Forum APPROCHE-Paille

Bienvenue sur le forum d'APPROCHE-Paille !

Connectez-vous pour profiter de toutes les rubriques, ou enregistrez-vous si vous n'avez pas encore de compte. Cela ne prendra que quelques secondes.

A tout de suite Wink


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils : 0980 328 323
Website APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Aiguille vibrante

Aller en bas 
AuteurMessage
palhar
GREBouille *"


Nombre de messages : 20
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 20/08/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyLun 20 Aoû 2007 - 10:06

Bonjour à tous,
Je suis un petit nouveau su ce forum et j'ai pas mal de choses à découvrir...
J'ai eu l'occasion d'utiliser une aiguille vibrante de 35 mm de diamètre (juste ce qu'il faut < 40 mm) sur un chantier participatif GREB au nord de Toulouse et cela m'a parue efficace.
Le mortier se répartissé de façon homogène dans entre la botte et le coffrage.
Du coup j'ai cherché des aiguille vibrantes à la vente pour en connaitre le prix et j'ai trouvé ce site qui propose des aiguille de 25 mm de diamètre prus le groupe de vibration.
http://www.laho.fr/vente/produit/aiguilles_vibrantes_pneumatiques_1784_135.htm#menu6
Pouvez-vous me dire ce que vous pensez de cette technique ainsi que du produit proposé par ce site.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB
GREBationneur ****
JB

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 48
Date d'inscription : 08/02/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyLun 20 Aoû 2007 - 11:37

Bonjour Palhar

Ravi que tu soit allé sur le hantier de Gilles et Alexandra. J'espère qu'il avance bien!!!
n'hésite pas à nous communiquer des photos si tu en as car je crois qu'ils sont bien occupés en ce moement.
Concernant l'aiguille vibrante, nous ne l'utilisons habituellement pas. Cela semble apporter quelques avantage en terme d'efficacité, mais il serait intéressant que tu nous apporte ton éclairage sur les avantages et les inconvénients de cette technique.
Lorsque nous l'avons testée, nous l'avons trouvée bruyante et gourmande en énergie, ce qui nous a fait préféré l'huile de coude, surtout sur un chantier participatif.
Nous l'envisageons dans des chantiers plus professionnalisé.
Peux tu nous faire un topo sur ton expérience?

merci
JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.accortpaille.fr
aktivx
GREBeur **


Nombre de messages : 31
Localisation : au coeur de la nucléocratie
Date d'inscription : 12/06/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyLun 20 Aoû 2007 - 13:27

salut, mon frangin qui a pas mal roulé sa bosse dans le bâtiment pense que ça vaut pet être le coup d'utiliser les aiguilles vibrantes. Le bruit et l'énergie peuvent être handicapants... je pense qu'il ne faut pas être fermé à cette tehnique qui peut générer un gain de temps sur la construction, une optimisation en quelque sorte... qui va de paire avec la professionnalisation dont tu parles JB...
aprés ce n'est peut être qu'une question de goût!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://al3es.over-blog.fr/
palhar
GREBouille *"


Nombre de messages : 20
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 20/08/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Avantages et inconvénients de l'aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyLun 20 Aoû 2007 - 16:40

Je viens de voir ton message JB, et pour répondre à ta demande je fais un petit topo sur l'aiguille vibrante:
AVANTAGES
- Rapidité d'exécution car le mortier vibré se tasse trés vite ... On voit les bulles d'air remonter à la surface...
- Peu de main d'oeuvre (1 personne à la bétonnière, une pour les seaux à verser et une pour l'aiguille).
- Moins de fatigue à long terme ( tendinite ...)

INCONVENIENTS
- Prix du groupe de vibration + aiguille ( environ 400 €)
- Nécessite de l'électricité.
- Bruyant (casque antibruit)
- Vibrations intenses (fatiguantes pour les muscles)
- Forte chaleur du aux frottements dans le tuyau de laison entre l'aiguille et le groupe de vibration ( port de gants en cuir indispensable).
- Peu de main d'oeuvre ( moins de personnes, moins d'échanges et de discussions).

Gilles et Alexandra travaillent dur pour finir leur maison et l'atelier adjacent d'ici novembre mais toute aide leur sera précieuse et leur accueuil est chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
GREBeur **


Nombre de messages : 48
Localisation : Rouen
Age : 39
Date d'inscription : 27/02/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptySam 1 Sep 2007 - 5:56

Ne pouvant mettre en place une grosse équipe sur notre chantier, nous avons prévu l'utilisation d'une aiguille vibrante.

Sans vouloir faire de pub, j'en ai trouvé sur ebay pour beaucoup moins cher (thermique a 150€).

Comme on a pas le droit a la pub passez par MP...

Le matos a l'air de bien fonctionner (essai rapide car la partie Greb du chantier n'est pas encore pour l'instant)

Je precise que je ne suis pas vendeur!!!!

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maisonlevallois.blogspot.com
vince
GREBeur **


Nombre de messages : 41
Localisation : Orléans
Projet : parler de la technique du GREB
Age : 50
Date d'inscription : 08/02/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptySam 1 Sep 2007 - 23:11

Bonjour,
je viens de construire un petit mur chez moi et je me suis rendu compte qu'en espaçant les ossature de 1 cm de plus que la largeur du ballot, on se crée donc un peut plus d'espace pour couler (4.5 cm au lieu de 4cm de chaque côté) et en faisant un mortier un peu plus liquide, on a besoin de beaucoup moins de tassage du mortier. Il faut même ne pas trop le vibrer pour éviter un phénomène de stratification.
Tout est affaire de "doigté".
En tout cas, on gagne beaucoup de temps. Mais on met un peu plus de mortier (plus d'inertie) et il est un peu plus long à sécher.

Voilà un retour d'expérience qui merite un peu de temps pour connaître le temps effectif de séchage du mur.

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lebrain46
GREBien **"


Nombre de messages : 79
Localisation : 46
Date d'inscription : 16/02/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyLun 24 Sep 2007 - 18:05

vince a écrit:
Bonjour,

En tout cas, on gagne beaucoup de temps. Mais on met un peu plus de mortier (plus d'inertie) et il est un peu plus long à sécher.

Vincent

je suis assez daccord avec les comentaires (les + et les -) c'est un peu bruyant, un peu plus long à secher sans doute:
dans le cadre d'un confort temps, ou par equipe reduite, l'aiguille vibrante est un + ; personnellement je ne suis pas contre l'emploi de materiel performant, c'est à chacun de faire des choix :
par contre sur le chantier de G&Alex on se demande si cela ne genere pas une augmentation importante de mortier :
de memoire il fallait pratiquement 4 seaux par coté entre chaque 40X100, est-ce la "norme" ?
j'étais etonné de la liquidité mais ça marche

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB
GREBationneur ****
JB

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 48
Date d'inscription : 08/02/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyLun 1 Oct 2007 - 18:30

Effectivement, deux sujets :

> l'aiguille vibrante : accélère la mise en oeuvre, tasse mieux le mortier, mais le rends plus compact, rallentissant l'évaporation de l'eau donc allongeant la durée du sechage, ce qui peut poser des pb de moisissure dans la paille, surtout en fin de saison, lorsque le soleil se fait rare!

> couler un mortier trop liquide facilite le travail, augmente de trop la quantité d'eau dans le mur et risque de provoquer les même problème qu'au dessus.

Donc, selon mes observations, utiliser l'aiguille vibrante avec modération, et tant pis pour les quelques trous à reboucher, et utiliser un mortier souple, mais pas trop liquide, pour limiter l'apport d'eau dans le mur, et tant pis pour l'huile de coude !!

JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.accortpaille.fr
lebrain46
GREBien **"


Nombre de messages : 79
Localisation : 46
Date d'inscription : 16/02/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyLun 1 Oct 2007 - 18:59

JB a écrit:
Effectivement, deux sujets :

> l'aiguille vibrante : accélère la mise en oeuvre, tasse mieux le mortier, mais le rends plus compact, rallentissant l'évaporation de l'eau donc allongeant la durée du sechage, ce qui peut poser des pb de moisissure dans la paille, surtout en fin de saison, lorsque le soleil se fait rare!

C'est vrai que comme d'autres j'aurais tendance à penser que certains outils facilitent et apportent un confort temps,Erreur de "jeunesse" ? chacun peut se laisser tenter pour apporter sa touche "perso", et ce n'est pas forcement "sage"........
mais ce que tu dis là me parait tres important, en tous cas : prudence;

Je dis ça parceque j'ai pensé ça aussi sur le terrain =>risque humidification paille , moisissure, et aussi, l'aspect compact dont tu parles . Mais étant un "bleu" j'ai minimisé ,pensant que j'étais trop anxieux :)).

En fait dans ce que tu dis je comprends que l'aspect moins liquide, donc moins d'eau, est favorable car c'est dans le sens de ce qui marche en recette GREB, et permettrait du coup, un sechage plus rapide...tout en conservant des bulles d'air (sinon avec l'aiguille vibrante elle remonte toute d'ou l'effet compact c'est bien ça ?)
Dans cette logique quel est vraiment le gain de l'aiguille vibrante si ça entraine un "risque" potentiel ou avéré, ...(des testeurs d'humidités ..)?
Gille&Alex ont du bol d'être sur Toulouse et de finir j'imagine, le coulage en ce moment
JB a écrit:
utiliser l'aiguille vibrante avec modération,
Peut-on l'utiliser avec un mortier moins liquide ?

JB a écrit:
et tant pis pour les quelques trous à reboucher,

Tout à fait d'accord

JB a écrit:
et utiliser un mortier souple, mais pas trop liquide, pour limiter l'apport d'eau dans le mur, et tant pis pour l'huile de coude !!
à méditer avant de s'y coller ;)
Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB
GREBationneur ****
JB

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 48
Date d'inscription : 08/02/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyLun 1 Oct 2007 - 21:29

pour faciliter le coulage si on n'utilise pas d'aiguille vibrante, car c'est bien de cela qu'il s'agit :

> préparer le ballot et nettoyer les brin de paille accumulés en bas, avant de poser le coffrage pour éviter des erreurs de ce type :
Fiche technique (préparée rien que pour vous)

> prévoir un écartement des poteaux plus grand que les ballots de paille afin d'augmenter l'espace de coulage (ballot de 36, écartement de 37 ou 38), inconvénient : il faudra 1 à 2 cm de mortier à prévoir en plus, ce qui n'est pas négligeable

> au moment du coulage, placer correctement le ballot et tasser les brins.

Le résulat s'avère au final très bon et sans trop d'effort...

JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.accortpaille.fr
tom
GREBien **"


Nombre de messages : 59
Localisation : hautes-pyrenees
Projet : maison bioclimatique
Date d'inscription : 09/03/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyMar 2 Oct 2007 - 8:47

Salut JB,

Merci pour les infos qui arrivent à point car nous terminons la mise en place et attaquons le coulage cette semaine. Si j'ai bien compris, et vue la période, nous avons intérêt à réaliser un mortier pas trop liquide et à utiliser nos petits bras muclés pour le tasser au fond des coffrages. Nous avons laissé plus de marge que la largeur des ballots au niveau de l'ossature, j'espère que cela nous facilitera le coulage. Y a-t-il des critères, au décoffrage, pour se rendre compte que le mortier a été bien préparé (homogène) ?
Merci
thomas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lebrain46
GREBien **"


Nombre de messages : 79
Localisation : 46
Date d'inscription : 16/02/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyMar 2 Oct 2007 - 9:25

JB a écrit:
pour faciliter le coulage si on n'utilise pas d'aiguille vibrante :
Fiche technique (préparée rien que pour vous)JB
merci pour ce superbe doc imagé, et les conseils.
je note perso que la partie " preparation propre " avant coffrage est determinante pour 50% du resultat fini

Je poursuis ...

Peut-on utiliser l'aiguille vibrante, malgré tout ? :
1) Dans un melange non-liquide, type classique greb ?

2)Si la reponse est non :
compromis =>( Afin de soulager le coffrage et le poignet )
Pourquoi ne pas utiliser une aiguille uniquement en exterieur ? (de 50euros à200 sur ebay; une electrique 600wtt, 7kg suffirait dans ce cas...)

3) Si non en 1) et 2) se pose le dosage du frappé au marteau pour vibrer: ni trop peu ni trop fort, fatigabilité quand equipe reduite, travail repetitif de plusieur semaines dans ce cas...

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
GREBeur **


Nombre de messages : 41
Localisation : Orléans
Projet : parler de la technique du GREB
Age : 50
Date d'inscription : 08/02/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptySam 20 Oct 2007 - 15:01

Bonjour,
Une remarque, si on utilise plus de mortier à l'aiguille vibrante c'est qu'il va quelque part...... donc la question est: Où va-t-il?
Il va forcement entre les ballots tant verticalement que horizontalement (surtout horizontalement entre les couches de ballots).
Donc cela provoque une zone de moindre isolation, un pont thermique.
On a le meme problème si on tasse trop le mortier de façon classique.
Il faut donc tasser modérement le mortier, l'utiliser pas trop liquide mais assez pour limiter les trous (deux jours d'expérience et on connait la consistance idéale).
Ces constatation sont dues à un retour d'expérience quand j'ai cassé un mur GREB pour poser une fenêtre. Il y avait parfois des langues de mortier entre les couches de ballots

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
les petits loups
GREBquoi? *


Nombre de messages : 7
Localisation : Aurignac 31
Projet : installés dans la maison depuis 2009
Age : 41
Date d'inscription : 06/04/2008

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyDim 8 Juin 2008 - 21:50

Bonsoir a tous
Nous avons pris un peu le temps d'accumuler de l'expérience avec l'aiguille avant de se lancer dans le forum. Nous avons commencé sans l'aiguille et fait prés de la moitié de la maison sans. Je précise cela pour justifier le comparatif positif que je m'appréte a faire. Nous avons eu le temps d'apprécier et de maitriser a fond les deux techniques.
Nous travaillons le plus souvent a deux sur le chantier et l'aiguille constitue sans aucun doute un plus majeur. On gagne du temps : avant c'est celui de la bétonniére qui attendait l'autre ou qui allait lui donner un coup de main, maintenant c'est presque l'inverse. Mais c'est surtout du point de vue fatigue qu'on gagne énormément : on ressent beaucoup moins le phénoméne "d'usure" présent d'habitude aprés quelques jours de coulage d'affilées.
Pour répondre a certaines questions posées plus haut, l'aiguille peut fonctionner avec du mortier plus solide. A dire vrai elle peut fonctionner avec n'importe quel type de mortier mais il faut attraper le coup de main. Déja utiliser une aiguille ne veut pas dire lacher le baton : nous on coule le mortier et on l'enfonce snas chercher a le tasser "en gros" avec le baton jusqu'a y avoir passé un nombre raisonnable de seaux et c'est seulement aprés qu'on enfonce l'aiguille et vroum. Là le niveau du mortier baisse dans le coffrage et des bulles remontent : il y avait des trous ; ou bien il ne baisse que trés peu et des bulles remontent : il n'y avait pas de trous. On rajoute juste ce qu'il faut de mortier pour arriver au niveau et c'est fini (si il faut en rajouter beaucoup, revroum).
Par comparaison avec avant d'avoir l'aiguille, la quantité de mortier qu'on utilise en plus est minime, par contre on passe beaucoup moins de temps et d'energie a tasser tout en étant plus raisonnablement certains du résultat (moins de petits frémissements au décoffrage : ais-je fais un sans faute ?)
D'autres part nous n'avons pas ressenti de chaleur particuliére (cité un peu plus haut), le bruit reste raisonnable (bien moins désagréable que la scie a onglet ou la bétonniére) et les vibrations ne sont ressenties que si on pose la main sur l'aiguille (ce qui est con puisqu'aprés on se retrouve la main dnas le mortier et en plus ca marche moins bien, lol. Blague a part, je ne ressent pas de vibrations sur le tuyau entre l'aiguille et son "compresseur")
Enfin, nous n'avons pas remarqué de différence majeure dans l'aspect du mortier ni dans sa tenue lors du décoffrage (même s'il me semble que le mortier vibré tient mieux) puisque l'un comme l'autre n'apprécient pas d'étre trop chahutés quand on les décoffre douze heures aprés avoir été coulés.
Le temps de séchage proprement dit ne me semble pas important puisque ça ce fait tout seul et que ca n'a que peu de conséquences pour le reste (sec ou pas, on continue a monter des rangs tant qu'on peut décoffrer)
Nous utilisons une petite aiguille electrique de 25mm de diamétre. Je crois qu'il ne faut pas donner de marques sur le forum mais si qqun la veut il envoie un message privé.
Tom, si tu veut venir voir, on est à Aurignac (31). Je viens de voir que tu était dans les hautes pyrénées. Ca dépent ou mais peut-étre que ce n'est pas trop loin.
Voila ; l'aiguille a quelques désavantages (coup de main a prendre, necessité d'un apport electrique) qui sont, a mon sens largement compensés par ses avantages. Du moins pour la mise en oeuvre. Pour ce qui concerne les avantages/désavantages du mortier vibré, l'avenir nous le dira.
Julien et Aurélie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom
GREBien **"


Nombre de messages : 59
Localisation : hautes-pyrenees
Projet : maison bioclimatique
Date d'inscription : 09/03/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyLun 9 Juin 2008 - 9:12

Bonjour,

Merci pour ces remarques et retours d'expériences. en ce qui nous concerne, le coulage est terminé... ce sera donc pour la prochaine...maison ! Notre expérience m'invite à dire qu'il faut chercher à "optmiser" le travail si on veut que la technique touche le plus grand nombre et de futurs professionnels. L'aiguille vibrante et une machine à projeter pour acheminer le mortier et se passer des seaux à transporter font partis à mon avis des pistes à explorer. Des expériences devraient être réalisées du côté de Dax par un futur autoconstructeur GREB. On vous tiendra au courant des résultats. Pouvoir travailler à deux, sans se ruiner physiquement serait à mon avis un réel atout pour la technique. Le débat est ouvert...
A +
Thomas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JB
GREBationneur ****
JB

Nombre de messages : 738
Localisation : Orléans/France/Monde
Projet : Structuration filière Construction Paille
Age : 48
Date d'inscription : 08/02/2007

Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante EmptyJeu 12 Juin 2008 - 17:48

Je pense que vous avez parfaitement bien résumer la situation.
Je confirme que l'usage d une aiguille vibrante est un atout si il y a peu de monde sur un chantier.

Par ailleurs, Julien, je pense que tu peux mettre la marque de l'aiguille vibrante parce que tout simplement cela oriente bien les recherche et permet un comparatif lorsque que l'on essaye d'autres marques.
En ce qui me concerne, sur une petite construction dans un cadre professionnel, nous avons utilisé l'aiguille vibrante makita sur batterie (je crois que c'est les seul à le faire) et alors là, la question du poids, de l'énergie et du bruit disparait totalement.... l'accès aux endroits difficileset de plus un jeu d'enfant!

@+
jb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.accortpaille.fr
Contenu sponsorisé




Aiguille vibrante Empty
MessageSujet: Re: Aiguille vibrante   Aiguille vibrante Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Aiguille vibrante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin infos suplémentaires
» paille et aiguille vibrante à vendre
» ROULEMENT a aiguille
» L'aiguille des secondes saute sur ma Yema
» De fil en aiguille, je suis arrivée sur votre forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Grands Thèmes :: La paille-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit