour l'isolation en toiture.
Ah bon! Et pourquoi donc ? Quant à isoler le vide le la ferme a Julio... franchement je ne le crois pas nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marieetjul
GREBquoi? *


Nombre de messages : 11
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Questions générales à propos de la méthode du GREB   18.03.08 15:12

Julio a écrit:
Bonjour,
Votre serviteur a construit en Espagne, Aragon... question chaleur, désolé, mais on est mieux loti que Toulouse (que je connais très bien, le Flo de la grande époque, la Cave, etc)
- Toit, le mien : 10º
A c'est intéressant ca, et alors question fraicheur et inertie ca va tout bien ?
Julio a écrit:
- La méthode Julio me semble interessante à
condition d'isoler le vide à l'intérieure. Je serais assez enclin à
penser que la paille n'est pas très adaptée pour l'isolation en toiture.
Ah bon! Et pourquoi donc ? Quant à isoler le vide le la ferme a Julio... franchement je ne le crois pas nécessaire.
Ce qui me pose problème avec la paille en toiture c'est le poids au m² (à comparer avec la ouate de cellulose qui ma solution alternative) et puis il n'y a pas le mortier pour protéger de l'eau, bestioles ... d'ou mon questionnement

Et merci pour vos réponses, ne pas hésiter à donner votre avis dans mes autres postes, en ce moment c'est la plein période de réflexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marieetjul
GREBquoi? *


Nombre de messages : 11
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Questions générales à propos de la méthode du GREB   19.03.08 10:38

Foehn a écrit:
Citation :
Le reproche principal que je ferais dans une
maison à étage avec plancher bois c'est la transmission des bruits à
travers ce même plancher, aussi bien les bruits d'impact que la
transmission des bruits aériens du rdc vers l'étage, alors qu'un
plancher béton est quand même il me semble bien supérieur de ce point
de vue.
Pas d'accord pour deux raisons :
Lecture de "l'isolation phonique écolo" (que je n'ai pas sous la main, désolé pour l'auteur...) ou l'on nous explique qu'un plancher beton n'est pas la panacée, et qu'il y a netement mieux, et encore qu'il n'y a pas que le plancher a prendre en compte.
Experience pratique : la maison de ma mere plafont torchis + parquet + moquette, résultat exceptionel !
Bonjour, effectivement j'ai recherché quelques informations en partant de "l'isolation phonique écologique" et je suis tombé sur des documenst de cstc, qui précise quand dans un plancher bois sur ossature bois le principal problème c'est la transmission des bruits latéraux, donc qu'il faut utiliser une "méthode judicieuse" de montage du plancher lui-même dans l'ossature ; mais impossible de trouver quel est ce montage "judicieux" !!!
Foehn a écrit:
Citation :
peut on imaginer un plancher lourd qui fasse
preuve des même qualités que le plancher béton, mais à ce moment
l'ossature est elle assez costaud pour porter tout ca
Tu aurras surement de nombreux retours d'expérience la dessus, mais j'ai fait des petits calculs et rien que le bois de la structure est capable de suporter de nombreuses tonnes, donc pour moi c'est tout a fait envisageable (mais vérifications a faire avec les données précises du projet tout de meme !)
Je pense à une chose, peut être que la paille des murs à un effet d'isolement acoustique, et qu'en envisageant simplement un montage flottant sur le plancher bois d'étage cela peut suffir ? Y-a-t-il des retours d'expérience dans ce domaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions générales à propos de la méthode du GREB   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions générales à propos de la méthode du GREB
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions générales a propos d'une caille de chine
» questions générales sur mon calo
» Questions générales sur les utris
» Questions générales sur Solidworks
» petites questions générales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Général :: Questionnement Philosophique-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit