APPROCHE-Paille


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils +33 (0)980-328-323
Association APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Présentation et questions sur mon futur projet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
vincent
GREBquoi? *


Nombre de messages : 10
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Présentation et questions sur mon futur projet   28.08.17 13:38

Bonjour à tous ! Je m'appelle Vincent, ma compagne et moi sommes entrain d'acheter un terrain entre Revel et Castelnaudary (commune de Verdun en lauragais) et avons pour projet de construire un R+1 en Greb. Nous en sommes au stade des plans et j'aurai besoin de vos conseils.
Nous souhaitons une forme rectangulaire simple et une surface habitable de 100m2. Nous avons un budget limité, environ 70000 euros. Je pense me faire accompagner sur les plans de l'ossature et la pose de la charpente car je suis novice dans la construction. En espérant ne pas avoir de mauvaise surprise lors de l'étude de sols bien entendu (même si nous ne sommes pas dans une zone d'argile gonflante).
Nous souhaitons limiter un peu la hauteur du bâtiment principalement pour faciliter la mise en œuvre, l'idée serait de ne pas dépasser de beaucoup les 6 mètres(afin d'éviter un 3ème niveau d'échafaudage). La pente de toit est imposée par le PLU entre 25 et 35 %(toiture à 2 pans). Je pense donc la faire à 15° (environ 27%) pour faciliter les découpes à la radiale et limiter la hauteur.
Je pense limiter la hauteur à 1m80 ou 90 en bas de pente au R+1 . Mais la difficulté pour trouver un bon compromis entre confort, hauteur de fenêtre, faire rentrer la lumière en hiver et pas en été grâce aux débords de toit et hauteur de pignon me fait me demander s'il ne serait pas plus simple de faire un étage plein avec des hauteurs “classiques”, une charpente à fermette bardé à l'extérieur (moins complexe qu'un enduit en hauteur).
Qu'en pensez vous ? Une charpente à fermette est elle vraiment plus simple à poser et moins chère que des chevrons porteurs? N'est elle pas complexe à isoler?(ouate de cellulose en vrac?)

Merci pour votre aide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
léo
GREBeur **


Nombre de messages : 30
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   28.08.17 15:59

Salut Wink ,

Moi je crois que je suis jamais passé par la phase ''présentation'' Embarassed , j'ai beaucoup lu avant d'intervenir.

Je sais pas si c'est le lieu pour les ''conseils'', et je vais m'en tenir à ce que je connais (nous on fait un projet en plusieurs modules/étapes pour éviter la RT 2012).
. Donc pour nous les coupes à la radiales ne sont pas un problème, on trouve l'angle souhaité avec quelques essais sur les chutes (nombreuses). J'en ai une de base (quasi premier prix) et je suis bluffé par la précision. Les angles sont principalement foirés (en fait quasi jamais) par le ''flash'' du bois ou (si tu commandes pas du bois d'ossature) les ''irrégularités'' de sciage.

Pour tes questions de toiture, perso on l'a envisagé différemment (avec un budget à peu près identique). On a souhaité resté sur ''le moins de recours à l'industriels et matériel de levage possible''. En gros on a choisi la solution, bien sûr en fonction de nos souhaits, mais aussi de nos possibilités en cas de coup dur. Du coup, une radiale, une visseuse, et deux personnes au minimum, peuvent tout faire (et acheter le bois évidemment). Toute aide supplémentaire fait avancer plus vite que prévu et économise de l'énergie, mais on y est pas lié.

Bonne chance à vous Wink (avec ce budget, je sais pas si vous avez le terrain ? mais commencez à gratter un max de récup' amha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
GREBquoi? *


Nombre de messages : 10
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   28.08.17 17:07

Salut! Merci pour ta réponse, je me suis peut être mal exprimé sur "les découpes à la radiale" il est facile de régler n'importe quel angle mais d'autant plus simple et rapide à l'exécution si l'angle est préréglé à la radiale et que ça correspond à ce que l'on recherche.
Pour les questions de toiture quand tu dis que tu l'as envisagé différemment pourrais tu m'expliquer quel est le choix que tu as retenu car il me semble que en chevron porteur (poutre en I) ou en fermette elles sont levables à la main. (à plusieurs bien entendu)
Le budget est hors terrain et oui je passe pas mal de temps sur le bon coin en ce moment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
léo
GREBeur **


Nombre de messages : 30
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   28.08.17 22:30

Ben nous on fait en planches, il est possible qu'il y ait plus de volume de bois qu'une tradi, mais pas de grosses pièces. c'est ''limite'' à isoler et porter le plafond à priori (mais nous on habite pas les combles). Les fermettes c'est encombrant surtout (mais on a hésité aussi, d'ailleurs il y a aussi en se rencardant des fermettes ''pas aux côtes'', comme la menuiserie fenêtre ;-) on a failli prendre une charpente à ''pas cher'').
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
léo
GREBeur **


Nombre de messages : 30
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   28.08.17 22:42

rajout
vincent a écrit:
il est facile de régler n'importe quel angle mais d'autant plus simple et rapide à l'exécution si l'angle est préréglé à la radiale et que ça correspond à ce que l'on recherche.
Je ne me suis pas non plus très bien exprimé Wink Pour nous, le problème des angles vient du bois Wink (souvent le flash, mais aussi des faces pas forcément ''à l'équerre'', etc...) Du coup, ce que je pense c'est que tu gagnes plus de précision avec un bon bois, que par un choix prédéfini d'angle de pente.
Pour info, on vient de me parler qu'il se trouve du bois ''d'ossature'' (c'est la qualité qu'il faut demander) (y compris douglas avec peu d'aubier), au nord de toulouse. C'est du bois droit, raboté 4 faces (et chanfreiné si j'ai bien compris). Plus cher au m3 mais avec le recul j'hésiterai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
GREBquoi? *


Nombre de messages : 10
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   30.08.17 9:39

Salut! Merci pour tes conseils! Pour le choix du type de charpente il faut que je continue à chercher... Pour le bois dont tu me parles pourrais tu me donner le nom de la scierie, ça vaut le coup de demander! Comme on est très proche de la montagne noire il y en a beaucoup du coup ce ne sera pas facile de faire le bon choix Smile
Concernant mon questionnement sur les hauteurs c'est peut être un faux problème. Peut être vaut il mieux accepter de monter et démonter l'échafaudage de nombreuses fois plutôt que de vouloir trop limiter la hauteur... A méditer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicolas
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 697
Localisation : Nantes (44)
Projet : GREB R+1 11x7m-emmenagé
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   30.08.17 21:23

Salut
Je pense qu'un bas de pente à 1,80-1,90 ça ne fonctionne pas.
D'une part tu ne gagnes pas grand chose en hauteur à échafauder. Pour ma part, même, avec un bas de pente à 90 cm, et un faitage à 6,80, ca restait haut et compliqué
D'autre part la stabilité des murs me parait hasardeuse en chevrons porteurs, ou alors il faut sans doute des entraits retroussés et ça complique le truc. En tout cas ça me paraît un volet à vérifier sérieusement avec un charpentier ou bureau d'études.
Des fermettes en triangle simple, en revanche, rigidifient l'ossature.
Et question pose du plafond, c'est tout plat, plus facile

J'ai fait des chevrons porteurs. Je pense que c'est plus facile à isoler en ouate insufflée (je ne sais d'ailleurs pas comment on fait pour faire des caissons avec des fermettes). Mais il faut une faitière, donc des poteaux dans l'axe, et ça complique nettement l'ossature et le plan de la maison. Ca prend du temps à installer (faitière, découpes, fixations haut/bas, caissons, etc)
Des fermettes reviennent au même prix, ou peut-être même un peu moins cher. Pose rapide, isolation possible en ouate soufflée. ça peut être posé + parepluie + toiture en très peu de temps, et donc adieu la bâche (qui est un truc très très pénible, notamment à 6 m de haut)

mon plan était un peu compliqué, je m'en rends compte rétrospectivement. Un plan simple, c'est plus vite construit, moins d'energie, et moins cher. 70 000 euros pour 100 m2, c'est supershort. Il faudra aller au plus simple, et enlever le maximum de trucs. et ensuite encore en enlever d'autres. l'idée des modules / étapes indépendants est une bonne solution. Et la récup à donf' aussi. Voire même faire les plans après avoir acheté des fermettes et des fenêtres "pas aux cotes".
à+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
GREBquoi? *


Nombre de messages : 10
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   03.09.17 20:35

Salut Nicolas! Tout d'abord merci pour ta réponse et désolé j'ai mis 10 plombes à te répondre car je n'avais pas internet ce week end.
Concernant ma problématique de hauteur j'en arrive aussi à la conclusion que si je choisis un étage il faut assumer et ne pas risquer de faire un bâtment "entre deux" qui serait inconfortable.
Je ne savais pas du tout qu'une charpente en chevron porteur pouvait écarter les murs alors que les fermettes solidarisent. C'est très intéressant et cette solution prend tout son sens en plus de l'aspect financier. Je suis entrain de chercher des infos à ce sujet. Concernant l'isolation, la ouate est soufflée entre les fermes simplement ou faut il réaliser des caissons au milieu des fermes?
Ayant bien conscience que mon budget est très limite je suis ouvert à toutes les idées! Je ne connaissais pas les charpentes ou menuiseries "pas aux côtes". J'essaie de chercher des infos à ce sujet sur internet mais sans succès pour le moment. S'agit il de prospecter auprès des entreprises ou y a t-il des sites internet ou je pourrais trouver des infos?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicolas
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 697
Localisation : Nantes (44)
Projet : GREB R+1 11x7m-emmenagé
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   03.09.17 21:09

Salut
Pour insuffler de la ouate, oui, il faut faire des caissons. Pour ma part c'était des chevrons porteurs en poutre en I. Entretoises entre les poutre, servent à éviter le deversement, et servent aussi à faire les caissons (longueur maxi des caissons =3 m)
En revanche, pour répandre (souffler) de la ouate en combles perdus, pas besoin de caisson. Ca se fait directement sur le pare-vapeur.
à +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
GREBquoi? *


Nombre de messages : 10
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   03.09.17 21:44

nicolas a écrit:
Salut
Pour insuffler de la ouate, oui, il faut faire des caissons. Pour ma part c'était des chevrons porteurs en poutre en I. Entretoises entre les poutre, servent à éviter le deversement, et servent aussi à faire les caissons (longueur maxi des caissons =3 m)
En revanche, pour répandre (souffler) de la ouate en combles perdus, pas besoin de caisson. Ca se fait directement sur le pare-vapeur.
à +
Donc j'avais bien compris le principe Smile

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
GREBquoi? *


Nombre de messages : 10
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   17.09.17 14:01

Bonjour à tous,
Suite à vos remarques nous avons décidé de réduire le volume de notre maison. On arrive donc à une surface habitable de 90m2 environ. Voilà une première ébauche de notre plan. La maison ferait 8M par 6,15.
L'entrée se fera par l'ouest à côté de l'escalier. Le cellier servirait de pièce technique. La charpente serait à fermette isolée en ouate soufflée (comble perdu).
L'escalier est un peu approximatif et demande un peu de travail supplémentaire sur sa représentation.
L'isolation au sol reste à déterminer même si le budget serré risque fort de nous amener vers le polystyrène et une dalle béton. Avez vous une idée même approximative de la différence de prix avec une isolation liège et une dalle chaux?
Le mur du cellier reste lui aussi à déterminer avec plus de précision. Le but serait de créer une surface porteuse pour reprendre une partie du solivage et d'apporter de l'inertie. Je pense qu'il faudra quand même un poteau bois entre la cuisine et le salon. Qu'en pensez-vous?
Certains d'entre vous ont-ils réalisé un mur en pierre comme ceci? Ce serait beau mais ça ne me parait pas simple à réaliser. Peut être des blocs à bancher?
Quelqu'un sait il où je pourrais trouver une charpentes ou des menuiserie "pas aux côtes"?
N'hésitez pas à nous faire part de toutes vos remarques/doutes. Toute suggestion est bonne à prendre. Merci!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
léo
GREBeur **


Nombre de messages : 30
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   17.09.17 15:51

Salut,

Je vais juste répondre sur ce qu'on a choisi et fait nous. Notre projet avance bien mais n'est pas fini.

D'abord l'isolation/inertie du sol, nous on a fait, en partie hérisson de ''pierre sèche ventilé'' (en tapant dans google tu auras le descriptif). Dessus, selon les coins, dalle en béton de terre (environ 20/35 cm) où on voulait de l'inertie et dalle 20/25 cm en chaux copeaux sous la chambre (env. 13m²).
L"idée c'est d'utiliser autant que possible les matériaux dispo localement et gratos. On a testé ces matériaux dans un abri de jardin, qui avec seulement 10cm d'isolation périphérique offre un confort surprenant (pour l'instant c'est notre piaule de chantier).
Malheureusement notre argile est ''trop belle'' et on est obligé d'acheter tout le mélange à béton.
Les copeaux on les a eu gratos en scierie (attention toutes les scieries ne trient pas copeaux et sciure, chez nous c'est même l'exception). C 'est top à travailler (avec masque pour mettre la chaux hydraulique à la béto), lèger, durcit assez vite. Je vais sûrement utiliser la chaux copeaux aux endroits chiants pour le remplissage paille, dans la structure GREB.

Enfin le mur en pierre. Nous aussi on l'a fait en ''amateur''. D'abord il y a plein de docs sur internet, mur porteur, mur de soutènement, etc... C'est faisable, mais c'est ''un peu long en amateur''.
Ce qu'on a fait c'est un calage style ''pierre sèche'', puis collage au ciment//chaux (LM, Multibat, etc...). Donc beaucoup de manip de cailloux.
En mur de soutènement/fond de l'abri de jardin, c'est Top, en apparence et inertie. Par contre quand on est pas tailleur de pierre, il y a pas mal de déchet, ou plutôt il faut environ 30% de camme en plus (pour ne garder que les pierres utilisables en l'état). Après on apprend vite à retoucher les cailloux et les restes décorent le jardin.
Perso j'aime pas le montage ''classique'' (au mortier maigre dans banchage). Cependant pour un mur intérieur c'est peut être pas mal. Si il est porteur je réfléchirai quand même à un montage ''bien calé''.
Attention aussi, l'aplomb est pas évident à tenir (en respectant les principes du bâti pierre. Du coup il faut une basse assez large et mettre du fruit  ;-)

Nous on est au sud H-G si vous voulez voir et passer en allant à la montagne envoi un message privé sur le forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gjp43
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 557
Localisation : 43100
Projet : participation à divers chantiers
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   17.09.17 16:01

Bonjour, quelques idées. J'ai construit avec mon fils une maison selon la technique GREB j'ai participé à d'autres nombreuses constructions de même technique.

pratiquement toutes ces constructions avaient une charpente en poutres en I permettant d'isoler soit en ouate de cellulose ou laine de bois en panneau ou même en laine de verre selon les choix de chacun et/ou leur budget mais en général on reste dans des matériaux biosourcés. Beaucoup ont des refends intérieurs assurant l'inertie le contreventement le support et le maintien de poteaux supportant la faitière d'appui d'escalier, des solives de l'étage, d'appui pour un conduit de cheminée et un poêle voire poêle de masse cela est assez simple à réaliser en bloc à bancher agglos de bétons pleins si on est costaud, d'agglos posés à l'envers plein de graviers, en pisé en pierres, briques etc selon affinités et possibilités de ralisation ou de disponibilité de matériaux etc.

Pour une chape isolée le liège est "écolo" mais assez onéreux la source d'approvisionnemnt est limitée la transformation en granulés ou plaques nécessitent pas mal d'énergie grise. il me semble que le verre expansé est plus valable car issu du recyclage bien que son cout soit assez comparable au liège. Ce serait à vérifier . Il est nécessaire de prévoir environ 30cm compacté légèrement, on pose desus une chape de 7à 10cm soit en béton ferraillé soit en béton de chaux fibré car la chaux attaque le métal. Tout ceci recouvert d'un carrelage terre cuite ou grés suivant affinités également ainsi que coût de revient.

On a alors une isolation qui répond aux exigences de la rt 2012et une inertie satisfaisante si on évite les grandes ouvertures ouest ou se munir d'un pare soleil. Reste à régler les problèmes d'étanchéité à l'air aux liaisons sol et plancher d'étage/murs et murs et caissons de charpente entre poutres en I assez simple à régler mais avec les adhésifs adéquats et des enduits intérieurs tramés.

Un collègue est en train de réaliser ce programme il n'a malheureusement pas conçu de blog qui permettrait de visualiser tout cela.

Un autre collègue avec lequel j'ai travaillé assez longtemps a réalisé un blog assez documenté bien qu'appliquant des technologies assez poussées mais il demeure intéressant par sa description de tout le processus constructif. Il s'agit du blog:"le fil à la paille" Il décrit le processus de construction quasi heure par heure avec un quantitatif des matériaux et de leur coût.

Je n'ai pas trouvé mieux comme blog il mériterait d'être sujet d'un livre.

Bon il est sage de réduire les surfaces quitte à prévoir une éventuelle extension qui est assez simple à réaliser avec une ossature bois. Car une construction représente des centaines d'heures de travail facilement 2 à trois ans à 2 ou 3 personnes parfois. Quelqu'un avait quantifié un peu à la louche 50 heures par m2 construit et je pense que c'est assez juste.

Bon voila un premier jet.

J'aimerai signaler la construction d'un membre d'approche paille qui a construit selon la méthode du GREB d'abord avec un contreventement en mortier puis un contreventement en panneaux, une maison de plain pied avec toit plat. Il s'agit de "phil" il n'a pas de blog mais pas mal de discussions on le trouve dans la liste des membres.

Bonne continuation.

Ps je conseille de se procurer le livre " la construction en paille" de Luc Floissac aux éditions Terre Vivante qui à partir d'exemples concrets réalisés et commentés expose quasi exhaustivement toutes les techniques utilisant la paille en isolation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
léo
GREBeur **


Nombre de messages : 30
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   17.09.17 16:09

Oups, j'avais oublié mais on est pas rt2012 Embarassed

pour finir, une remarque d'un grebbeur cette remarque m'est apparu comme le meilleur soutien à notre chantier; ''On est pas ''du métier'', on fait notre maison, avec nos petits moyens, du coup y a des petites fissures, des imperfections, mais c'est super.'' Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
GREBquoi? *


Nombre de messages : 10
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   17.09.17 21:42

Merci pour vos réponses!
Pour Léo c'est vrai qu'étant en RT 2012 ça réduit les possibilités... Je t'envoie un mp Wink
Pour GJP43 J'ai vu le blog "le fil à la paille" très bien fait effectivement il faut que je m'y penche un peu plus.
Concernant le verre expansé plusieurs personnes m'ont dit que c'était assez cher et qu'il nécessitait une grosse énergie grise pour le transformer. Il est le plus souvent employer sous un radier pour assurer une isolation contenue, je pense que c'est peut être plus complexe sous des fondations "classiques" enfin à vérifier quand même.
Concernant le plan voyez vous une erreur flagrante que j'aurai pu oublier?

Merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gjp43
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 557
Localisation : 43100
Projet : participation à divers chantiers
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   17.09.17 22:03

Dans le cas d'une construction avec des fondations doubles comme dans le GREB on utilise l'isolant sous chape en épaisseur suffisante pour les conditions de la rt 2012 et liège ou verre expansé le prix ne doit pas être en faveur du liège, il n'y a pas beaucoup de solutions vraiment satisfaisantes questions écologiques. Il faut revoir tout cela avec un thermicien ouvert sur les aspects écolos et économiques.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
léo
GREBeur **


Nombre de messages : 30
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   18.09.17 7:48

vincent a écrit:

Quelqu'un sait il où je pourrais trouver une charpentes ou des menuiserie "pas aux côtes"?
Chez les fabricants, après pas mal, publient sur le bon coin. Y aussi des particuliers qui changent tout sans trop de raison (un pote a démonté toute une extension (avec moulte porte fenêtre) menuiserie bois nickel. Vu votre budget et si vous avez un endroit pour stocker, je vous conseille de commencer déjà la récup'. En anticipant un peu on aurait économisé quelques milliers d'euros.
Les pierres dans le lauragais ça doit se trouver avec un peu d'huile de coude. ça peut se faire en parement d'ailleurs (Structure en bloc à bancher et pierres autour). C'est pas simple à bâtir mais t'as la solidité avec la structure béton et l'esthétique au moins côté salon :-)

Pour les plans c'est pas évident. Il y a peut être différemment à faire, en essayant de supprimer le couloir des chambres (si c'est pas un espace tampon au nord et en Greb je vois pas trop l'intérêt), c'est quand même un espace perdu Crying or Very sad ça vaudrait aussi le coup je pense de représenter l'ouverture des portes (l'entrée notamment, le WC et entrée ça risque de faire un peu louche. Bon nous on a opté pour une porte d'entrée vers l'extérieur, les ami-es viennent quand même et les non invité-es n'auront qu'à s'y faire
Là à la louche j'essaierai l'escalier le long du mur porteur (côté salon), escalier ouvert en bois avec un palier qui distribue dans toutes les pièces du haut, avec rangement dessous; Ou ''massif'' (en béton ou autre) avec chauffage dessous. ça permettrait de caser le chiotte à gauche en entrant, et avoir une ouverture du sceller ''côté entrée''. ça mange un peu d'espace au salon mais faudra du rangement ou un petit stockage de bois (selon le chauffage choisi ;-)
y à aussi mettre le départ d'escalier à la place du wc, ce qui change quasi rien à votre agencement, à part que l'arrivée centrale permet le palier et ''efface le couloir'' ;-)

Bon, après j'arrête, faut que je me penche sur la notre de case Je vois pas d'ouverture côté Ouest (au moins une belle fenêtre), dans le salon, ça serait très dommage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gjp43
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 557
Localisation : 43100
Projet : participation à divers chantiers
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   18.09.17 10:30

Bonjour. Même réflexions sur l'escalier. J'ajouterai faire communiquer le cellier avec l'entrée. Garder le mur du salon pour le chauffage poêle et petite réserve de bois dans une niche car le bois près du poêle risque d'incendie si pas de surveillance de même tout autre matière inflammable. On préconise 1m de part et d'autre et deux mètres de la vitre à toute matière inflammable. Prévoir une arrivée d'air derrière le poêle et une alimentation électrique en cas de mise en place un jour d'un poêle à granulés. Les poêles classiques maintenant enfin la plupart sont conçus pour recevoir l'air extérieur.
Etudier l'isolation du sol: voir toujours chez Terre Vivante l'isolation écologique. Je n'ai pas d'actions. Par la même occasion voir l'isolation phonique car les planchers bois réservent de désagréables surprises et il est bon de s'en prémunir.

Je reviendrai sur l'isolation et la conception de la toiture en autoconstruction.

J'étudierai aussi la possibilité de créer un sas d'entrée extérieur qui pourrai s'articuler éventuellement dans l'avenir avec une annexe ou extension.

A +

JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gjp43
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 557
Localisation : 43100
Projet : participation à divers chantiers
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   18.09.17 15:08

Je reviens sur la toiture, donc apparemment toiture à deux pans.

Beaucoup de maison conçus selon le principe du GREB du moins celles au quelles j'ai participé ont une toiture constituée de poutres en I la plupart du temps de 36cm de hauteur pour pouvoir constituer facilement des caissons remplis de ouate de cellulose par insufflation, voir le blog cité.

Cependant on se trouve dans un contexte ou les chambres sont souvent mansardées ce qui est facile à faire ce qui diminue la surface habitable car le bas de pente intérieur est souvent largement inférieur à 1,8m. Les inconvénients sont que les baies sont basses nécessitent une protection pour les enfants que la surface de ces baies soient insuffisantes dans le contexte de la rt 2012, ce qui amène parfois à créer des fenêtres de toit qui représentent un pont thermique important à moins d'installer des fenêtres hyper élaborées et hyper chères et hyper plus complexes à installer.

D'autre part dans une région très ensoleillée et suivant l'orientation de la toiture on peut avoir une surchauffe importante malgré le déphasage et une nuit étouffante en été ou assez fraiche en hiver malgré l'isolation assez correcte ce qui nous amènerait à augmenter l'isolation par exemple par une épaisseur de plusieurs cm de laine de bois dense faisant office de pare pluie étanchéité à l'air pose des liteaux pour tuile bref un surcout assez important.

Dans une construction le surcout est essentiellement dans des matériaux luxueux ou des technologies coûteuses.

Pour éviter cela on peut faire des fermettes ou une charpente traditionnelle moisée que l'on peut élaborer sur place et monter au fur et à mesure appliquer un pare vapeur au dessous et prévoir une trappe on peut alors épandre sur le sol de ces combles perdus l'épaisseur que l'on juge nécessaire voire l'augmenter si besoin après constatation d'un manque d'efficacité. Prévoir une trappe d'accès évidemment isolée elle aussi.

Bon je ne suis pas un grand technicien je cite des expériences vécues.

A noter qu'il existe l'association assez récente TWIZA qui fédère des auto constructeurs qui proposent des chantiers participatifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
GREBquoi? *


Nombre de messages : 10
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   18.09.17 23:24

Bonsoir! Je vais refaire un plan en fonction de votre idée pour voir ce que ça donne. On avait fait ce couloir comme ça pour avoir une fenêtre pour une lumière naturelle. J'ai du mal à m'imaginer si c'est réellement génant de ne pas avoir de fenêtre autour du palier ou couloir.
Concernant une ouverture à l'ouest on en a pas mise pour éviter les surchauffes en été car on est orienté plein sud.
Sur la toiture suite aux conseils de Nicolas je pense que effectivement on s'orienterait vers un comble perdu en fermette isolé en ouate. Il faudra que je me renseigne pour l'isolation de la trappe de visite.
Merci pour Twiza je connaissais j'ai fait pas mal de chantiers participatifs cet été pour apprendre.
Je vous posterai les plans dès que j'aurai eu le temps de les faire.
Merci encore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
léo
GREBeur **


Nombre de messages : 30
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   19.09.17 7:44

vincent a écrit:
Bonsoir! Je vais refaire un plan en fonction de votre idée pour voir ce que ça donne. On avait fait ce couloir comme ça pour avoir une fenêtre pour une lumière naturelle. J'ai du mal à m'imaginer si c'est réellement génant de ne pas avoir de fenêtre autour du palier ou couloir.
Concernant une ouverture à l'ouest on en a pas mise pour éviter les surchauffes en été car on est orienté plein sud.
Pour la lumière naturelle, c'est la partie ''nuit'' (qui est bien respecté sur votre organisation) et au nord, si c'est un fenestrou dans un mur Greb (épais), faudra allumer quand même avant de s'engager dans l'escalier ;-) . Nous on c'est gardé la possibilité de faire un puit de lumière au cas où (pas un velux hein), dans certains coin ''peu ouvert''. Et on envisage sérieusement des petits modules solaires (type ceux qui équipent les bateaux) pour des compléments de lumière très localisé.

Pour la ''surchauffe'' à l'ouest, ça va pas plus surchauffer que les baies plein Sud (et puis une bonne paire de volets et c'est fini, ou végétation) et vous vous privez de la chauffe du soir en hiver (même si c'est plus sud-ouest la position au couché, là faudrait voir le diagramme pour jauger de l'intérêt) et surtout printemps/automne (en été c'est léger N-O sous nos latitudes). Autre chose c'est la circulation de l'air, qui peut bien rafraîchir/réguler. ça dépend un peu de la situation du terrain (les écoulements des brises nocturne surtout.).
La surchauffe bien sûr faut y veiller, mais perso (et j'ai horreur des fortes chaleur  Evil or Very Mad ), la circulation de l'air est un élément indispensable à mon confort  Wink

Bon chez vous, faut pas laisser la fenêtre Ouest ouverte un jour de tramontane, c'est sûr, c'est une contrainte de plus Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
GREBquoi? *


Nombre de messages : 10
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   Hier à 16:17

Bonjour revoilà les plans révisés en fonction de vos conseils et effectivement ça marche bien!
Le seul problème que je vois c'est que le refend n'est pas au centre de la pièce donc il faudra adapter le solivage en fonction. Est ce complexe d'avoir un solivage plus épais d'un côté que de l'autre?
Et voyez vous d'autres problèmes?
Merci pour vos conseils encore une fois!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gjp43
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 557
Localisation : 43100
Projet : participation à divers chantiers
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   Hier à 18:41

Bonjour.

Je voyais toujours le mur de refend au même endroit par contre l'escalier à la place du wc,l'escalier contre le mur coté cellier donc toujours l'espace libre contre le mur de refend pour placer un poêle..

Un escalier dans une pièce à vivre transforme celle ci en lieu de passage cela n'a rien d'agréable.
Idem pour le passage obligatoire par cette pièce à vivre de l'entrée au cellier, l'idéal serait un passage direct entre cellier/cuisine et entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
GREBquoi? *


Nombre de messages : 10
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   Hier à 19:04

J'avais essayé cette solution mais avec la trémie de l'escalier ça réduit beaucoup la salle de bain et ça augmente la surface du palier. On a essayé de laisser la place pour une porte côté entrée au cellier mais ça prenait beaucoup d'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicolas
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 697
Localisation : Nantes (44)
Projet : GREB R+1 11x7m-emmenagé
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   Hier à 22:13

Salut
Le haut est assez chouette, et bien optimisé. Dans la sbd, cependant, ça me parait optimiste de vouloir mettre un lavabo en face de l'alignement wc/douche/baignoire. Est-ce que vous voulez vraiment une baignoire ?

En bas, en revanche, je vois une difficulté : depuis l'entrée, le seul chemin pour aller au salon et à la cuisine passe le long de l'escalier. Ca va être l'endroit le plus fréquenté de la maison. La largeur de la pièce à cet endroit est 4,00, l'escalier prend 0,80, il faut garder un passage de 1,00 = reste 2,20 pour mettre les canapés, qui vont être tassés, et il sera quasi-impossible d'envisager un autre aménagement de la pièce.

Il pourrait y avoir une option avec un couloir depuis la porte d'entrée qui mene directement à la cuisine, les rangements du celier peuvent être le long du mur, et sous l'escalier. Ca rend plus difficile le mur de refend, mais du coup ça gagne de la place. Sdb réduite à 1,80 (mais ça supprime la baignoire), rangements le long du mur 0,90 (ça accepte le ballon ECS, les machines à laver, wc), couloir 100, escalier 0,80, reste 3,45 pour le salon, sans obligation de laisser absolument un espace libre pour la circulation.

Pour le solivage, une grosse porteuse 36*20 (LC) Nord-Sud, appuyée sur un poteau au milieu (le vestige du mur de refend), et des solives 20x8 appuyées sur cette porteuse et sur les murs Est/Ouest, ça doit marcher. ça évite des appuis de solives au-dessus des baies vitrées et donc la gestion des linteaux.

tu chauffes comment ? Poele ? il faut prévoir le cheminement des conduits, avec l'écart au feu et toussa.

à +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation et questions sur mon futur projet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation et questions sur mon futur projet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mon futur projet
» Futur projet de requins à Nausicaa?
» Futur projet au Bronx zoo
» Futur projet
» Après la présentation, les questions de Rapsi2000

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPROCHE-Paille :: Contact :: Présentation-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit