APPROCHE-Paille


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils +33 (0)980-328-323
Association APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 RT2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: RT2012   20.07.12 19:18

A partir du 1 er Janvier 2013 >>>RT2012 pour toute construction neuve individuelle

Pour un autoconstructeur, je crois que cela va devenir de plus en plus difficile...

De ce que j'ai pu voir sur le net, les règles, obligations sont floues, difficilement maitrisables, et difficilement atteignables!!

Savez vous quelles obligations aurons nous?
Parmi elles:

- étanchéité à l'air (test d'étanchéité qui fait le beurre des bureaux d'étude à combien d'euros?)
- 1/6 de la surface habitable en paroi vitrée (et si l'exposition ne permet pas de bénéficier du soleil?)
- VMC ( interdit d'ouvrir les fenêtres, j'exagère mais c'est un peu ça!)
- seul mode de chauffage au bois interdit (acheter du radiateur électrique ou panneau solaire pour compenser cette lacune voyons...)
- Energie renouvelable obligatoire (le retour sur investissement d'un chauffe eau solaire est de l'ordre de 25 ans!, sans parler des panneaux solaires)


Tout ça me dégoute un peu alors j'aurais aimé avoir vos ressentis, quant à l'autoconstruction en 2013.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vboys74
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 311
Localisation : Dans le 73... pas 74!
Projet : Greb seul. 2 ans 1/2...
Age : 44
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: RT2012   20.07.12 20:15

Tiens une info... sur l'ouverture des fenêtres!
Fenêtres!

seb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   20.07.12 20:21

Biensur qu'il faut les ouvrir,....... si la VMC tombe en panne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   25.07.12 17:14

Personne intéressé? Qui construit en 2013 en GREB

Vous avez compris que je souhaite me passer de VMC DF. Est elle obligatoire à partir de Janvier 2013?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kito
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 619
Localisation : parly(89)
Projet : maison paille bioclimatique
Age : 43
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: RT2012   25.07.12 19:21

hello,
ce sera en vigueur pour les pc accordé en 2013, si tu le déposes avant c'est bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frédéric R
GREBquoi? *


Nombre de messages : 11
Localisation : PAU
Projet : Maison GREB dans le 64
Age : 54
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: RT2012   31.07.12 12:30

Voici le texte qui réglemente la nouvelle réglementation thermique (RT 2012) :

http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20111022&numTexte=9&pageDebut=17924&pageFin=17934

ça va entraîner une surcoût (bureau d'études, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frédéric R
GREBquoi? *


Nombre de messages : 11
Localisation : PAU
Projet : Maison GREB dans le 64
Age : 54
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: RT2012   31.07.12 15:20

Voici les info que j'ai trouvées dans les textes concernant les 2 attestations découlant de la RT 2012 dans les nouveaux PC (permis de construire) :

Extrait de l’arrêté du 11 octobre 2011

"Attestation à joindre au dossier de demande de permis de construire pour les bâtiments neufs ou parties nouvelles de bâtiment

Art. 2. − Afin de justifier de l’application des prescriptions de l’article R. 111-20-1 du code de la construction et de l’habitation, la personne chargée de la mission de maîtrise d’œuvre, si le maître d’ouvrage lui a confié une mission de conception, ou le maître d’ouvrage, s’il assure lui-même la mission de maîtrise d’œuvre, établit, en version informatique, au plus tard au dépôt de la demande de permis de construire du bâtiment concerné, un récapitulatif standardisé d’étude thermique simplifié.
Le contenu et le format du récapitulatif standardisé d’étude thermique simplifié à établir sont décrits en annexe II."

« Attestation à établir à l’achèvement des travaux pour les bâtiments neufs ou parties nouvelles de bâtiment

Art. 6. − En s’appuyant sur le récapitulatif standardisé d’étude thermique en version informatique mentionné à l’article 9 de l’arrêté du 26 octobre 2010 susvisé, la personne visée à l’article R. 111-20-4 du code de la construction et de l’habitation utilise l’outil informatique mis à disposition sur un site internet accessible sur le site internet du ministère en charge de la construction, www.developpement-durable.gouv.fr, pour produire l’attestation mentionnée à l’article R. 111-20-3 du code de la construction et de l’habitation.
Le maître d’ouvrage transmet à la personne visée à l’article R. 111-20-4 (1) du code de la construction et de l’habitation, pour chaque bâtiment concerné, les éléments suivants :
I. − Pour tout type de bâtiment :
1 Le nom du maître d’ouvrage et, le cas échéant, la société qu’il représente ;
2 L’adresse du maître d’ouvrage ;
3 Le cas échéant, le nom du projet de bâtiment concerné ;
4 Le numéro de permis de construire et sa date de délivrance, la ou les références cadastrales et l’adresse du bâtiment concerné ;
5 Le récapitulatif standardisé d’étude thermique en format informatique ;
6 Les documents justifiant des isolants posés sur les parois opaques du bâtiment donnant sur l’extérieur ou sur un local non chauffé, sur lesquels figurent :
– la résistance en m2 .K/W et la surface d’isolant en m2 ;
– l’adresse du bâtiment concerné par l’attestation.
II. − Pour les maisons individuelles ou accolées :
Le document justifiant la perméabilité à l’air du bâtiment, à savoir :
– soit le rapport de mesure de perméabilité à l’air du bâtiment établi par un opérateur autorisé par le ministère en charge de la construction ;
– soit l’agrément ministériel selon l’annexe VII de l’arrêté du 26 octobre 2010 susvisé »

Extrait du Code de la construction et de l'habitation
(1) Article R111-20-4 :
"L'attestation prévue à l'article R. 111-20-3 est établie par l'une des personnes suivantes :
-un contrôleur technique mentionné à l'article L. 111-23 pour tout type de bâtiment ;
-une personne répondant aux conditions exigées pour réaliser le diagnostic de performance énergétique prévu à l'article L. 134-1 dans le cas d'une maison individuelle ou accolée ;
-un organisme ayant certifié, au sens des articles L. 115-27 à L. 115-32 du code de la consommation, la performance énergétique du bâtiment neuf ou de la partie nouvelle du bâtiment dans le cadre de la délivrance d'un label de " haute performance énergétique " pour tout type de bâtiment ;
-un architecte au sens de l'article 2 de la loi n° 77-2 du 3 janvier 1977 sur l'architecture pour tout type de bâtiment.
Un arrêté définit les éléments d'information que le maître d'ouvrage doit, en fonction des catégories de bâtiment, fournir aux personnes susvisées afin de permettre l'établissement du document décrit à l'article R. 111-20-3."

En bref, il semblerait que le recours à des bureaux d'études, architectes ....ne soit pas obligatoire dans la 1ère attestation, mais la complexité de l'attestation à déposer sous forme informatique au format xml, la rende pratiquement indispensable.
Ensuite, le "piège" se referme dans la 2ème attestation : le recours aux personnes visées aux textes ci-dessus devient obligatoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   06.08.12 0:08

Merci !

Pour la 1ère attesatation, en même temps que la demande de PC, on nous demandera les fameuses valeurs BBIO.

Est ce qu'on pourra les calculer nous même (il y a des calculatrices sur le net...), ou les valeurs devront elles être validées par un spécialiste ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frédéric R
GREBquoi? *


Nombre de messages : 11
Localisation : PAU
Projet : Maison GREB dans le 64
Age : 54
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: RT2012   07.08.12 10:39

Je serai tenté de te dire que s'il n'y a pas d'obligation d'attestation par les personnes visées à l'article R111-20-4, tu peux le faire toi même si tu penses en avoir les compétences pour le calcul de la valeur Bbio.
Tu peux nous donner le lien des calculatrices qui le font sur le net, STP ?
C'est toujours intéressant, quand on se lance dans un projet, d'avoir une 1ère estimation provisoire.
Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frédéric R
GREBquoi? *


Nombre de messages : 11
Localisation : PAU
Projet : Maison GREB dans le 64
Age : 54
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: RT2012   07.08.12 16:10

j'ai trouvé ce site pour le calcul du Bbio max.
Mais je ne sais pas comment calculer le Bbio d'une maison !

http://www.constructionmaisonrt2012.fr/comprendre-la-rt2012/calculette-rt2012#form
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frédéric R
GREBquoi? *


Nombre de messages : 11
Localisation : PAU
Projet : Maison GREB dans le 64
Age : 54
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: RT2012   07.08.12 16:15

Il y a aussi ce site qui met en ligne un calcul automatique des valeurs maximum du Bbio et de la Cep :

http://www.cesar-cube.fr/LesTools/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frédéric R
GREBquoi? *


Nombre de messages : 11
Localisation : PAU
Projet : Maison GREB dans le 64
Age : 54
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: RT2012   07.08.12 16:33

En cherchant un peu, j'ai trouvé comment est calculé la valeur Bbio d'une maison.
Je vous renvoie aux pages 2 à 4 de ce très bon document.
Pour une fois qu'on nous explique simplement des choses qui au départ sont très compliquées; ne nous en privons pas.
http://www.cardonnel-cube.fr/cardonnel.fr/2010-cardonnel/articles/pour_une_reglementation_energetique_equilibree.pdf

Il faut prendre la conso des 3 postes :
- chauffage
- climatisation
- éclairage
en les multipliant avec des coefficients
- conso chauffage x 2
- conso climatisation x 2
- conso éclairage x 5
et obtient le Bbio.

Donc, ceux qui n'ont pas besoin de clim, une excellente isolation et de grandes baies vitrées et de grandes fenêtres sont dans les clous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   31.08.12 12:40

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   08.09.12 16:19

La méthode de calcul de près de 1500 pages est disponible ici:
http://rt2012.senova.fr/telechargements/Annexe-arrete-methode-de-calcul-TH-B-C-E-2012-CSTB.pdf

Autant dire que le recours au bureau d'étude thermique pour calculer les coeff Bbio et Cep semble donc indispensable!!!

Les calculatrices en ligne ne déterminent que les Coeff Bbio MAX et Cep MAX, en fonction de la surface, de la situation géographique etc.. du projet.

Les coeff calculés par l'étude thermique devront être inférieurs à ces coeff MAX.

J'ai enfin compris comment fonctionne le mécanisme de certification!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   13.09.12 13:22

Bonjour,

Un dallage sur hérisson isolé en périphérie (8cm) répond il aux exigences de la RT2012?

C'est une question à laquelle je n'arrive pas à avoir une réponse précise car certains sites parlent d'un R minimum de 2,4 pour le sol.

Or, cette valeur est elle vraiment une exigence et comment la calculer dans le cas d'une isolation périphérique verticale?

L'inertie de la dalle participe aussi et surtout dans le cas des MOB au confort d'été, le fameux Tic, alors je vois là une certaine contradiction!

Merci de vos avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 32
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: RT2012   13.09.12 14:08

Salut,

A mon avis, l'hyperinertie du sol n'étant pas calculable, un hérisson qui n'a pas d'isolation sous dalle (isolation périphérique) n'a pas de R a proprement parler et ne répond donc pas aux exigences de R mini.

Tu peux contacter un BE thermique, s'ils sont sympa ils te répondront.
Sinon il y a les ADEME qui peuvent surement répondre.

Mais à mon avis, ca le fait pas. Sauf s'il existe une dérogation spécifique à ce cas...

++
Jon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   01.10.12 22:35

Hello!

Pas de réponses à ce jour (mails)...

La RT2005 autorise l'isolation périph verticale des sols..... à condition d'enfouir l'isolant à 1,20m.

Pour la RT2012, je n'ai rien trouvé

Après j'ai envie de dire qu'en autoconstruction on peut faire à peu près ce qu'on veut non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   15.03.13 10:55

Nous contacterons bientot un BE pour le permis de construire.

Nous partons sur une isolation sous dalle en + de l'isol périphérique...

On se pose des questions mnt sur le mode de chauffage principal...Celui ci doit pouvoir être régulé par thermostat, or notre projet est un poele à bois en chauffage principal, + qq radiateurs électriques en appoint et pour les périodes d'absence (maison de 120 m2)

> Cela voudrait dire poele à granulés .....


Si le poele à bois est rejeté par leur moteur de calcul, les radiateurs electriques deviennent le mode de chauffage principal...et on va m'en imposer dans chaque pièce!!!!

L'aventure commence...!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kito
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 619
Localisation : parly(89)
Projet : maison paille bioclimatique
Age : 43
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: RT2012   15.03.13 12:38

on te l'impose c'est chouette, c'est pas inutile les lobbyistes!!!

mets tes radiateurs, une fois le contrôle fait chauffe avec un poêle et enlève les;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   15.03.13 12:48

Oui encore faut il que ça passe le calcul avec du tout électrique rayonnant !

L'avenir nous le dira, mais j'ai un doute quand même! la réglementation n'est pas claire à ce sujet et on attend une note au sujet du poele à buches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   18.03.13 14:43

Un article qui explique bien la situation:

http://www.poelesboisgranules.fr/content/22-rt-2012

L'étude thermique du bureau d'études seule pourra nous dire si on peut garder un poele à buches comme chauffage principal...nous avons hâtes de connaitre la réponse, nous allons nous rapprocher d'un bureau d'études sensible à ce sujet, et plutôt "probois" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 32
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: RT2012   19.03.13 9:40

Bon courage !

Les granules c'est vraiment le top en terme de confort.
Pas de flambée à démarrer tous les matins et tous les soirs en rentrant du boulot.
Régulation par thermostat, pas de surchauffe, pas de corvée de bois, etc...
Mais une fiabilité qui me semble bien faible. Durée de vie d'un poele bourré d'électronique ?! je sais pas mais je suis revenu à la buche !

Pour une régulation par thermostat avec des buches, il y a la solution du poele hydro + ballon tampon + plancher chauffant ou radiateurs.

++
Jon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   21.03.13 22:19

Une réponse de l'association ADERA, conseils en énergie...

Bonjour;

Suite à la question que vous avez posé sur votre bulletin de participation au jeu concours sur notre stand au Salon de l'Habitat à Vesoul, j'ai eu une réponse d'un bureau d'études thermique :

"Arrêté du 26 octobre 2010
Article 24
Dans les bâtiments ou parties de bâtiment à usage d'habitation, une installation de chauffage comporte par local desservi un ou plusieurs dispositifs d'arrêt manuel et de réglage automatique en fonction de la température intérieure de ce local.
Toutefois, lorsque le chauffage est assuré par un plancher chauffant à eau chaude fonctionnant à basse température ou par l'air insufflé ou par un appareil indépendant de chauffage à bois, ce dispositif peut être commun à des locaux d'une surface habitable totale maximum de 100 m².

Dans la pratique, pour un chauffage au sol ou par air insufflé cela nécessitera, pour un logement de plus de 100 m2, de créer une régulation pour X zones de 100 m2, ces zones pouvant être alimentées par la même source d'énergie ou non.

Avec le chauffage au bois :
Dans le cas des cheminées à foyer fermé et des poêles qui assurent le chauffage par rayonnement, le deuxième alinéa s'applique puisque ces appareils ne peuvent moduler leur température pièce par pièce. On devra donc, si le logement fait plus de 100 m2, installer un deuxième appareil à bois ou choisir un autre système de chauffage en complément.

Dans le cas des cheminées et poêles bouilleurs qui alimentent en eau chaude des circuits de chauffage, on se trouve dans une situation identique à une chaudière qui alimente en eau chaude des circuits de chauffage.

1- Si ces appareils à bois alimentent des radiateurs à basse température dont la température est réglée dans chaque pièce par un thermostat, ils satisfont aux exigences du premier alinéa et donc aussi au second.
2- Si ces appareils alimentent un plancher chauffant, il faut pour satisfaire au second alinéa créer une régulation par X zones de 100 m2.

Donc un logement dont la superficie est supérieure à 100 m2
- Peut donc être équipé d'un seul et unique appareil de chauffage au bois bouilleur, si celui-ci assure maximum 100m² de chauffage par effet radiant, et le reste par un chauffage à eau chaude ce qui permet de respecter les stipulations de l'article 24.
- Peut être équipé d’un simple poêle à condition que le reste de la surface soit couvert par une autre énergie."

Ceci dit, cela reste à confirmer car d'après Effinergie, il y a une réunion organisée par le Ministère début avril spécifiquement sur le respect de l'article 24 donc ça doit signifier que c'est loin d'être clair pour tout le monde.

A votre disposition pour toute information complémentaire.

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chips
GREBationneur ****


Nombre de messages : 1342
Localisation : Besançon
Projet : GREB
Age : 34
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: RT2012   02.05.13 2:56

Nous avons l'attestation RT2012, calculée pour un poele bois sans régulation cheers

> Dans le calcul des déperditions: > 2 234W de déperditions par murs, plancher, plafond, vitrage
> 3540 W de déperditions par ventilation hygro B! (volume bat = 250m3, T°C extérieure -14°C), soit une recommandation de 6kW de puissance de chauffe.

En passant à une ventil DF, les déperditions par ventilation tomberaient à 800W environ..
Nous n'avons pas de faux plafond pour passer un réseau de gaines DF c'est peut être dommage, à voir, mais le réseau de gaines ne m'enchante guère et le prix de l'install me fait peur

Coeff moyen déperdition= 0,276 W/m².°C
Besoin en chauffage = 32,7 kWh/m²/an

Il a pris comme donnée une isol sous dalle de 10cm de PSX, nous prendrons en fait du TMS, je me suis gourré. Les déperditions du bati par le plancher sont les plus importantes!

U murs GREB = 0,160 (R=6 pour complexe GREB, il m'a compté un lambda de 0,7 pour le mortier GREB, m'enfin bon...)
U plafond = 0,136 (R= 7,9 pour 30 cm laine de bois insufflée à 50kg/m3)
U plancher = 0,292 (R = 2,5 pour 10 cm PSX...contre 4,35 pour du TMS Effisol)

Nous allons analyser le rapport dans les prochaines semaines avec le thermicien car le rapport est difficilement compréhensible pour des amateurs!

Voila pour le moment! Le principal c'est qu'on puisse déposer le PC, npus pourrons toujours modifier notre système de chauffage ou VMC ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 32
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: RT2012   14.05.13 10:21

Salut,

Oublies la DF si ca passe en hygroB par le calcul.
D'autant que tu peux limiter les déperditions en régulant l'hygroB avec programmateur ou détecteur d'humidité et CO2. Le calcul considère que la VMC tourne 24h/24 ce qui est réglementaire mais pas forcément le top à mon avis. Mieux vaut la faire tourner que quand nécessaire.

++
Jon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RT2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
RT2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» RT2012
» RT2012 la nouvelle réglementation thermique : mode d'emploi
» RT2012
» RT 2012
» GREB et réglementation thermique RT 2012 : triple ossature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Général :: Administratif-Certification-Conception-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit