Forum APPROCHE-Paille

Bienvenue sur le forum d'APPROCHE-Paille !

Connectez-vous pour profiter de toutes les rubriques, ou enregistrez-vous si vous n'avez pas encore de compte. Cela ne prendra que quelques secondes.

A tout de suite Wink


Construire en paille avec la technique du GREB
Formation, Assistance, Conseils : 0980 328 323
Website APPROCHE-Paille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 liaison fondations romaines / soubassement en ponce

Aller en bas 
AuteurMessage
nobdu56
GREBouille *"


Nombre de messages : 23
Localisation : 56420
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Ven 6 Jan 2012 - 13:41

Bonjour,

J'attaque un projet de construction de maison paille avec la technique Greb et j'ai une question dont je ne trouve pas de réponse sur le site.

Je suis parti pour faire des fondations romaines (donc en chaux) suivis d'un double soubassement (pour atteindre une largeur de 45) en bloc de pierre ponce de 20 (pour limiter les ennuis liés à l'eau).

La question porte sur la liaison fondation – soubassement.
Je ne vois pas comment faire car je ne peux pas mettre de ferraillage dans les fondations.

Si quelqu'un à une solution!!!

Merci d'avance pour vos réponses.

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kito
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 619
Localisation : parly(89)
Projet : maison paille bioclimatique
Age : 43
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Lun 9 Jan 2012 - 12:47

apparemment, tu parles de fondation cyclopéenne..les quelques réalisations que j'ai pu voir sur des blogs, ne comportaient pas effectivement de ferraillage..

d’après un post de MBL, ce type de fondation ne serait pas adaptée pour cette construction : extrait du fil: http://approchepaille.forumactif.fr/t863-debut-de-chantier-choix-de-fondationsplans

Pour une maison bois ou GREB à étage, le contreventement amène normalement des efforts d'arrachement sur les fondations.

Des fondations en béton cyclopéen c'est donc pas une bonne idée, ça serait très bien pour une construction en pisé.

Sur un terrain plat, il y a deux techniques : semelle filantes avec doubles murets ou radier général en béton armé + isolation sous chape flottante.

Il faut choisir! La deuxième est peut être plus économique si tu fais faire les travaux.


Quel marque de pierre ponce prends tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mar 10 Jan 2012 - 8:06

Salut,

Je suis plutôt du genre conservateur et je pense que les préconisations de MBL sont bonnes.
Les fondations romaines ont été inventées pour des bâtiments lourds et massifs pour lesquels le simple poids du bâtiments suffit à contrer les efforts de soulèvement et de renversement. La résultante des forces en jeu est donc toujours orientée vers le bas et le béton de chaux ne travaille donc qu'en compression, là ou il est le plus résistant.
Dans le cas d'une maison légère type greb, en cas de fort vent, la maison étant légère la résultante des forces s'inverse et est orientée vers le haut. Les fondations travaillent alors en traction. Et là, d'après moi seul un béton armé est capable de reprendre ces efforts.

Je suis vraiment pour l'écologie et une certaine forme de décroissance.
Cependant, selon moi on ne doit pas pour autant radier le béton de la liste des matériaux de construction mais le limiter aux parties ou il apporte bien plus que tous les autres matériaux, entre autres les fondations.

Bon courage pour ta construction.


++
Mistoukwak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
nobdu56
GREBouille *"


Nombre de messages : 23
Localisation : 56420
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mar 10 Jan 2012 - 13:52

Bonjour,

Merci mistoukwak et kito pour votre contribution.

Je ne comprend pas, j’ai envoyé une réponse hier soir et .. ça a pas marché.
Bon en gros, je disais que :
- effectivement, il s'agit bien de fondations cyclopéennes.
- les blocs de pierre ponce sont de la marque Poncebloc (le distributeur est à 10mn de chez moi et il était le moins cher, même si je trouve que 3,35€ HT le bloc de 20, c'est quand même pas donné, je comprend pourquoi on en voit pas trop!!!)

Concernant la question du contreventement, on m'a déjà fait la remarque, mais je n'arrive pas à comprendre comment le vent peut générer un effort d'arrachement supérieur au poids d'un maison (même si cette maison est en bois).

J'ai donc fait un rapide calcul pour estimer les efforts en jeu.

Dans mon cas, la maison devrait faire minimum 30 tonnes à vides (bois + paille + BTC + ardoises + fermacell) sans tenir compte du poids du soubassement.
La plus grande façade (au sud) fait 10x4,5m soit 45m²
Or pour un vent de 200km/h (cas extrême+ coeff de sécurité), la pression est de 200kg/m² , ce qui fait dans mon cas un effort de 9 tonnes.
On est donc bien loin des 30 tonnes de la maison (mais mon calcul est peut-être complètement à côté de la plaque!!!)

Et pour terminer (et pour info), j'ai posté la même question sur le site des compaillons. La réponse s'oriente plutôt sur le côté structure déformable des fondations VS structure indéformable du soubassement,ce qui est incompatible.

Voilà ou j'en suis pour le moment. J'espère que personne ne m'en voudrai d'avoir posté en double sur les compaillons, mais il y a des experts sur les 2 forums et je préférais avoir plusieurs avis.

Merci d'avance pour votre aide.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mar 10 Jan 2012 - 14:50

Bonjour,

Pas de souci pour le double post.
Plus on a d'avis, mieux on se porte !

Sans rentrer dans les détails, il y a une erreur dans ton raisonnement.
Les 9 tonnes calculées sont une poussée horizontale comparée à un effort de poids de 30 tonnes vertical. Ce ne sont pas des forces opposées.
Pour faire un calcul précis, il faut utiliser la feuille de MBL.
Grossièrement, il faut rajouter le bras de levier (qui dépend de la géométrie de la maison) ce qui crée un moment de renversement.
Ce moment est ensuite réparti sur les fondations avec une résultante verticale positive d'un coté et négative de l'autre.
C'est cette résultante qu'il faut comparé au poids de la maison.

Ensuite, ce n'est pas parceque la maison est plus lourde et donc qu'elle ne se soulève pas que ca ne crée pas d'efforts dans les fondations.


La remarque qui t'a été faite sur la différence de déformabilité des 2 couches est pertinente.

Bon courage.
++
Jon


Dernière édition par mistoukwak le Mer 11 Jan 2012 - 7:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
kito
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 619
Localisation : parly(89)
Projet : maison paille bioclimatique
Age : 43
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mar 10 Jan 2012 - 14:53

tu fais bien de demander sur plusieurs forum.. être autoconstructeur c'est connaitre aussi ses limites et ne pas hésiter a se renseigner.. chacun amène sa contribution comme il le peut.. A toi ensuite d'en tirer des conclusions..
voilà une formule de calcul extrait de ce fil:http://forums.futura-sciences.com/physique/69864-calcul-de-vent.html


F = 1/2 * masse volumique de l'air* (vitesse du vent)² * Coefficient de trainée * Surface.
, masse volumique de l'air : 1.293 kg/m^3
, vitesse du vent en metre/seconde
,coefficient de trainé ( sans unité) ici égal à 1
, Surface en m² de ta plaque

au fait une pression c'est une force divisée par une surface.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nobdu56
GREBouille *"


Nombre de messages : 23
Localisation : 56420
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 11 Jan 2012 - 19:04

Bonjour,

Sur le conseil de mistoukwak, j'ai télécharger la feuille de MBL et j'ai essayé de regarder tout ça.

Le souci est que les fondations romaines ne sont pas les seules parties « alternatives » de mon projet, j'ai aussi prévu de faire une variante de la technique GREB.

Je suis parti du constat que la majorité des personnes que je connaisse ou dont j'ai pu lire un blog sur internet et qui ont fait une maison en paille ont passé énormément de temps et d'énergie sur la partie enduit de la paille.
J'ai donc essayé d'éviter cette partie et ça m'a amené à réfléchir sur un autre mode de contreventement.
Je suis finalement parti sur une structure comprenant un contreventement intérieur en Fermacell, la double ossature Greb enfermant les bottes de paille, puis un pare-pluie et enfin le bardage.
En gros, c'est un mixte entre une ossature bois classique avec contreventement intérieur et une technique GREB.
Ça me plaît plus car le Fermacell peut être posé à 2 assez rapidement et il est plus respirant que l'enduit GREB (enfin je pense!!). Par contre, je ne pensais pas que ce concept me ferais perdre en contreventement.
De plus j'ai reçu récemment la dernière version de « construire son habitation en paille selon la technique du GREB » et il est question de contreventement en Fermacell p.154 et 155

Autre point qui a de l'importance, notre future maison GREB (enfin variante GREB!!) sera mitoyenne d'une maison en pierre et je compte m'y sceller le plus solidement possible (comme on scelle une ossature sur un soubassement) afin de garantir le contreventement

Mais (pour revenir à nos moutons), je ne vois pas comment intégrer tout ça à la feuille de calcul de MBL

Concernant le choix du type de mur, j'imagine que le GREB n°3 ne conviendra pas. L'ossature bois+fermacell n°6 ne tiens pas compte de la paille qui génère un poids à mon avis non négligeable + un début de contreventement grâce aux feuillards pris entre les bottes de paille : je ne pense donc pas qu'il puisse correspondre non plus!! Je pencherais plutôt pour le mur en paille avec enduit n°1 : qu'en pensez vous ??

Ensuite, pour la maison en pierre en mitoyenneté, y'a t-il un moyen de bloquer un mur, le considérer comme indéformable ??


Merci d'avance pour vos contributions.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kito
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 619
Localisation : parly(89)
Projet : maison paille bioclimatique
Age : 43
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 11 Jan 2012 - 20:03

la feuille de mbl je ne maitrise pas du tout, d'ailleurs j'ai un peu de mal a me mettre dessus..
pour ta solution mixte pourquoi pas.. A voir cependant:
- le bardage peut il être considéré comme contreventement?certains mettent des panneaux bois style "agepan" pour contreventer avant bardage.
- dans ta solution, la paille n'est plus enfermé dans l'enduit et reste un composant délicat a protéger des événements extérieurs. comportement au feu ? accessibilité des bestioles?
tremper la paille dans un lait de chaux pourrait être une protection de base .. pas très difficile a faire..

As tu penser a d'autre option que le greb?

accrocher 2 constructions différentes entre elles , pourquoi pas mais attention au raccord d'enduit extérieur qui risque de fissuré et a priori il faut séparé les fondations pour que chaque bâtiment travail indépendamment..

pas simple ton projet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nobdu56
GREBouille *"


Nombre de messages : 23
Localisation : 56420
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 11 Jan 2012 - 21:04

Bonjour Kito,

Pour répondre à tes questions :

- le bardage ne serait pas contreventant, seul le fermacell mis à l'intérieur le serait (sachant que les doubles ossatures sont reliées aux extrémités par les lisses basses et les solives + pseudo liaison par les feuillards).

- la paille reste effectivement difficile à protéger, tout comme de la laine de bois, de chanvre ou de la ouate de cellulose dans une construction bois classique, mais ça se fait en suivant quelques règles notamment le fermacell classé M0 à l'intérieur pour le feu et les grilles anti-rongeur à la base du bardage pour l’accessibilité des bestioles.

Pour ce qui est des autres solutions que le GREB, j'étais dès le début parti pour faire une maison en paille pour son rapport isolation/prix imbattable tout en restant accessible à l'autoconstruction. En creusant un peu, je suis tombé sur la technique GREB qui m'a intéressé pour sont traitement des ponts thermiques ... et depuis, j'ai pas trouvé mieux!!!

Enfin, pour ce qui est de la liaison des 2 bâtiments, les fondations seront de toute façon liées car les nouvelles fondations reposent sur un rocher qui soutient aussi les fondations de la maison en pierre. Et de toute façon la nouvelle maison sera bardée, il n'y a donc pas de risque de fissures d'enduits.

Le projet n'est pas simple ... mais comme tout les projets quand on sort un peu des sentiers battus (c'est ça aussi qui est intéressant et surtout source d'enrichissement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kito
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 619
Localisation : parly(89)
Projet : maison paille bioclimatique
Age : 43
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 11 Jan 2012 - 21:31

faudrait faire vérifier que le seul contreventement intérieur suffise pour l'ensemble du mur par un pro des calculs d'efforts. Comment savoir si c'est suffisant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nobdu56
GREBouille *"


Nombre de messages : 23
Localisation : 56420
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 11 Jan 2012 - 22:11

Tout à fait Kito,

Mais je sais que cette variante de contreventement intérieur en Fermacell a déjà été expérimentée. Des études ont certainement déjà été faites.
Il faut d'ailleurs que je prenne un peu de temps pour trouver ces infos (ou au moins poser la questions sur le forum).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Jeu 12 Jan 2012 - 10:27

Salut,

Le problème justement de sortir des sentiers battus est que tu rentres dans l'expérimentation. Et là, plus personne ne pourra t'aider dans tes choix par manque de retour d'expérience et d'outil de calcul.
La feuille de MBL est un outil fantastique pour les cas simples mais tu n'arriveras pas à calculer quoi que ce soit de représentatif de la réalité avec dans ton cas.

D'une manière générale, je suis toujours contre l'association de 2 batiments quand les fondations ne sont pas communes. Même sur un sol identique, le poids des maisons étant différents le tassement différentiel sous la charge l'est aussi et donc il y a de grosses contraintes dans les liaisons souvent insuffisantes pour les supporter.
Si vraiment le sol est un rocher, j'imagine qu'on peut considérer le sol comme indéformable et la jonction des 2 batiments est surement moins critique. Mais ce n'est qu'une supposition.

Je ne suis pas vraiment fan des variantes greb mais tout en essayant de rester objectif, le remplissage de paille en vrac dans l'epaisseur des montants me parait délicat. Notament aux passages d'étage, au jonction toit mur, etc...
Si on veux bien comprimer la paille dans ces parties, ca doit prendre pas mal de temps (peut etre mm pas loin du temps de remplissage en mortier si on rajoute la découpe des panneaux et la pose).

Pour le feu, les expériences réalisées et les retours d'expérience ont montrés que ce sont les espaces vides entre ossature et botte qui créent des colonnes d'air responsables des gros dégats. Dans le cas du mortier, suffisament liquide il comble ces vides. En technique avec panneaux tu auras toujours de gros vide d'air et malgré le classement au feu du fermacell, je ne trouve pas ca rassurant. Un feu peut aussi partir de l'extérieur même si le cas est plus rare. Dans ce cas la, pas de protection.

Je pense que si tu pars sur cette solution, il te faudra prévoir un gros mur de refend lourd pour le vent. Le contreventement est une chose importante mais la résistance au cisaillement l'est tout autant. Dans le cas du mur greb, on connait la résistance grace à l'essai de l'ENTPE. Pour ton mur, je pense qu'elle est plus faible et qu'il faut impérativement renforcer tout ca avec un refend.

Sans la moindre intention de te décourager dans cette voie, je pense que même si c'est une grosse partie du chantier, l'étape mortier n'est pas si gargantuesque que ca !
Je dirai même qu'à plusieurs c'est une étape sympa !

++
Mistou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
nobdu56
GREBouille *"


Nombre de messages : 23
Localisation : 56420
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Jeu 12 Jan 2012 - 20:36

Bonjour Mistoukwak et merci pour ta contribution.

Pour la liaison entre les 2 maisons, j'ai pas trop d'inquiétude car les fondations de la maison en pierre sont tassées depuis bien longtemps et pour la maison Greb, elle s'appuie sur un rocher qui ne devrait pas trop bouger. De plus, la structure GREB est relativement légère et souple (enfin comparée à un mur en parpaing!!), tout comme les fondations et le soubassement en chaux. Donc si ça doit bouger, je pense que ce sera dans des proportions très faibles qui seront reprises par la souplesse de l'ensemble. Au pire, j'aurais peut-être des enduits à refaire ponctuellement, mais ça ne devrait pas aller plus loin (enfin je l'espère!!).

Concernant le remplissage en vrac des bottes de pailles, j'ai du mal me faire comprendre. En fait, je pensais mettre les bottes de paille entières, comme pour la technique GREB classique et remplacer l'étape de mortier par la pose de Fermacell à l'intérieur. D'ailleurs, à ce sujet, j'ai eu Franck LEBLOND du site approche paille qui me disais qu'il y a une maison GREB mais contreventée en Fermacell sur Orléans. J'en saurais plus dans les jours qui viennent.

Par contre, le feu ne m'inquiète pas plus que ça. L'élec sera neuve (forcément!!) et aux normes (enfin, à quelques exceptions près notamment la partie en 12V venant des panneaux + batteries, mais c'est un autre sujet!!). Or, c'est la source principale de feu domestique. De plus, il y a quand même le Fermacell à passer. Et pour ce qui est du feu venant de l'extérieur, ça ne m'inquiète pas du tout (je veux bien admettre qu'il existe des cas de feu de maison provenant de l'extérieur, mais la probabilité que ça arrive doit quand même être sacrément basse!!)

Et pour le mur de refend, j'ai en prévu un en bois avec 2 montants accolés tous les 60 pour tenir au différents chargements et contreventé en Fermacell sur les 2 faces. Et pour améliorer l'inertie, j'avais prévu de mettre environ 400 BTC sur 5m de long au RDC. Mais peut-être que ce mur peut être encore amélioré pour augmenter le contreventement, faut que j'y réfléchisse.

Je veux bien croire que l'étape mortier est sympa mais je sais que je vais déjà pas mal solliciter mes connaissances pour le reste du chantier, je ne voulais pas trop abuser en planifiant 15jours de mortier en plus.

Enfin, je pense que ma solution passera par un calcul du contreventement via la feuille de MBL (même si le résultat sera une approximation, je saurais un moins un peu ou j'en suis, notamment pour les éventuels efforts d'arrachement au niveau des fondations).
Mais pour cela, j'ai 2 interrogation :
comment modéliser mes murs. J'ai l'impression que le type de mur n°1 (mur paille, enduit terre, ossature centrale) conviendrait car il est moins lourd que le GREB sans être aussi léger que l'ossature bois classique.
Comment intégrer le fait que le mur ouest soit bloqué car ça aura une incidence non négligeable sur le résultat.

Si quelqu'un à des pistes, je suis preneur

Sinon, l'autre solution pourrait-être de passer par un pro (type bureau d'étude) mais j'ai peur que ça soit au dessus de mes moyens. Quelqu'un a-t-il une idée du prix d'une étude de contreventement ?

Encore merci pour votre aide.

Cordialement

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mar 17 Jan 2012 - 9:39

Salut Nobdu56,

Citation :
Au pire, j'aurais peut-être des enduits à refaire ponctuellement, mais ça ne devrait pas aller plus loin (enfin je l'espère!!).
Je trouve dommage d'accepter des malfacons dès la conception quand on peut faire autrement.
Si réellement tu es sur un rocher homogène, les tassements différentiels sont effectivement surement négligeables. Quoi qu'il en soit j'aurai quand même tendance a découpler les 2 batiments par des joints de dilatation. Mais sans avoir vu c'est pas évident de trancher.
Un pro qui aura vu in-situ pourra te donner un conseil plus avisé.

Citation :
Concernant le remplissage en vrac des bottes de pailles, j'ai du mal me faire comprendre
Non, non je t'ai très bien compris. C'est moi qui ait mal du me faire comprendre.
Quand je parle de vrac, je parle bien des 4cm (épaisseur des montants) entre la botte de paille entière et la plaque contreventante. Là ou d'ordinaire on met le mortier en fait.

Citation :
le feu ne m'inquiète pas plus que ça.
C'est parceque ta maison n'a jamais brulée... Wink
J'ai vécu 3 incendies et je peux te dire que moi le feu ca m'inquiète !!!
Effectivement avec une installation électrique neuve tu limites les risques. Cependant, c'est souvent une accumulation de multiprises qui cause des echauffements et des incendies et cela même sur des installations neuves et aux normes !
De plus, le feu ca peut être un gamin qui joue avec des bougies, un bidon d'huile qui se renverse sur la plaque de cuisson, etc...bref ca n'arrive pas qu'aux autres !
Pour les incendies par l'extérieur c'est typiquement le cas des feux de forets qui se propagent à vitesse grand V et qui envoie des braises dans des colonnes de fumées à plusieurs kilomètres. Encore une fois ca n'arrive pas qu'aux autres !
Bref, je pense qu'il faut toujours faire preuve du maximum de prudence, mais ce n'est que mon avis.

Je pense que tu devrais aussi sérieusement penser aux rongeurs et autres nuisibles.
Une souris, ca passe dans un trou de quelques 10aine de mm. Chez nous il reste des zones ou il n'y a pas de mortier. On a dejà réussi à attraper 3 ou 4 souris mais il y en a toujours et pas moyen de s'en débarrasser. Ca fait réfléchir... Il y a toujours un passage qu'on n'a pas imaginé et elles elles le trouvent ! Sans parler des insectes qui eux passent dans des trous encore plus petits.
Laisser un espace vide ou en paille en vrac dans l'inter-montants me ferait un peu flipper par rapport à ca.

Citation :
Et pour le mur de refend, j'ai en prévu un en bois avec 2 montants accolés tous les 60 pour tenir au différents chargements et contreventé en Fermacell sur les 2 faces
Ce n'est pas suffisant !
Un mur de refend ca doit reprendre la moitié des efforts de cisaillement du au vent sur toute la maison. Pour avoir un ordre d'idée, chez moi c'est 5 tonnes de cisaillement soit environ 650kg/m sans refend. En ajoutant un refend, je passe donc à 325kg/m dans les murs pignons et il me reste donc 2500kg à reprendre par le refend. Il faudrait voir les caractéristiques du fermacell mais à mon avis on est loin du compte quand on sait que MBL a calculé mur en béton banché feraillé de 3m de long qui reprend 4 tonnes...

Pour la modélisation, je ne suis pas assez compétent pour t'aider.
A mon avis, il faut utiliser la feuille pour calculer les efforts de cisaillement et de soulèvement en fonction de la forme de ta maison. Ensuite, il faudra comparer ca à une estimation de la résistance de ton mur pour la partie cisaillement.
Pour la partie soulèvement, je ne vois pas comment facilement modélisé la fixation au batiment existant. Au pire pars sur le cas défavorable d'une maison indépendante, fais ce qu'il faut pour que ca passe (ancrage et refends) et la liaison à l'existant sera du bonus.

Pour le prix d'une étude, je pense qu'il faut compter entre 1500 et 3000€ suivant la prestation.

Bon courage.

++
Jon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
kito
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 619
Localisation : parly(89)
Projet : maison paille bioclimatique
Age : 43
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mar 17 Jan 2012 - 10:01

ça m'interpelle cette histoire de soulèvement..
quand je regarde la plupart des réalisations, ce sont des semelles filantes qui sont choisies comme fondation.. hors ceci, comme les fondations cyclopéennes ne travaille pas contre les forces vers le haut..

Pourquoi ce choix? par méconnaissance?

Si une maison est bien contreventée, les efforts de soulèvement sont ils compensé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistoukwak
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 1409
Localisation : Rhônes-Alpes - Frans (01480)
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mar 17 Jan 2012 - 13:45

Hello,

Citation :
hors ceci, comme les fondations cyclopéennes ne travaille pas contre les forces vers le haut..
Qu'est ce que tu veux dire ?

Citation :
Si une maison est bien contreventée, les efforts de soulèvement sont ils compensé?
J'ai l'impression qu'ils y en a qui n'ont pas lu mon article sur le contreventement... Wink
Non, ce sont bien 2 choses distinctes.
Pour reprendre l'exemple d'une boite en carton.
Si elle n'est pas bien contreventée, elle se déchire.
Si elle est bien contreventée mais pas attachée au sol elle se renverse.
Le contreventement est le 1er pallier, c'est la résistance même du mur.
Le soulèvement est le 2nd, si la structure est bien contreventée il faut quand même qu'elle soit assez fixée au sol pour ne pas se renverser.

++
Jon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jonetflo.free.fr
nobdu56
GREBouille *"


Nombre de messages : 23
Localisation : 56420
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mar 17 Jan 2012 - 14:34

Bonjour à tous

"j'aurai quand même tendance a découpler les 2 bâtiments par des joints de dilatation".
Je comprends ton point de vue, mais je ne voie pas comment me fixer solidement sur le mur en pierre (afin d'avoir un mur fixe ce qui facilitera le contreventement) tout en ayant un joint de dilatation. l'idée serait d'avoir une fixation "souple", mais je ne sais pas comment faire.
Si tu as une idée, je suis preneur

"J'ai vécu 3 incendies et je peux te dire que moi le feu ça m'inquiète !!!".
Effectivement, vu comme ça je comprend que tu sois stressé par le feu. De mon côté, je ne connais personne qui connaisse ne serait-ce qu'une seule personne qui ait été confrontée au feu. Ceci explique peut-être cela!!!

"Quand je parle de vrac, je parle bien des 4cm (épaisseur des montants) entre la botte de paille entière et la plaque contreventante"
Effectivement, c'est moi qui avais mal compris. Pour cette partie, je n'ai rien prévue. En effet, j'ai fait 2 formations ossature bois avant de me lancer dans mon projet et à chaque fois, le formateur réalisait une chambrée technique entre le freine vapeur et la plaque de plâtre pour l'élec (ce qui est conforme aux DTU et autre selon eux, mais je n'ai pas vérifié). Il y avait donc un espace entre l'isolant et la plaque de plâtre, ce qui n'a pas l'air de poser de problème. Mais il serait effectivement judicieux de mettre de la sciure par exemple pour combler cet espace.

"Je pense que tu devrais aussi sérieusement penser aux rongeurs et autres nuisibles."
Je suis aussi un peu flippé avec ces histoires de souris (c'est la première remarque que l'on me fait quand je parle de mon projet à une nouvelle personne). Je n’ai pas trop de craintes à l'intérieur car le Fermacell sera enduit sur toute la surface. Pour l'extérieur, il y a le bardage sur toute la surface et en partie haute et basse, je compte mettre non pas une grille anti-rongeur (comme c'est le cas habituellement), mais un grillage à maille fine (genre 1 ou 2 mm) pour les rongeurs, mais aussi pour les insectes.

"Un mur de refend ça doit reprendre la moitié des efforts de cisaillement du au vent sur toute la maison".
J'admets que j'ai peut-être été un peu léger sur le dimensionnement (je me suis basé sur le plan d'un ami, mais ce n'est peut-être pas aussi facilement transposable d'un projet à un autre). Je vais donc regarder ça en détail.

Pour la feuille de calcul de MBL, je vais essayé de creuser car je ne pourrais pas mettre les 1500 à 3000€ d'étude de contreventement.

D'ailleurs, ça me fait rebondir sur la remarque de Kito concernant les liaisons fondations/soubassement.
Je ne vois toujours pas à quoi servent ces liaisons dans une structure déformable (car maçonnée à la chaux).
Je veux bien croire qu'il y ait des efforts de soulèvement.
J'ai déjà du mal à imaginer que ces efforts soient supérieurs au poids de la maison.
Par contre imaginer que ces efforts potentiellement élevé fassent céder la liaison soubassement/fondation (alors que le soubassement est enterré ce qui va en plus générer du frottement pour l'arracher du sol) avant de faire céder la liaison lisse basse/soubassement, là, je n'y arrive pas.

Ugo, l'administrateur du forum des compaillons m'a fait une réponse qui correspond à ce que j'ai en tête (http://compaillons.naturalforum.net/t4662p10-liaison-fondations-romaines-soubassement-en-ponce#bottom). Qu'en pensez vous???

Et encore merci à mistoukwak et kito pour vos contributions.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kito
GREBationneur ****
avatar

Nombre de messages : 619
Localisation : parly(89)
Projet : maison paille bioclimatique
Age : 43
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 18 Jan 2012 - 13:40

bien sur que j'ai lu ton article jon mais pas forcément acquis..

Donc notre maison est bien contreventée grâce au logiciel NV65 maintenant
comment faire en sorte qu'elle compense le moment par l'action du vent si sa masse n'est pas suffisante.. les fondations doivent encaissées mais comment dimensionner?
difficile de façon intuitive de dire que telle solution est mieux qu'une autre..
pour créer des désordre dans une construction pas la peine que ça bouge d'1 m.; quelques cm suffisent..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nobdu56
GREBouille *"


Nombre de messages : 23
Localisation : 56420
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 18 Jan 2012 - 14:04

Citation :
http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/aerateur-classique-a-detecteur-d-humidite-equation-silentis-100mm-e57268

Et pour des fondations et soubassement en béton ferraillé, c'est encore pire, quelques mm suffisent.
C'est pour cela qu'une structure déformable peut avoir des avantages.

Après il reste la question de l'effort maxi en traction généré sur le soubassement pour être sur que le poids de la maison suffise... et là, je suis comme toi, je coince!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 214
Localisation : Noyant-de-Touraine
Projet : maison GREB dans le 37
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 18 Jan 2012 - 18:58

nobdu56
Je construit ma maison GREB en utilisant un variante : panneaux contreventant DFP à l'extérieur et Fermacell à l'intérieur
Un seul mur sur quatre à été traité classiquement avec du mortier GREB ; quand j'ai vu le temps que cela m'a pris (12jours seul) je suis passé à cette variante
Il faut dire aussi que ma maison n'est pas énorme : un presque cube sans étage
Philippe


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nobdu56
GREBouille *"


Nombre de messages : 23
Localisation : 56420
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 18 Jan 2012 - 19:55

Salut Phil,

Content d'avoir des nouvelles d'un "expérimentateur" qui a les même idées que moi!!


Je suppose que ta maison est celle de ton avatar (elle est donc pas mal avancée).
As tu essuyé une bonne tempête depuis que ton contreventement est fait? Qu'est ce que ça a donné?

Autre petite question (j'en profite!!!), as-tu rempli les 4 cm correspondant à l'épaisseur des montants entre le Fermacell et la paille (à l'intérieur) et entre la paille et le DFP à l'extérieur (histoire de limiter les risques de feu ou de rongeurs). Si oui, qu'as tu mis, comment as tu fait...?

Merci d'avance.

Cordialement
Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 214
Localisation : Noyant-de-Touraine
Projet : maison GREB dans le 37
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 18 Jan 2012 - 22:31

Si j'ai expérimenté, c'st surtout que la tâche du coulage m'a semblé insurmontable ; même si j reconnais que le mortier a une action de contreventement sans pareil.

Pour l'instant je n'ai même pas encore posé le Fermacell ; il y a juste le contreventement extérieur.

La maison a subi le fort coup de vent de décembre ; tempête dans certains coins. Mais le vent ici, n'a pas du dépasser les 100km/h ; RAS sinon le pare-pluie Proclima qui s'est détaché à un endroit.

Les 4cm ont été laissés libre aussi bien à l'int qu'à l'ext.
Le DFP a rainures et languettes et est donc bien jointif ; côté intérieur j'ai un PV Proclima Intello agraffé sur l'ossature.
A mon avis peu d'entrée pour d'éventuels nuisibles.
Quant à la résistance au feu, le Fermacell est coupe-feu et une maison paille ne brûle pas si facilement ; j'avais posté ici même une vidéo instructive sur la résistance au feu qui montrait qu'un botte ne brûlait que de manière très superficielle

Philippe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil
GREBateur ***"
avatar

Nombre de messages : 214
Localisation : Noyant-de-Touraine
Projet : maison GREB dans le 37
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Mer 18 Jan 2012 - 22:33

Bruno
le post avec la vidéo citée ci-dessus : http://approchepaille.forumactif.fr/t1199-resistance-au-feu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nobdu56
GREBouille *"


Nombre de messages : 23
Localisation : 56420
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   Jeu 19 Jan 2012 - 14:02

Merci pour les infos et surtout la vidéo.

D’ailleurs, je vais la faire tourner celle là, depuis le temps qu'on me dit que faire une maison en paille, y'a pas pire contre le feu. Cette contre vérité est largement démentie par cette vidéo!!

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: liaison fondations romaines / soubassement en ponce   

Revenir en haut Aller en bas
 
liaison fondations romaines / soubassement en ponce
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum APPROCHE-Paille :: Questions Techniques :: Grands Thèmes :: Fondations-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com